LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La nature de l'objet de la psychologie vous ... CONNAISSANCE INTUITIVE ET CONNAISSANCE DISCU ... >>


Partager

Vous exposerez sommairement la différence de structure entre la Logique classique (celle d'Aristote et de Port-Royal) et les Logiques modernes (Logistique et Axiomatique). Vous dégagerez la signification philosophique de cette opposition.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Vous exposerez sommairement la différence de structure entre la Logique classique (celle d'Aristote et de Port-Royal) et les Logiques modernes (Logistique et Axiomatique). Vous dégagerez la signification philosophique de cette opposition.



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Vous exposerez sommairement la différence de structure entre la Logique classique (celle d'Aristote et de Port-Royal) et les Logiques modernes (Logistique et Axiomatique). Vous dégagerez la signification philosophique de cette opposition.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Vous exposerez sommairement la différence de structure entre la Logique classique (celle d'Aristote et de Port-Royal) et les Logiques modernes (Logistique et Axiomatique). Vous dégagerez la signification philosophique de cette opposition.




? 3° C'était une Logique du concept. Décomposant la pensée en éléments de plus en plus simples (ou prétendus tels) : inférences, puis propositions, enfin termes (Ibid., p. 31), elle aboutissait, comme unité logique fondamentale, au terme ou expression verbale du concept. ? 4° Les relations logiques considérées étaient toutes, de ce fait, ramenées au rapport attributif ou prédicatif, d'autant plus qu'Aristote, liant la Logique à l'Ontologie, avait vu dans le sujet de la proposition l'expression d'une substance, support des attributs. Toutes les propositions étaient censées réductibles au type : « A est B.» Malgré les services qu'elle a pu rendre, cette Logique présentait plus d'une lacune, a) Le concept, pris pour unité logique, ne suppose-t-il pas lui-même le jugement ? On verra que, pour les logisticiens contemporains, l'unité logique est la proposition. ? b) L'emploi du langage courant n'était pas sans créer bien des équivoques : « La logique, a écrit Paul VALERY, n'a que des vertus très modérées quand on emploie le langage ordinaire, c'est-à-dire sans définitions absolues. » L'exemple le plus typique est celui de la copule être qui était celle des propositions du type classique : on va voir qu'elle était elle-même susceptible d'être interprétée en deux sens, au moins, assez différents.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1413 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Vous exposerez sommairement la différence de structure entre la Logique classique (celle d'Aristote et de Port-Royal) et les Logiques modernes (Logistique et Axiomatique). Vous dégagerez la signification philosophique de cette opposition." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit