NoCopy.net

Cat&eacute;gorie &eacute;conomique<br /> Implantation de Charleroi<br /> <br /> CORRESPONDANCE, RAPPORT ET COMMUNICATION EN LANGUE<br /> FRANCAISE<br /> <br /> Titulaire : Madame A.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<<

Introduction :

Error: Mismatch between font type and embedde ... >>


Partager

Catégorie économique
Implantation de Charleroi

CORRESPONDANCE, RAPPORT ET COMMUNICATION EN LANGUE
FRANCAISE

Titulaire : Madame A.

Droit

Aperçu du corrigé : Catégorie économique
Implantation de Charleroi

CORRESPONDANCE, RAPPORT ET COMMUNICATION EN LANGUE
FRANCAISE

Titulaire : Madame A.



document rémunéré

Document transmis par : romi-280037


Publié le : 25/10/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Catégorie économique<br />
Implantation de Charleroi<br />
<br />
CORRESPONDANCE, RAPPORT ET COMMUNICATION EN LANGUE<br />
FRANCAISE<br />
<br />
Titulaire : Madame A.
Zoom

Catégorie économique
Implantation de Charleroi

CORRESPONDANCE, RAPPORT ET COMMUNICATION EN LANGUE
FRANCAISE

Titulaire : Madame A. RUSSONIELLO

Bachelier : Droit
3ème année

Année académique 2016-2017

Bachelier en droit - 3e année
Année académique 2016-2017
Correspondance, rapport et communication en langue française
A. RUSSONIELLO
60 heures (4 crédits)
Objectifs
-Utiliser correctement la langue, moyen de communication et d’épanouissement à
travers la rédaction de documents.
-Développer l’esprit de synthèse et le sens critique dans l’expression écrite et orale.
-Sensibiliser l’étudiant à la correction dans la syntaxe, à la précision du vocabulaire
et à la maîtrise de l’orthographe.
Prérequis
-Maîtrise suffisante de la langue française à l’oral et à l’écrit.
-Connaissance parfaite des matières revues en 1ère et 2e années.
Contenu du cours
- L’orthographe
Application des règles revues en 1ère et 2e années à travers des exercices.
- Correspondance relative à la recherche d’un emploi
Analyse et/ou production de documents relatifs à la recherche d’un emploi.
- Expression orale
Conseils et exercices pratiques et progressifs pour la présentation d’un discours oral.
- Vocabulaire et style
Exercices d’entretien et de perfectionnement.
1

- Expression écrite
Conseils pour la réalisation d’une bibliographie générale, l’indication des notes de
bas de page et la mise en page d’un travail scientifique (à compléter par l’étudiant en
consultant les informations relatives au T.F.E. sur le portail de la Haute Ecole);
conseils pour la rédaction d’un T.F.E.
- Argumentation
Révision des règles de base de l’argumentation et rédactions et analyses de textes
argumentés et persuasifs
Evaluation
- Travail journalier (50% des points)
L’évaluation du travail journalier pourra consister en dictées (en classe), textes à
erreurs à corriger, production de textes écrits, etc. (en classe ou à domicile).
- Examen écrit (50% des points)
L’examen portera sur la maîtrise des matières vues au cours.
Lors de toutes ces épreuves, il sera demandé à l’étudiant d’être particulièrement
attentif à la structure des phrases et à l’orthographe qui seront notées.
- Modalité
La présence des étudiants est obligatoire lors d’une évaluation. En cas d’absence
lors d’une évaluation ou lors de la remise d’un travail, seul un certificat médical remis
au secrétariat dans les 48 h qui suivent le début de l’absence sera pris en compte.
Une copie de ce certificat doit impérativement parvenir au professeur dans les
mêmes délais. En cas d’absence injustifiée, l’étudiant obtiendra un zéro. En cas
d’absence justifiée par un certificat médical, le professeur proposera une autre date
d’évaluation à l’étudiant.
Dispositions particulières
L’étudiant est bien entendu tenu de lire attentivement le règlement disciplinaire et de
s’y conformer (article 71). En cas de non-respect des ces règles, l’étudiant sera
exclu du cours.

2

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Je, soussigné(e) ........................................, étudiant(e) en
..................................................... ai pris connaissance du contrat pédagogique de
Madame Angelica RUSSONIELLO.
Date :

Signature

3

4

1. Le
 courriel
 

 
Moyen
 de
 communication
 rapide
 et
 efficace,
 le
 courriel
 permet
 de
 transmettre
 des
 
renseignements
 à
 des
 collègues,
 clients,
 supérieurs
 ou
 amis.
 Sa
 simplicité
 d’utilisation
 
permet
 à
 l’auteur
 d’adopter
 un
 style
 plus
 convivial
 que
 lors
 de
 la
 rédaction
 d’une
 lettre
 
professionnelle.
 Néanmoins,
 afin
 d’assurer
 une
 compréhension
 sans
 ambigüité
 entre
 le
 
rédacteur
 et
 le
 lecteur,
 il
 est
 important
 d’utiliser
 une
 structure
 claire
 et
 cohérente
 et
 un
 
style
 adapté
 en
 fonction
 du
 destinataire
 et
 de
 l’objectif
 poursuivi.
 
 

 
Structure
 du
 courriel
 
Le
 courriel
 se
 divise
 en
 deux
 grandes
 parties
 :
 le
 haut
 du
 message
 et
 le
 corps
 
 
du
 message.
 

 
Le
 haut
 du
 message,
 qui
 correspond
 à
 l’enveloppe,
 comprend
 les
 éléments
 
 
suivants
 :
 
 
-­? «
 à
 »
 :
 l’adresse
 courriel
 du
 destinataire.
 Toutes
 les
 personnes
 qui
 auront
 à
 
intervenir
 à
 la
 suite
 de
 votre
 envoi
 doivent
 se
 retrouver
 dans
 cet
 élément.
 
 
-­? «
 de
 »
 :
 votre
 adresse
 courriel.
 Cet
 élément
 est
 complété
 automatiquement
 par
 le
 
logiciel
 de
 courriel.
 
-­? «
 cc
 »
 :
 qui
 signifie
 «
 copie
 conforme
 ».
 Cet
 élément
 permet
 d’inscrire
 une
 ou
 des
 
adresses
 courriel
 de
 personnes
 à
 qui
 le
 rédacteur
 veut
 envoyer
 une
 copie
 
conforme;
 les
 adresses
 courriel
 seront
 alors
 accessibles
 à
 tous
 les
 destinataires.
 
Vous
 désirez
 informer
 ces
 personnes
 en
 leur
 transmettant
 le
 courriel,
 mais
 celles-­?
ci
 n’ont
 pas
 à
 agir
 directement
 à
 la
 suite
 de
 cet
 envoi.
 
 
-­? «
 cci
 »
 :
 qui
 signifie
 «
 copie
 conforme
 invisible
 ».
 Cet
 élément
 signifie
 «
 copie
 
conforme
 invisible
 ».
 Il
 permet
 d’inscrire
 une
 ou
 des
 adresses
 courriel
 de
 
personnes
 à
 qui
 le
 rédacteur
 veut
 envoyer
 une
 copie
 conforme
 invisible
 à
 tous
 les
 
autres
 destinataires
 du
 courriel.
 Son
 utilité
 est
 multiple,
 notamment:
 
 
o

o

Vous
 voulez
 envoyer
 un
 courriel
 de
 masse,
 mais
 vous
 ne
 voulez
 pas
 que
 
les
 autres
 destinataires
 voient
 toute
 la
 liste
 de
 destinataires
 ?
 Vous
 
inscrivez
 dans
 le
 champ
 «
 à
 »
 du
 courriel,
 votre
 adresse
 à
 vous
 et
 entrez
 les
 
autres
 adresses
 dans
 le
 champ
 «
 cci
 »;
 
 
quelqu’un
 désire
 que
 vous
 soyez
 informé
 d’un
 échange
 de
 courriel
 avec
 
une
 tierce
 personne,
 sans
 que
 celle-­?ci
 n’en
 soit
 informée.
 
 

Évidemment,
 la
 personne
 qui
 envoie
 le
 courriel
 a
 le
 plein
 contrôle
 de
 l’utilisation
 de
 
ce
 champ,
 vous
 ne
 pouvez
 la
 forcer
 à
 vous
 informer
 sans
 son
 consentement.
 
 
-­?

«
 objet
 »
 :
 tout
 courriel
 devrait
 avoir
 un
 objet
 clair
 et
 bref,
 car
 il
 permet
 au
 
destinataire
 de
 savoir
 ce
 dont
 il
 est
 question
 et
 d’assurer
 une
 meilleure
 gestion
 
des
 courriels.
 
 

Le
 corps
 du
 message,
 qui
 correspond
 à
 la
 lettre,
 comprend:
 
 
-­?

l’appellation
 :
 il
 s’agit
 de
 la
 prise
 de
 contact
 avec
 le
 destinataire.
 Le
 rédacteur
 
adaptera
 son
 appellation
 en
 fonction
 de
 son
 niveau
 de
 familiarité
 avec
 le
 
destinataire
 :
 
 
5


 
p.
 ex.
 Salut
 Julie!
 (lorsqu’on
 s’adresse
 à
 une
 amie),
 Bonjour
 Madame
 X
 (lorsqu’on
 
s’adresse
 à
 une
 cliente),
 etc.
 

 

-­?

l’introduction
 :
 
L’introduction
 permet
 d’annoncer
 le
 but
 du
 courriel.
 
 


 
Exemples
 :
 
À
 la
 suite
 de
 notre
 conversation
 téléphonique
 (Suite
 à
 est
 à
 éviter
 !!!)
 
Comme
 convenu
 (tel
 que
 convenu
 est
 à
 éviter)
 
 

 
-­? le
 développement
 et
 la
 conclusion
 
 
Le
 développement
 et
 la
 conclusion
 concernent
 les
 différents
 éléments
 en
 lien
 avec
 l’idée
 
principale
 du
 courriel.
 Il
 faut
 faire
 attention
 au
 style
 et
 à
 l’organisation
 des
 idées
 lors
 de
 
la
 rédaction.
 
 

 
-­? les
 salutations
 :
 

 
A
 l’inverse
 de
 la
 lettre
 professionnelle,
 la
 formule
 de
 politesse
 peut
 ici
 être
 plus
 
brève.
 Néanmoins,
 il
 est
 important
 de
 ne
 pas
 l’omettre
 et
 de
 l'adapter
 au
 
destinataire.
 
 

 
Exemples
 :
 
À
 bientôt!
 –
 à
 un
 ami
 
Bonne
 fin
 de
 journée!
 –
 à
 un
 collègue
 
Sincères
 salutations,
 ou
 Au
 plaisir
 de
 vous
 revoir,
 -­?
 à
 un
 supérieur
 ou
 à
 un
 client.
 

 
 
-­? la
 signature
 :
 
 
Elle
 est
 très
 importante
 puisqu’elle
 permet
 de
 joindre
 le
 rédacteur
 du
 courriel.
 Les
 
logiciels
 de
 courrier
 électronique
 permettent
 de
 créer
 une
 signature
 personnalisée
 
qui
 s’insérera
 automatiquement
 à
 la
 fin
 du
 message.
 
 
La
 signature
 doit
 comprendre
 les
 éléments
 suivants:
 
 
ü?
ü?
ü?
ü?

le
 nom
 
 
la
 fonction
 (avec
 le
 nom
 de
 la
 compagnie
 ou
 de
 votre
 institution)
 
 
un
 numéro
 de
 téléphone
 (au
 bureau
 ou
 cellulaire)
 
numéro
 de
 fax,
 éventuellement.
 
 


 

 

 

 

 

6


 
-­?

 

Exemple
 d’un
 courriel
 et
 de
 ses
 différentes
 parties1
 :
 
 


 


 

 
Autre exemple :
Objet : recommandation.
Apostrophe,
Monsieur X, qui vous a contacté de ma part pour le poste de Directeur Marketing, m'a
demandé d'appuyer sa démarche auprès de vous.
Monsieur X a exercé la fonction de Responsable Marketing au sein de notre société. Nous
pouvons vous assurer qu’il a toujours montré un grand intérêt pour son travail, assurant le
remplacement de la directrice Maketing avec efficacité quand celle-ci se trouvait en congé
maternité.
Actuellement, notre société ne peut lui proposer d’évoluer faute de poste vacant, c’est

1
 http://www.csfinc.com/fr/wp-­?content/uploads/2013/04/La-­?rédaction-­?dun-­?courriel.pdf
 

7

pourquoi il a choisi de vous contacter. C'est une personne sérieuse qui maîtrise
parfaitement son métier.
En apprenant que vous étiez à la recherche d'un collaborateur efficace, je me suis permis
d’être votre intermédiaire. J'espère que sa candidature pourra être prise en considération et
qu'elle répondra à vos attentes. Sachez que je me tiens à votre disposition pour toute
information complémentaire.
Formule de Politesse
Prénom NOM
Email
Portable
Rédaction
 d’un
 courriel
 
 

 
Si
 la
 rédaction
 du
 courriel
 s’apparente
 à
 celui
 de
 la
 lettre,
 
 ce
 dernier
 permet
 d’adopter
 
un
 style
 plus
 léger
 et
 plus
 concis,
 c’est
 pourquoi
 quelques
 règles
 de
 rédaction
 sont
 tout
 
de
 même
 importantes
 à
 considérer.
 
 

 
-­? Destinataire
 
 
Il
 est
 important
 de
 prendre
 en
 compte,
 tout
 au
 long
 de
 sa
 rédaction,
 le
 ou
 les
 
destinataires
 du
 courriel.
 C’est
 à
 partir
 de
 cet
 élément
 que
 les
 choix
 rédactionnels
 
s’opéreront.
 
 

 
-­? Objectif
 
 
Il
 faut
 déterminer
 le
 but
 visé
 par
 le
 courriel
 (informer,
 aviser,
 inviter,
 inciter
 le
 
destinataire).
 Celui-­?ci
 deviendra
 l’objet
 du
 courriel
 et
 sera
 également
 annoncé
 dans
 
l’introduction.
 

 
 
-­? Organisation
 des
 idées
 
 
Les
 idées
 développées
 gravitent
 autour
 de
 l’idée
 principale
 annoncée
 dans
 l’introduction
 
et
 dans
 l’objet
 du
 courriel.
 Un
 principe
 clé
 :
 une
 idée
 par
 paragraphe.
 Cela
 permettra
 
d’assurer
 la
 cohésion
 et
 la
 fluidité
 du
 texte.
 
 

 
-­? Construction
 des
 phrases
 
 
Un
 courriel
 doit
 pouvoir
 se
 lire
 de
 façon
 rapide
 et
 efficace,
 les
 phrases
 ne
 doivent
 donc
 
pas
 être
 trop
 longues.
 Il
 est
 important
 de
 construire
 des
 phrases
 cohérentes,
 simples
 et
 
claires
 tout
 en
 adaptant
 son
 style
 d’écriture
 en
 fonction
 du
 destinataire.
 
 

 
-­? Choix
 des
 mots
 
 
Afin
 d’éviter
 toute
 ambiguïté,
 la
 précision
 dans
 le
 choix
 des
 mots
 est
 important.
 Pour
 
qu’un
 message
 ne
 soit
 pas
 mal
 interprété
 par
 son
 destinataire,
 il
 faut
 bien
 avoir
 à
 
l’esprit
 que
 le
 non-­?verbal
 est
 inexistant,
 contrairement
 à
 l’oral
 et
 qu’il
 y
 a
 donc
 lieu
 
d’y
 mettre
 les
 formes
 afin
 de
 ne
 pas
 choquer
 son
 interlocuteur
 et
 veiller
 à
 ce
 que
 le
 
message
 passe
 bien
 (exemple
 :
 ne
 pas
 omettre
 certaines
 marques
 de
 respect).
 
 

 
 
-­? Relecture
 
 

8

La
 rapidité
 d’envoi
 n’empêche
 pas
 la
 qualité
 de
 l’écrit
 :
 il
 est
 fondamental
 de
 
relire
 attentivement
 son
 courriel
 afin
 de
 s’assurer
 qu’il
 ne
 reste
 aucune
 coquille.
 
 

 
-­? Présentation
 
 
Afin
 de
 faciliter
 la
 lecture
 du
 courriel,
 certaines
 règles
 de
 présentation
 sont
 
également
 importantes
 à
 suivre:
 

 
ü? Opter
 pour
 une
 police
 de
 caractères
 facilement
 lisible.
 
ü? Choisir
 une
 taille
 de
 police
 adéquate.
 
ü? Utilisez
 les
 caractères
 gras,
 les
 majuscules
 ou
 le
 soulignement
 afin
 de
 
souligner
 l’importance
 d’une
 partie
 du
 message
 :
 un
 courriel
 se
 lit
 
rapidement,
 plus
 sa
 lecture
 en
 sera
 facilitée,
 mieux
 il
 sera
 compris.
 
 

 
Exercice
 

 
1. Rédigez
 un
 mail
 à
 l’attention
 de
 vos
 clients
 afin
 de
 les
 informer
 de
 votre
 
changement
 d’adresse.
 Imaginez
 le
 contexte
 et
 les
 arguments
 en
 faveur
 de
 ce
 
nouvel
 établissement.
 
Informez-­?en
 également
 tous
 vos
 collaborateurs
 en
 les
 mettant
 en
 copie.
 
 
 
2. Travail
 de
 recherche
 de
 biens
 :
 chacun
 à
 votre
 tour,
 vous
 jouerez
 le
 rôle
 de
 
secrétaire
 de
 séance
 et
 rédigerez
 un
 compte-­?rendu
 (voir
 ci-­?après)
 de
 l’état
 
d’avancement
 du
 projet
 que
 vous
 m’enverrez
 par
 mail
 et
 en
 pièce
 jointe.
 
 
 

 


 
2. LE
 COMPTE
 RENDU
 
1. UTILITE DU COMPTE-RENDU
1.1. Savoir ce qui s'est passé dans une situation où l'on était absent.
Il n'est possible à personne d'être présent partout. Que s'est-il donc passé là alors que l'on n'y
était pas ?
C'est le compte rendu de la réunion des copropriétaires du 3 avril 1997 qui permettra aux
absents de prendre connaissance de ce qui s'est dit et décidé.
C'est le compte-rendu d'activité du représentant, M. Roulez, dans sa tournée du Calvados, qui
permettra aux services commerciaux de l'entreprise de prendre connaissance des contacts qu'il
a établis et des avis des revendeurs.
1.2. Se souvenir de ce qui s'est passé dans une situation où l'on était présent.
Même si l'on est, soi-même, présent à une réunion, il est difficile de se souvenir de tout ce qui
a pu se décider ce jour-là.

9

M Roulez, lors de sa prochaine tournée au Calvados, pourra consulter utilement tel ou tel
compte-rendu pour se souvenir de ce qui lui a été dit et demandé par les personnes auxquelles
il a dû render visite.
Le compte rendu, c'est LA MEMOIRE INDIVIDUELLE.
1.3. Se mettre d'accord sur ce qui s'est dit ou fait, en cas de litige sur le passé.
Le compte rendu, c'est LA MEMOIRE DU GROUPE.
En cas de litige avec un autre membre du groupe, l'un ou l'autre pourra se référer au compterendu pour vérifier ce qui s'est passé effectivement.
Il y a donc deux utilités du compte-rendu :
1. lnformer les personnes extérieures.
2. Garder la trace d'une réunion ou d'une activité.
2. ELABORATION DU COMPTE-RENDU
L'élaboration du document pose trois questions:
1.Quelles informations retenir?
2.Comment les classer?
3.Comment les présenter?
2.1. Quelles informations retenir?
Il existe des comptes-rendus de tailles diverses. Chaque organisation ou chaque personne peut
choisir ce qui lui paraît le plus satisfaisant.
2.1.1. Le compte-rendu exhaustif (ou compte-rendu sténographique): il s’agit de
transmettre la totalité des échanges et des événements.

10

Les MINUTES d'un procès ou des débats de l'Assemblée Nationale consistent en une
retranscription intégrale des débats.
Dans le domaine du journalisme, il arrive que le compte-rendu d'une conférenee de presse
reprenne totalement les propos tenus par le conférencier, sans aucune coupure. Mais il arrive
aussi qu'une sélection soit faite.
Cependant,
  ce
  type
  de
  C.R.
  est
  trop
  long,
  fastidieux
  à
  lire
  sur
  le
  terrain
  lorsqu’il
  s’agit
  d’y
 
trouver
 les
 consignes
 nécessaires
 et
 suffisantes
 pour
 mener
 à
 bien
 une
 action.
 
C’est
 pourquoi,
 outre
 dans
 les
 cas
 précédemment
 cités,
 il
 est
 très
 peu
 utilisé.
 

2.1.2. Le compte rendu analytique ou synthétique (de loin le plus utilisé)
Ce compte rendu synthétise la totalité des propos en français correct. On y fait usage de titres
et sous-titres afin de permettre une lecture rapide.
C’est le plus courant des comptes-rendus. Il a pour objectif la facilitation de la lecture du
document et l’accélération de la compréhension des faits relatés. Il ne garde que la
substance des propos formulés qu’il retranscrit de façon concise et claire, en langage écrit et
non plus parlé. Digressions, redondances commentaires récursifs ne sont pas reproduits.
Attention: une rédaction analytique n’empêche pas de faire apparaître le nom des auteurs des
arguments essentiels.
En outre, il peut - mais n’est pas obligé de - suivre l’ordre chronologique. Il classe par thèmes
les propos, puis regroupe en conclusion les éléments importants telles les décisions prises en
réunion, les consequences d’un accident, les accords conclus lors d’une visite etc.
En résumé, ce type de compte-rendu, simple en apparence, demande de comprendre
l’information, de la trier et de la restituer de façon précise et condensée. Il doit donc posséder:
- des facultés d’analyse et de synthèse,
- des compétences dans le domaine abordé,
- un vocabulaire bien fourni,
- une syntaxe précise.
2.1.3. Le compte rendu sélectif : il s'agit de choisir les informations les plus importantes et
les plus utiles à retenir. C'est là que le rédacteur doit penser au(x) destinataire(s):
- Qui est-il? ou Qui sont-ils?

11

- Quels sont ses (leurs) besoins?
- A quoi le compte rendu va-t-il lui (leur) servir?
Quand cela est possible, il est pratique que le rédacteur aille voir le(s) destinataire(s) et
s'informer de ses (leurs) besoins.
C'est ainsi qu'il sélectionnera, avec une grande vigilance les informations de même
importance (sans en oublier, sans en ajouter, sans en modifier le sens).
Ainsi, une même solution peut donner lieu à plusieurs comptes-rendus, selon ce qu'en
attendent le(s) destinataire(s):
Exemple 1: Visite du salon international de matériel et d’équipement de bureau:
- Compte-rendu général sur le salon
- Compte rendu pour le Directeur Administratif qui doit renouveler l'ensemble des
ordinateurs. Il est bien entendu qu'au cours de la visite, le rédacteur a vu une diversité
de matériaux allant du PC aux étiquettes auto-collantes. Il ne retiendra dans son
compte rendu que ce qui lui semble pouvoir intéresser le(s) responsable(s) à qui il
envoie son compte-rendu dans l'entreprise. Eventuellement, il fera plusieurs comptesrendus à l'intention des diverses personnes intéressées par des aspects différents du
salon:
- les ordinateurs
- les diverses qualités de papier
- les microfiches
- les imprimantes
- ...
Exemple 2: Réunion du Conseil d'Administration
- Pour les actionnaires, on pourra insister sur:
• la situation de l'entreprise,
• les décisions prises et leurs conséquences à court et moyen termes.
- Pour les membres du Conseil d'Administration eux-mêmes, on pourra reprendre, outre les
informations précédentes:
• la manière dont les différentes personnes se sont positionnées dans le débat,
12

• les points de vue contradictoires émis,
• le détail des décisions et du vote avec lequel elles ont été acquises.
2.1.4. Le compte rendu centré sur les décisions (ou compte-rendu synoptique):
Il peut arriver aussi que l'on estime que le destinataire du compte-rendu n 'est intéressé que
par les décisions prises, et non par tous les échanges ou débats préalables. Ce sont ces
décisions, en effet, qui risquent d'avoir une action modifiant l'avenir.
Dans une démarche beaucoup plus concise, certains comptes-rendus se centreront sur les
décisions prises à l'issue d'une réunion, d'une visite ou d'un entretien.
Il se présente souvent sous la forme d’un tableau qui classe le contenu en colonnes.
Exemple:
- incidents, causes, solutions proposées;
- faits, avis, décisions,
- action, moyens, responsible, date de fin...
A noter que la chronologie n’a plus aucune importance, l’attention s’attache ici exclusivement
aux résultats de la discussion.
Remarque: un tel compte-rendu n’est envisageable qu’au sein d’un groupe motivé. En effet,
l’anonymat des propos pourrait permettre à des personnes versatiles de se dérober, en cas
d’échec des décisions prises, notamment.
Exemple : Réunion du Conseil Communal
Le compte rendu diffusé auprès des habitants de la commune fait état des décisions prises en
matière de:
- affectation du budget « loisirs »
- espaces verts
- colonies de vacances
- ...
2.2. Comment classer les informations?
Nous venons de voir que la sélection des informations est la première étape dans l'élaboration
d'un compte-rendu. Il va falloir aussi choisir l'ordre dans lequel on va les transmettre.
Deux grands plans se dessinent: le plan chronologique et le plan thématique.
13

2.2.1. Le plan chronologique
Il s'agit de rendre compte des événements, des échanges ou des décisions, dans l'ordre dans
lequel ils se sont manifestés.
Exemple:
- M. Jacques a évoqué le problème de l'augmentation des charges d'une année sur l'autre.
- M. Antoine, syndic, a justifié cette augmentation par:
- l'augmentation des coûts de chauffage,
- l'augmentation des prestations des sociétés de nettoyage et d'entretien,
- les travaux effectués autour de la piscine.
Puis, Mme Léna a évoqué les difficultés à joindre le gardien entre 12 h et 15 h et les problèmes que cela peut
poser en cas de panne d'ascenseur.

2.2.2. Le plan par thèmes
C'est ce plan qui est à privilégier, surtout lorsqu 'il s'agit d’un compte-rendu de réunion. En
effet, il arrive, la plupart du temps, dans les réunions, que des participants parlent d'un thème,
l'abandonnent, y reviennent quelques minutes plus tard, puis modifient une décision à la suite
de la découverte d'un nouvel aspect du problème...
Il convient d'éviter au lecteur du compte rendu la répétition ou le désordre d'une discussion
spontanée pour dégager, à propos de chaque aspect traité:
- les principales idées émises
- les diverses tendances qui se sont manifestées
- les décisions prises
- ....
Ainsi, l'essentiel de chaque aspect mis en évidence sera perçu directement par le lecteur.
Exemple:
Compte rendu du Conseil d'Ecole de l'Ecole Primaire X

14

Etaient présents: .............
absents: .............
excusés: ..............
Au cours de la réunion, un certain nombre de problèmes ont été abordés:
1. La surveillance dans la cour de récréation:

-

LES PARENTS DELEGUES se sont plaints des difficultés rencontrées par les enfants des petites
classes:

• ils sont bousculés par les grands
• ils ne rencontrent aucun soutien de la part des instituteurs lorsqu'ils se plaignent
• trois accidents se sont produits en une semaine

-

LES ENSEIGNANTS insistent sur le fait que:

• la réglementation ne prévoit que deux enseignants en surveillance de cour, compte tenu de l'effectif
• les enfants des petites-classes ne sont plus en maternelle et ne doivent pas être couvés
• les accidents survenus ont été provoqués par des enfants turbulents
2. La visite des classes par les parents:
- LES PARENTS DELEGUES ont observé que certains enseignants refusaient de faire, en début d'année, une
réunion des parents d'élèves de leur classe.
- Mme MALE a insisté sur les avantages de la réunion générale des parents:
• Connaître le cadre de vie de leurs enfants
• Etre informé sur:
-

le programme

-

la pédagogie

-

les moyens de contrôle

- LES ENSEIGNANTS se sont engagés à réviser leur position et à organiser une réunion au second trimestre.
3. La coopérative:
Pour éviter toute contrainte, il a été decide que les parents paieraient la coopérative par mois, par trimestre ou
par an.
4. Les classes de nature:

15

Partiront cette année:
- le CM1A en Bretagne au mois de mai
- le CE2B en Haute-Savoie au mois de juin
N.B.: Il peut y avoir coïncidence entre le plan chronologique et le plan par thèmes lorsque la réunion dont on
rend compte s'est déroulée suivant un ordre du jour précis. Dans ce cas, il s'agit de reprendre chaque point de
l'ordre du jour et de donner les informations qui s'y rapportent.

2.3. Le compte rendu : pour informer, non pour juger.
Un compte rendu est un document FIDELE et OBJECTIF. Il s'agit de transmettre des
INFORMATIONS sur une situation particulière, sans y introduire un jugement personnel ou
ses propres commentaires.
A la différence du rapport, où le rédacteur analyse les faits pour aboutir à des propositions
personnelles d'action, le compte rendu doit se contenter de constater les faits.
Il faut reconnaître toutefois que le rédacteur fait des choix personnels lorsqu'il sélectionne les
informations; c'est pourquoi celui-ci doit faire preuve d'une grande vigilance pour opérer cette
sélection uniquement en fonction:
- de l'utilité des informations pour son (ses) destinataire(s),
- de son sens du détail inutile et des informations utiles,
- du respect de l'importance relative accordée à chaque rubrique par les gens concernés par
l'activité ou la réunion.
Comment se rapprocher de la fidélité et de l'objectivité?
2.3.1. Présenter tous les aspects évoqués sur une information et non pas seulement ceux
qui vous plaisent:
- sans omission,
- sans ajout,
- sans disproportion par rapport à la réalité: si l'un des aspects de la réunion a monopolisé les

16

échanges pendant une demi-heure et un autre pendant deux minutes, il faudra que le compte
rendu reflète l'importance respective de l'un et l'autre aspect.
2.3.2. Présenter ce qui a été dit et non vos impressions personnelles sur ceux qui l'on dit:
il ne faut, en aucune façon, prêter à tel ou tel participant des réactions ou intentions qu'il n'a
pas exprimées.
Cela consiste à éviter des phrases du style:
-

Les participants avaient l'air mécontent.

-

Mr X semblait s'ennuyer.

-

Apparemment, Mme Untel était d'accord.

Par contre, on peut écrire, si cela est conforme à la réalité: Mr X exprima son mécontentement.
2.3.3. Présenter ce qui a été dit ou fait et non ce que vous en pensez: dans un compterendu, il ne faut ni juger, ni commenter les éléments d'information que l'on transmet. Il est
hors de question de faire intervenir ses idées personnelles et de les confondre avec celles qui
se sont exprimées.
Attention: on peut porter un jugement sur le contenu par de simples expressions du type:
- Heureusement, Mr Untel ...
- Mme X a eu raison de préciser que...
- Mme Y a dit, à tort, que ...
- Mr Untel est malencontreusement intervenu...

Tous ces petits mots teintent l'information d'affectivité et transmettent au lecteur les
sentiments du rédacteur. Il ne s'agit pas ici de nier la subjectivité ou le sentiment. Au
contraire. Il s'agit d'y être attentif, pour ne pas confondre ses propres sentiments avec ce qui
est dit par d'autres.
3. CARACTERISTIQUES FORMELLES DU COMPTE-RENDU
3.1. Les éléments indispensables:
Le C.R. transporte une information d'un échelon à un autre. Il fait donc apparaître clairement
plusieurs éléments indispensables.
C’est dans l’en-tête que ces renseignements sont repris:
17

- nom de la collectivité dont les débats sont rapportés,
- lieu, date et heure de la réunion,
- un titre résumant l’évènement
- objet du débat (ou ordre du jour décidé),
- nom et qualité du président de séance, du ou des secrétaires, et, s'il y a lieu, des membres du
bureau de l'assemblée,
- énumération des participants, des excusés, des absents, ou bien, si l'assemblée est
nombreuse, indication du nombre de membres présents ou représentés (ceci pour marquer la
validité des décisions)
Exemple d'en-tête de C.R.:
1.

Compte-rendu de la réunion de la Commission sociale de la Mutuelle Sanitaire, du 18 décembre 20... à
17 h au siège de la société.
Président : M. Agénor, secrétaire de la Commission.
Secrétaire de séance : Mme Plume.
Présents : Mlle Cassis, Mme Poire, MM. Boule, Minix, Régime, Termite.
Excusé : M. Loir.
Absents : Mme Silence, M. Paresse

2.

Compte-rendu de l'Assemblée générale ordinaire des Pêcheurs Amicalistes Méchigonnais, tenue le 7
janvier 20.. à la Mairie, sous la Présidence de M. Beaucuir, Conseiller général.
Bureau : M. Tireligne, président de la P.A.M.
M. Fil, vice-président,
M. Plomb, trésorier.
Secrétaires: MM. Apa et Bouehont.
91 présents (quorum = 67).
Ordre du jour:

- adoption du C.R. de I'A. G. du .......,
- allocution de M. le Conseiller général,
- rapport d'activité du Président,
- rapport financier,
- modification du domaine de la société,
- voeux divers.

3.2. Les qualités de style:
• Clarté: l'information, inconnue, en principe, du destinataire doit être claire et complete.

18

• Objectivité: parfaite fidélité à l'information qu'il rapporte. Le C.R. retrace exactement ce qui
est, et en des termes tels que le lecteur s'en fasse une image d'une complète adéquation avec le
réel. On pourrait le comparer à une photographie.
• Concision: dire les faits, bannir tout commentaire inutile; l'essentiel est d'être efficace et non
de faire de la « littérature » au sens péjoratif du mot.
Clarté, objectivité, concision n'empêchent pas la nuance car le C.R. est le premier document
d’un dossier à constituer si l’affaire doit avoir une suite contentieuse.
Chaque mot a sa valeur et pourra peser ultérieurement lorsqu'on recherchera, par exemple, à
établir des responsabilités.
4. Exemple de comptes rendus analytiques:
Ce compte-rendu ne concerne pas que les réunions. Type même de l'écrit d'information, il
donne une image exacte mais succincte d'un événement, d'une situation, d'une négociation,
d'un document. Il laisse un témoignage durable d'une phase de discussion ou d'opération en
cours.
Il se contente d'être descriptif, mais il cherche à l'être complètement en n'omettant aucune
circonstance notable (quoi ? ou qui ?, où ?, quand ?, comment ?, avec qui ?, de sorte que).
Voici quelques autres compte-rendus analytiques:
A. Le C.R. d'un événement:
Il est d'un usage courant: témoignage écrit sur un accident, avis qu'un fournisseur ne
respecte pas une date de livraison, relation d'un différend avec un client, description, etc.
Il relate, au moment même, les faits qui ont pu être observés.
B. Le C.R. de mission
Il a pour but de rendre compte d'une action accomplie par son auteur, seul ou en groupe. Si la
mission est de longue durée, des C.R. partiels renseignent, à intervalles réguliers, sur le
déroulement des opérations. Ce type de C.R. s'en tient aux faits marquants. C'est souvent le
19

premier document fourni, dès la fin de .la mission; il est suivi, s'il s 'agit d'une affaire
importante, d'un rapport de synthèse qui reprendra l'ensemble des données déjà livrées dans le
ou les C.R., mais qui en tirera les conséquences.
De tels C.R. sont demandés aux inspecteurs, représentants, délégations, etc. Ils peuvent
prendre la forme d'une lettre: phrase d'introduction + le C.R. lui-même + une formule de
salutations.
Exemple d'un C.R. de voyage d'inspection:
Durand
Inspecteur des Messageries TT

Le..................................................
à Monsieur le Directeur

Commercial
de la Compagnie ZZZ

Monsier le Directeur,
A la suite de la réclamation que vous avez présentée aux messageries TT le 9 courant, nous avons effectué les
constatations suivantes concernant la distribution de vos produits sur le marché italien.
Aucun retard n'est imputable à nos services de transport.
Mais les emballages cartonnés dans lesquels vous nous livrez la marchandise ne semblent pas d'une résistance
suffisante. Notre agent général a dénombré 45 % de colis endommagés au cours des trois derniers
acheminements.
Les vérifications entraînées par ces avaries, qui ralentissent la distribution, et la mise au rebut d'une partie des
envois, expliquent les ruptures d'approvisionnement qui se sont produites à Bologne, Rome et Naples.
Le conditionnement de vos marchandises est à étudier de nouveau.
Nous vous soumettrons un rapport complet à la fin du mois, mais nous tenions à vous informer aussitôt de ces
faits.
Veuillez agréer, Monsieur le Directeur Commercial, nos sentiments respectueux.

C. Le compte rendu d'un entretien
Nous groupons dans cette catégorie les relevés qui rendent compte d'une démarche, d'une
audience, d'une conversation. Ils laissent une trace d’une intervention orale, ils font le point
d'une négociation en cours; on en devine l'utilité.
A la suite d'une communication téléphonique, un tel C.R. servira de base à la lettre de
confirmation qu'on enverra à l'interlocuteur pour fixer par écrit les conclusions de l'entretien.
Une lettre pourra aussi rappeler les termes importants de tout autre type de conversation.
Exemple de C.R. d'une audience :
20

Compagnie XXX

Le 6 novembre 20..

Service Général
Objet" construction prévue à J...
Monsieur Durand, Attaché au Service général, a été reçu ce jour, à notre demande, par M. le Directeur régional
de la Construction.
Il a exposé les modalités de construction des bâtiments qui seront implantés dans la zone industrielle de J... Il a
remis le dossier d'études techniques, comprenant notamment le plan de masse, le rapport de l'architecte et les
demandes d'autorisation relatives à la voierie.
M. le Directeur Régional de la Construction estime à deux mois environ la durée de l'instruction du dossier et, à
premier examen, ne semble pas envisager de difficultés pour l'obtention du permis.

Exemple de C..R. d'un entretien téléphonique :
Compagnie XXX Transports

Le 11 octobre 1997

La S.N.C.F. avertit ce jour par téléphone de l'entrée au dépôt d'E... de cinq citernes de ... en provenance de
Sarrebruck. Les licences et documents douaniers nous sont envoyés par le prochain courtier.
La S.N.C.F. demande de prendre toutes dispositions pour un déchargement rapide.

Notez que des C.R comme ce dernier exemple sont immédiatement utilisés pour informer et
déclencher des ordres et des actions.
D. Le compte rendu d'un document
Il consiste en un résumé très réduit d'un ou de plusieurs textes. Sous une forme ou sous une
autre, il est assez répandu dans les enterprises: citons
- le C.R. d'une publication technique, intéressant l'activité d'un département ou d'un atelier
(utilisation fréquente dans les services de documentation et dans les bureaux d'études) ;
- le C.R. d'un ensemble de correspondances (utilisation dans les directions, les services
comptables et administratifs) ;
- le C.R. d'articles de journaux et périodiques concernant un produit de l'entreprise (ce qu'on
appelle «revue de presse», dans les services commerciaux et dans les services de publicité).
Ne pas confondre ce type de C.R avec la note critique sur un ouvrage, note qui analyse, mais
aussi apprécie la portée et la valeur de l'ouvrage. Pour le C.R., on s'en tient à la simple
21

indication du contenu du texte dont on rend compte.
Exemple de C.R d'un ouvrage technique:
Louis SUSFELD: Le Factoring, P.U.F., Paris 1968, 130 p.
La société de factoring achète aux entreprises productrices les créances qu'elles détiennent sur leurs clients.
Elle facilite ainsi le financement commercial.
L'auteur expose l'origine américaine de cette activité-qui se développe en France, son statut, la technique de ses
opérations, son importance économique.

E. Le procès-verbal
Le procès-verbal quant à lui, est un compte-rendu qui, pour accomplir sa mission d’acte
authentique, comporte les signatures de tous les protagonistes de l’événement (réunion,
accident, mission,...)

6. EXERCICE
Voir feuilles données au cours.

22

3. La
 dissertation
 
 

 
La
 dissertation
 est
 un
 travail
 de
 longue
 haleine.
 Elle
 vise
 à
 faire
 acquérir
 une
 maîtrise
 
dans
 l'exposé
 écrit
 de
 la
 pensée
 sur
 un
 sujet
 donné.
 
Elle
 concerne
 le
 plus
 souvent
 des
 sujets
 pour
 lesquels
 une
 réponse
 unique
 et
 définitive
 
n'existe
 pas.
 Elle
 relève
 dans
 sa
 démarche
 de
 l'argumentation.
 
Il
 est
 impératif
 d'organiser
 son
 travail,
 il
 vous
 sera
 alors
 possible
 de
 réfléchir
 à
 votre
 
sujet
 et
 de
 structurer
 vos
 idées.
 

 
Voici
 les
 étapes
 qui
 vous
 sont
 proposées
 afin
 de
 planifier
 votre
 dissertation:
 

 
1. Elucidation
 
2. Recherche
 des
 idées
 
 
3. Elaboration
 du
 plan
 détaillé
 
 
4. Introduction
 
5. Conclusion
 
 
 
6. Rédaction
 

 
1.
 Élucidation
 du
 sujet
 
 

 
L'élucidation
 du
 sujet
 est
 la
 première
 phase
 de
 la
 dissertation.
 Il
 s'agit
 de
 
comprendre
 la
 ou
 les
 significations
 du
 sujet.
 Il
 faut
 pour
 cela
 prendre
 en
 compte
 
tous
 les
 termes
 du
 sujet
 et
 envisager
 leurs
 différentes
 définitions.
 Pensez
 à
 vous
 
informer
 sur
 l'auteur
 de
 la
 citation,
 l'époque
 à
 laquelle
 elle
 se
 réfère,
 le
 thème
 
abordé,
 ...
 Il
 est
 important
 de
 délimiter
 le
 sujet.
 

 
Exercice
 :
 
Repérez
 les
 mots
 clefs,
 ou
 reformulez
 la
 citation
 en
 quelques
 mots
 clés.
 

 
a. Le
 sport
 est-­?il
 seulement
 devenu
 aujourd'hui
 une
 incroyable
 école
 de
 vanité
 ou
 
peut-­?il
 au
 contraire
 contribuer
 à
 la
 formation
 de
 l'individu?
 
b. Si
 tous
 les
 musiciens
 désirent
 être
 premier
 violon,
 il
 n'est
 plus
 possible
&n...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Cat&eacute;gorie &eacute;conomique<br />
Implantation de Charleroi<br />
<br />
CORRESPONDANCE, RAPPORT ET COMMUNICATION EN LANGUE<br />
FRANCAISE<br />
<br />
Titulaire : Madame A. Corrigé de 29661 mots (soit 41 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Catégorie économique
Implantation de Charleroi

CORRESPONDANCE, RAPPORT ET COMMUNICATION EN LANGUE
FRANCAISE

Titulaire : Madame A."
a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cat&eacute;gorie &eacute;conomique<br /> Implantation de Charleroi<br /> <br /> CORRESPONDANCE, RAPPORT ET COMMUNICATION EN LANGUE<br /> FRANCAISE<br /> <br /> Titulaire : Madame A.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit