NoCopy.net

29/10/16 <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Synthese voyage au bout de la nuit lecture analytique La Peste de Camus >>


Partager

29/10/16









Echange

Aperçu du corrigé : 29/10/16










Document transmis par : SaxCaliente-286699


Publié le : 6/3/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
29/10/16	<br />
	<br />
	<br />
	<br />
	<br />
	<br />
	<br />
<br />
	<br />
	<br
Zoom

29/10/16














Dossier de Lecture :

Discours de la méthode
Descartes










Zumsteeg Kevin
TS1

René Descartes, mathématicien, philosophe et
physicien français, est né à la Haye en 1596. Elevé
par sa grand-mère, sa mère étant décédée alors
qu’il n’avait qu’un an, il s'intéresse très tôt au
monde qui l'entoure. Son éducation sera prise en
charge par les Jésuites, qui lui enseigneront
notamment la physique et les mathématiques.
Après avoir obtenu son diplôme de droit à
l'université de Poitiers en 1616, il se rend à Paris,
puis dans différents pays européens, comme
l'Allemagne, la Hollande ou le Danemark, tout en
vivant en ermite pour se consacrer à l'étude. Il
publie plusieurs traités, fruits de ses réflexions et
entame des correspondances avec de nombreux
érudits. Ses écrits sont en langue commune et non en latin, comme c'était l'usage
à l'époque. Ces derniers se sont révélés novateurs : ils appliquent la méthode du
philosophe, basée sur le doute et la certitude. Descartes partage l'avis de Galilée,
qui sera condamné en 1633 par la Sainte Inquisition pour avoir déclaré que la
Terre tournait autour du Soleil. Cependant, il ne publiera qu’en 1664 son "Traité
du monde et de la lumière", qui évoque le sujet. Entre temps, il écrit la
"Géométrie", les "Méditations métaphysiques" et les "Principes de la
philosophie". Il est aujourd’hui présenté comme le précurseur des études sur la
conscience. C’est l'auteur du fameux "Je pense donc je suis". Il est également le
créateur d'une méthode scientifique qu'il expose dans deux de ses livres, dont
le célèbre "Discours de la méthode", en 1637. C’est à Stockholm, en 1650, qu’il
décède, alors qu'il se trouvait auprès de la reine Christine de Suède, passionnée
par la philosophie. Un adjectif a été créé à partir du nom Descartes : cartésien. Il
qualifie quelqu'un avec un esprit rationnel.


Publié en 1637 à Leyde en Hollande où Descartes vivait depuis 1628, mais en

français, le « Discours de la Méthode » succède aux « Règles pour la direction de
l’esprit » publiées en latin en 1628 et précède l’œuvre proprement
métaphysique « Les Méditations » de 1641. Le contexte historique dans lequel il
a écrit son œuvre est le français Golden Age. Politiquement, la France est
organisée comme une monarchie absolue, qui atteindra son apogée sous Louis
XIV. Durant une bonne partie de sa vie, Descartes coïncide avec la guerre de 30
ans entre les catholiques et les Etats protestants de l'Empire allemand. En fait,
le deuxième chapitre du « Discours de la méthode » est situé en Allemagne, où
Descartes dit qu'il avait été proposé par le « désir de connaître des guerres ».



- 2 -

D'un point de vue culturel, c’est le temps baroque. Dans ce pessimisme
contribue largement confrontation théologique entre catholiques et
protestants, dans laquelle Descartes participe. D'un point de vue philosophique,
nous pouvons dire que pendant un certain temps, Dieu avait cessé d'être au
centre des préoccupations philosophiques. L'homme devient l'objet principal de
la philosophie et, en particulier, dans le domaine de la connaissance. C'est le
domaine dans lequel Descartes est considéré comme le fondateur.


Le « discours de la méthode » est, comme son nom l’indique, un discours que
nous adresse Descartes. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’auteur
ne veut pas ici nous imposer une méthode, mais il nous comte quel fut son
cheminement dans la recherche d’une méthode pour bien conduire sa raison,
ou encore pour trouver la Vérité dans les sciences. Il y aborde aussi bien une
réflexion philosophique, que métaphysique ou purement scientifique. Son
ouvrage se présente sous la forme de six parties. Dans la première d’entre elles,
il y expose son point de vue sur les sciences. Pour lui, ces dernières l’empêchent
d’accéder à une vérité absolue, car en réalité, leur fondement n’est pas certain.
Par exemple, il estime que la philosophie fonde les sciences mais que rien n’y est
assuré, ou encore que la théologie concerne aussi
bien les ignorants que les doctes. C’est pourquoi il
décide d’abandonner les sciences, et de se replier sur
une connaissance qui ne pourrait être plus proche de
lui-même en décidant une sorte d’introspection. Dans
la deuxième partie, Descartes nous fait comprendre
que cela n’apporte rien de fonder sa réflexion ...


Signaler un abus


Ressources Gratuites


Le corrigé du sujet "29/10/16








a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

29/10/16 <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit