LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<<

L’employeur fait ce qu&r ...
La religion et la morale >>


Partager

Le corpus que nous allons étudier est composé de trois extraits de roman, qui nous exposent à des scènes de meurtres.

Echange

Aperçu du corrigé : Le corpus que nous allons étudier est composé de trois extraits de roman, qui nous exposent à des scènes de meurtres.



Document transmis par : tivyvy-287606


Publié le : 31/3/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Le corpus que nous allons étudier est composé de trois extraits de roman, qui nous exposent à des scènes de meurtres.
Zoom

Le corpus que nous allons étudier est composé de trois extraits de roman, qui nous exposent à des scènes de meurtres. Le premier extrait de Thérèse Raquin de l’auteur réaliste Emile Zola, publié en 1867. Le second texte est tiré de La condition humaine écrite par André Malraux en 1933 et le dernier texte est un passage du roman de Albert Camus dont le titre est L’étranger, il a été publié en 1942.
Il s’agira ici de montrer comment la description de la nature intervient dans ces trois extraits.
Nous distinguerons deux groupes : les textes A et C qui proposent la personnification d’une nature chaleureuse témoin d’un crime, et le texte B qui représente une nature angoissante qui tente de repousser le meurtre.
Tout d’abord, nous pouvons remarquer que la description de la nature n’occupe pas la même place dans tous ces textes. En effet dans l’extrait de L’étranger, la nature occupe presque la moitié du texte, l’auteur en évoque tous les détails, comme lorsqu’il donne des couleurs précises : «rougeâtre» ; « brun sombre » ; «blanchâtre»… Zola étant un auteur réaliste c\'est pour cela qu\'il donne tant de détails, il peint le réel sans l\'idéaliser. La nature intervient afin de sous-entendre la mort, sa description nous montre un côté triste, dramatique. Il personnifie même la nature en nous montrant que la campagne ressent la mort arriver, notamment grâce au champ lexical de l\'obscurité et celui de la mort, ainsi qu’avec une description peu rassurante \" brouillard laiteux\". A l’inverse dans les deux textes suivants, la nature est moins décrite. En effet, André Malraux et Albert Camus s’attardent d’avantage sur la...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Le corpus que nous allons étudier est composé de trois extraits de roman, qui nous exposent à des scènes de meurtres." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit