Les maladies professionnelles

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MANIFESTES DU SURRÉALISME André Breton (ré ... Grand oral du bac : La vaccination >>


Partager

Les maladies professionnelles

Divers

Aperçu du corrigé : Les maladies professionnelles



Publié le : 13/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les maladies professionnelles
Zoom

LE TRAVAIL, C\'EST LA SANTE ?

Les maladies professionnelles désignent l\'ensemble des troubles consécutifs à l\'exposition, sur le lieu de travail, à un risque physique, chimique ou biologique, ou liés aux conditions de travail.

 

Outre les atteintes organiques, elles incluent les traumatismes psychiques. Une fois déclarées et reconnues, elles peuvent donner lieu à une prise en charge particulière et à une indemnisation. Les maladies liées au travail posent un problème important L\'organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en effet, à 160 millions le nombre annuel de nouveaux cas dans le monde. La législation dans ce domaine étant souvent mal connue, un grand nombre de maladies professionnelles ne sont pas déclarées comme telles. Ainsi, en France, les chiffres officiels avancés par les autorités sanitaires ne reflètent pas la réalité car ils concernent uniquement les cas indemnisés. Pour autant, la situation s\'améliore et on note une augmentation régulière des cas déclarés depuis le début des années 1990.

DÉFINITION ET ASPECTS MÉDICO-LÉGAUX

Déterminer la cause

 

Situer exactement le début de la maladie est souvent délicat, et ce, d\'autant que certaines affections professionnelles ne se manifestent que des années après le début de l\'exposition au risque. Elles peuvent même apparaître très longtemps après que le travailleur a cessé d\'exercer son activité.

De plus, la cause professionnelle de la maladie est rarement évidente.

Il est parfois délicat de déterminer, parmi les multiples produits manipulés, celui ou ceux qui peuvent être

 

responsables des troubles constatés. Dans ces conditions, les données

concernant le lieu, la date et la relation de cause à effet sont

 

souvent difficiles à préciser.

Les tableaux

 

Prouver qu\'il existe un lien direct entre la maladie et l\'activité professionnelle est problématique. Des « tableaux de maladies professionnelles » ont donc été définis. Créés et modifiés par décret, ils contiennent des critères sur la base desquels les troubles présentés par

le travailleur sont reconnus comme étant d\'origine professionnelle. Ces critères concernent la nature de la maladie et des travaux, ainsi que la durée d\'exposition. Chaque tableau comporte également un délai de prise en charge qui correspond au laps de temps maximal entre la constatation de l\'affection et la date à laquelle le travailleur a cessé d\'être exposé au risque.

 

Ce délai varie selon les cas de quelques jours à plusieurs dizaines d\'années : trois jours pour certains troubles provoqués par les dérivés du phénol et jusqu\'à

 

40 ans pour certaines maladies dues à l\'amiante.

 

Les premiers tableaux datent de 1919 (maladies dues au plomb et au mercure). On en dénombre actuellement 112 pour les salariés du régime général et 65 pour le régime agricole. Les tableaux des maladies professionnels sont réactualisés en fonction des nouvelles connaissances techniques et scientifiques.

 

Les modifications peuvent porter sur les critères de reconnaissance des troubles, en règle générale dans le sens d\'un élargissement, et sur la liste des symptômes et/ou des travaux pris en compte.

 

En septembre 2003, par exemple, les pouvoirs publics ont décidé de modifier le tableau des atteintes auditives dues aux bruits.

Système complémentaire

 

DE RECONNAISSANCE

 

Pour pallier les limites des tableaux professionnels, un second système de reconnaissance a été créé en 1993 sur recommandation de l\'OIT (Organisation Internationale du Travail). Fondé sur les comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP), ce système permet, soit d\'élargir les critères des tableaux existants, soit de reconnaître des maladies non encore désignées si la victime est décédée ou présente une incapacité permanente partielle supérieure à 25 %. Ainsi, une maladie figurant dans un tableau, mais pour laquelle une ou plusieurs des conditions considérées comme nécessaires et suffisantes ne sont pas remplies, peut être reconnue d\'origine professionnelle s\'il est établi qu\'elle est directement causée par le travail habituel de la victime. L\'absence d\'une ou de plusieurs conditions administratives n\'est donc plus un obstacle définitif à la reconnaissance de la maladie professionnelle. 



Les surdités professionnelles


Description

 

L\'exposition prolongée et excessive au bruit entraîne une perte progressive de l\'audition. Cette nuisance sonore pourrait également induire différents troubles comme l\'hypertension artérielle, des troubles de l\'équilibre, de l\'attention ou de la mémoire, une fatigue musculaire, une tension nerveuse, une agressivité, une anxiété, des insomnies ou des difficultés relationnelles.

 

Selon une enquête du ministère du Travail, sur 13,5 millions de salariés, 21,3 % déclarent ne pas entendre une personne qui leur parle normalement, ou ne pouvoir l\'entendre que si elle élève la voix. 27 % seraient même exposés à des bruits supérieurs à 85 dB, le seuil de tolérance. Ces affections représentent actuellement près de 33 % des rentes versées par la Sécurité sociale pour la réparation de l\'ensemble des maladies professionnelles.

 

Métiers concernés

 

Le bruit représente une nuisance importante dans le monde du travail, qui touche de nombreux secteurs économiques et activités professionnelles. Les salariés qui en souffrent le plus sont ceux qui travaillent dans les métiers de la métallurgie, du bâtiment et des





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les maladies professionnelles Corrigé de 3321 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les maladies professionnelles" a obtenu la note de : aucune note

Les maladies professionnelles

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit