NoCopy.net

Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mondes possibles ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que le réel ? Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ? >>


Partager

Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mondes possibles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mondes possibles ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mondes possibles ?
Zoom

Si Dieu existe, il est bon. Aussi notre monde est le mieux des mondes possibles. Mais, pas de Providence ou d'harmonie. Le monde est plutôt un cauchemar qu'un paradis. La mort d'un enfant ruine définitivement l'idée d'un monde parfait.



Qu'est-ce à dire, sinon que le plaisir ne se ressent pas, qu'il n'est, à la limite, que vacuité ? Car si le manque et la privation sont ressentis comme douleur, le comblement du manque, la satisfaction ne font que ramener à l'état qui a précédé l'apparition du besoin. Autrement dit :« Nous sentons la douleur, mais non l'absence de douleur; le souci mais non l'absence de souci; la crainte mais non la sécurité [...] Seules, en effet, la douleur et la privation peuvent produire une impression positive et par là se dénoncer d'elles-mêmes : le bien-être, au contraire, n'est que pure négation. «Si le plaisir apparaît lui-même comme négatif, alors il est vain de considérer le bonheur comme une fin que l'homme pourrait se donner. Répétons-le : « La vie n'admet point de félicité vraie, elle est foncièrement une souffrance aux aspects divers, un état de malheur radical. « Ét l'optimisme, pire qu'un « verbiage dénué de sens, comme il arrive chez ces têtes plates, où pour tous hôtes logent des mots «, est « une façon de penser absurde «, « une opinion réellement impie, une odieuse moquerie «. Il suffirait, pour s'en convaincre, « pour nous mettre sous les yeux des images «, « pour nous peindre en des exemples notre misère sans nom «, d'invoquer les faits et l'histoire. Mais ce serait un « chapitre sans fin «. Contentons-nous, une fois sortis des rêves de la jeunesse, de tenir compte de notre propre expérience et de celle des autres.


  • I) Dieu a créé le meilleur des mondes possibles.

a) On peut prouver l'existence de Dieu.
b) L'optimisme de Leibniz repose sur la sagesse divine.
c) Il existe une harmonie préétablie.

  • II) La présence du mal prouve que le monde est imparfait.

a) L'optimisme est désavoué par la méchanceté des hommes.
b) Le Dieu créateur ne se préoccupe pas des hommes.
c) Le mal est inhérent au monde.

..../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mondes possibles ? Corrigé de 5923 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mondes possibles ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mondes possibles ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit