NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quels sont les moyens qui vous apparaissent l ... « La vérité psychologique est le propre de l' ... >>


Partager

Vous développerez librement, en vous appuyant sur des exemples précis, tirés de vos lectures ou de votre expérience artistique, les réflexions que vous suggèrent ces remarques d'André Gide : « C'est un travers de notre époque de surcoter l'originalité. Il n'est pas un des grands auteurs du XVIIe siècle qui n'ait été (et ne se soit donné pour) un imitateur. Mais de nos jours, ce que l'on estime avant tout, ce sont, en musique, peinture ou littérature, des points de départ, dussent-ils ne mener à rien; sans presque plus aucun souci de cette transmission, de cette continuité dont est faite la vraie culture. »

Littérature

Aperçu du corrigé : Vous développerez librement, en vous appuyant sur des exemples précis, tirés de vos lectures ou de votre expérience artistique, les réflexions que vous suggèrent ces remarques d'André Gide : « C'est un travers de notre époque de surcoter l'originalité. Il n'est pas un des grands auteurs du XVIIe siècle qui n'ait été (et ne se soit donné pour) un imitateur. Mais de nos jours, ce que l'on estime avant tout, ce sont, en musique, peinture ou littérature, des points de départ, dussent-ils ne mener à rien; sans presque plus aucun souci de cette transmission, de cette continuité dont est faite la vraie culture. »



Publié le : 7/4/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Vous développerez librement, en vous appuyant sur des exemples précis, tirés de vos lectures ou de votre expérience artistique, les réflexions que vous suggèrent ces remarques d'André Gide : « C'est un travers de notre époque de surcoter l'originalité. Il n'est pas un des grands auteurs du XVIIe siècle qui n'ait été (et ne se soit donné pour) un imitateur. Mais de nos jours, ce que l'on estime avant tout, ce sont, en musique, peinture ou littérature, des points de départ, dussent-ils ne mener à rien; sans presque plus aucun souci de cette transmission, de cette continuité dont est faite la vraie culture. »
Zoom


 

 La citation d'André Gide est extraite de son Journal, à la date du 25 janvier 1948. L'énoncé précisait ce point important. Ce que Gide (mort en 1951) a donc en vue ici, ce n'est pas l'art qui nous est directement contemporain (disons l'art qui a éclos depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale), mais l'art du XXe siècle d'une façon beaucoup plus générale, celui qui affiche une volonté d'originalité ou de rupture avec les formes traditionnelles qui s'étaient maintenues jusqu'à la fin du XIXe siècle : cubisme en peinture, atonalisme en musique, refus du vers dans la poésie, refus d'une intrigue construite dans le roman, etc.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4784 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Vous développerez librement, en vous appuyant sur des exemples précis, tirés de vos lectures ou de votre expérience artistique, les réflexions que vous suggèrent ces remarques d'André Gide : « C'est un travers de notre époque de surcoter l'originalité. Il n'est pas un des grands auteurs du XVIIe siècle qui n'ait été (et ne se soit donné pour) un imitateur. Mais de nos jours, ce que l'on estime avant tout, ce sont, en musique, peinture ou littérature, des points de départ, dussent-ils ne mener à rien; sans presque plus aucun souci de cette transmission, de cette continuité dont est faite la vraie culture. »" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit