LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA CHUTE DE CAMUS, EXTRAIT FINAL : COMMENTAIR ... ANDROMAQUE ANALYSE DE L'OEUVRE (RACINE) >>


Partager

« Je vois le meilleur, je l'approuve, et pourtant je fais le mal. » Ovide

Philosophie

Aperçu du corrigé : « Je vois le meilleur, je l'approuve, et pourtant je fais le mal. » Ovide



document rémunéré

Document transmis par : Noname


Publié le : 6/6/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

« Je vois le meilleur, je l'approuve, et pourtant je fais le mal. » Ovide
Zoom


 
 Introduction:


 Ovide, poète latin qui vécut sous le règne de l'Empereur romain Auguste, est l'auteur des Métamorphoses. Au travers de récits et légendes mythologiques, Ovide évoque le règne de l'Empereur tout en étudiant la variété des émotions humaines.
 Dans une certaine mesure, il s'interroge sur la complexité de la psychologie des hommes, comme en atteste cette citation, extraite du livre VII: « Je vois le meilleur, je l'approuve, et pourtant je fais le mal «.
 Le « je «, qui vient du latin ego , qui signifie « moi « renvoie à la notion d'individu. Il s'agit donc d'un sujet ayant conscience d'exister et qui s'affirme comme une personne autonome. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3996 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« Je vois le meilleur, je l'approuve, et pourtant je fais le mal. » Ovide" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit