Pomponius

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les salons et cafés littéraires ... l'andropause >>


Partager

Pomponius

Droit

Aperçu du corrigé : Pomponius



document rémunéré

Document transmis par : Alexvdv-267318


Publié le : 29/11/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Pomponius
Zoom



Gaius Intitutes, 1.7 : « Les réponses des prudents sont les avis et consultations de ceux auxquels il a été accordé de créer du droit. ». Il faut partir de cette définition pour comprendre le texte de Pomponius. L’auteur décrit l’évolution de la profession de jurisconsulte ou ce que Gaius appelle les hommes prudents, de ses origines à l’encadrement de la profession sous l’empire. Il y fait également état des deux prestigieuses écoles de juriste, ainsi que de leur rivalité. Ce texte est de nature doctrinal, puisqu’il est tiré du manuel l’Enchidirion Digeste 1.2.2.48-49.



Sextus Pomponius est un juriste du milieu du IIe siècle. Il vécu sous Hadrien (117-138), Antoine le Pieux (138-161) et Marc Aurèle (161-180). On ne sait que peu de choses de sa vie, mais il semblerait qu’il n’ait jamais occupé de charge officielle et se serait contenté d’enseigner. Selon toutes vraisemblances, il aurait été associé à Gaius dont il fut en grande partie le contemporain. Il ne reste que quelques fragments de son œuvre.



Au début du IIe siècle, l’empire romain connaît sa plus grande extension sous le règne de Trajan. Ses successeurs s’attacheront à mener une politique plus défensive qu’offensive et à consolider les frontières de l’empire.

Pomponius rédige l’Enchidirion vers le milieu du IIe siècle. A cette époque le principat est la forme de gouvernement en vigueur dans l’Empire romain. Instauré par Auguste en 27 av. J.-C., il a pour but de restaurer la république et il maintient les institutions existantes (Sénat, consuls, préteurs, édiles). Il ne s’agit cependant que d’un leurre, car si les apparences sont maintenues, le pouvoir est en réalité passé entre les mains de l’empereur. Celui-ci possède le titre de principes senatus « le prince du sénat », et détient aussi d’autres pouvoirs comme l’imperium, soit le pouvoir militaire hors de Rome et le pouvoir civil à Rome , et la fonction de Pontifex maximus, « grand Pontif », c’est à dire chef de la religion civique romaine.

Peu à peu, l’empereur finit par s’arroger tous les pouvoirs et va utiliser les jurisconsultes pour mettre la main sur le pouvoir judiciaire.

La question se pose donc de savoir quelle est la fonction du jurisconsulte ?

Pour répondre, nous commencerons par analyser les origines de la profession (I), puis nous verrons comment les empereurs successifs les ont utilisés pour asseoir leur autorité...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Pomponius Corrigé de 1783 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Pomponius" a obtenu la note de : aucune note

Pomponius

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit