LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-on fondé à dire que la science ne pénètre ... La mémoire est-elle une forme de l'habitude ? >>


Partager

Voir et prévoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Voir et prévoir ?



Publié le : 22/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Voir et prévoir ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Voir et prévoir ?




Je prévois qu'il va pleuvoir, mais les nuages se dissipent; de même, cette valise que je vois et que je me prépare à soulever avec effort, je suis surpris de la trouver vide. Sans doute, les erreurs de perception sont-elles bien plus rares que les erreurs de prévision, néanmoins les deux existent. 2° Mais il est aisé de constater aussi que ces rapprochement sont superficiels :a) Voir est toujours une opération qui suppose un objet réel, présent, concret, résistant, que nous pouvons explorer à l'infini pour enrichir ou corriger notre première perception, que nous ne pouvons modifier, ni voir autre qu'il n'est. Prévoir, c'est peut-être se représenter l'avenir, mais se le représenter sans grande précision; je prévois un orage pour cette nuit et je puis l'imaginer, mais il y a mille façons d'imaginer un orage, même dans un lieu et dans une saison bien déterminés. Prévoir une mauvaise récolte, cela signifie bien des choses : raréfaction d'une denrée, augmentation des prix d'une marchandise, aspect désolé d'une culture, lamentations des victimes. Il est vrai qu'on ne peut pas « voir » non plus tout cela : ce qu'on verra sera toujours concret, c'est-à-dire susceptible d'être exploré et perçu avec autant de précision qu'on voudra.b) L'anticipation (dans la connaissance par les sens) n'est pas la prévision. Cette valise sous mes yeux que je « vois » lourde, cela signifie que dans ma perception est contenu quelque chose de l'effort que j'aurai à faire pour la soulever. Mais j'ai des raisons par exemple de « prévoir » qu'un porteur va venir la chercher et je calcule le prix que j'aurai à payer : tout cela n'est pas contenu dans la vision que j'en ai. 3° Plutôt que de comparer voir et prévoir, mieux vaudrait distinguer et définir aussi exactement que possible différentes fonctions :a) Nous pouvons partir de ce fait tout à fait général que nous désignons par l'expression : penser un objet (ou, comme on dit familièrement, penser à un objet) ; par exemple, je pense le château de Versailles ; je pense au temps qu'il fera demain; je pense à la décadence de l'Empire romain; lisant la Ve partie du Discours de la méthode, je pense au mouvement du sang dans l'appareil circulatoire.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 749 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Voir et prévoir ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit