LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-ce la nécessité qui pousse l'homme a tra ... Est-ce le langage qui fait l'homme ou l'homm ... >>


Partager

Est-ce la volonté du plus grand nombre qui fonde le droit ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-ce la volonté du plus grand nombre qui fonde le droit ?



Publié le : 2/9/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Est-ce la volonté du plus grand nombre qui fonde le droit 	?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Est-ce la volonté du plus grand nombre qui fonde le droit ?




Ils n'ont plus de « patrie » : ils ne se saisissent plus comme citoyens, ne sont pas liés par une histoire commune. La consommation leur tient lieu d'idéal politique. Leur seule préoccupation est d'accroître leur bien-être sans conflit. Pour cela, chacun a intérêt à ce que tous profitent des mêmes biens que lui-même, mais aucun n'est plus en mesure de se mettre au service d'un dessein commun.Ainsi, par un accord implicite, tous abandonnent leur liberté politique à un pouvoir organisateur, prestataire de services à chacun. Le pouvoir mis en place de la sorte a une capacité à modeler les actions collectives sans user de la force : il a ce privilège de prendre en charge les comportements sans rencontrer de résistance parce que chacun se complaît dans la dépendance. Il n'use pas non plus du discours : il n'a plus besoin de convaincre puisque personne ne perd de temps dans les débats d'idées; il est acquis pour tous que le pouvoir doit gérer la vie de la société pour permettre l'égalité de jouissance. Ce pouvoir protecteur est « a-politique » : au-dessus de tout soupçon, il ne gouverne pas en vue d'une fin collective dont on pourrait débattre, il se contente de pourvoir efficacement aux besoins. Il est par conséquent inattaquable : ses buts sont partagés par tous - qui ne veut que l'on facilite ses plaisirs? -, il ne se réfère à aucune idéologie.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3554 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Est-ce la volonté du plus grand nombre qui fonde le droit ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit