NoCopy.net

Deportation

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< anglais notion idea of progress Dissertation >>


Partager

Deportation

Echange

Aperçu du corrigé : Deportation



Document transmis par : ginette25-275230


Publié le : 5/4/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Deportation
Zoom



III) La découverte de l&apos;univers concentrationnaire

La découverte des premiers camps vides en 1944 (Majdanek et Struthof) n’a pas permis de comprendre les spécificités de l&apos;univers concentrationnaire nazi. La libération du complexe d’Auschwitz, puis des camps de l’Ouest, est un choc dont rendent compte la presse écrite et les actualités cinématographiques en diffusant rapidement les premiers témoignages et les premières images. Immédiatement, dans le but de préparer les procès à venir des responsables nazis, un travail de collecte de documentation est réalisé : il s’agit de comprendre l’origine et le fonctionnement du système concentrationnaire et d’expliquer la

situation découverte par les Alliés. Parallèlement, est mise en évidence l’ampleur de l’extermination des juifs d’Europe, même si, dans un premier temps, toutes les victimes des crimes nazis sont prises en compte dans leur globalité.

1) Les marches de la mort

Les nazis ne veulent pas que les détenus tombent dans les mains des Alliés de l&apos;Est et de l&apos;Ouest. Au fur et à mesure de leur approche, ils décident de faire évacuer les camps. C’est ce qui donne lieu aux tragiques “marches de la mort” dont les itinéraires sont jalonnés de cadavres. La mortalité est encore plus forte dans cette période, surtout que s’ajoutent des tragédies comme celle de la rade de Lübeck où les Alliés bombardèrent des navires dans lesquels les SS avaient entassé des déportés de Neuengamme. De même, les nazis se sont efforcés de détruire les preuves de l’extermination. Ces destructions commencent dès novembre 1944 à Auschwitz.

2) L&apos;ouverture des premières portes



Le premier camp libéré est celui de Maïdanek, en juillet 1944 par les soldats soviétiques. À Auschwitz il ne reste que les déportés trop faibles pour être évacués, quand arrivent les soldats de l’Armée Rouge le 27 janvier1945. Parfois, les détenus ont participé à la libération de leur camp comme à Buchenwald.Face à l’ampleur des crimes nazis, les libérateurs ont du mal à comprendre la tragédie qu’ils viennent de découvrir. Il faut attendre les libérations faites par les Britanniques et les Américains pour que la réalité de la barbarie nazie soit vraiment comprise à l’Ouest.



me d&apos;honnêtes citoyens.

d&apos;autres ont depuis la fin de la guerre vécu tranquillement, cachés ou non, comme

3) Enquête sur les procès

La découverte des camps de concentration et d&apos;extermination ont bouleversés l&apos;opinion internationale. Pour éviter le retour d&apos;une telle barbarie, les dirigeants hitlériens, accusés de crimes contre l&apos;humanité, seront jugés par une cour internationale de justice à Nuremberg, en 1945 et 1946. Vingt trois des principaux responsables nazis seront jugés, dont douze seront condamnés à mort.



Citoyen



.Au début de l’hiver 1942, les gouvernements des puissances alliées annoncèrent leur détermination de punir les criminels de guerre nazis. Le 17 décembre 1942, les dirigeants des États-Unis, de Grande-Bretagne et d’Union soviétique publièrent la première déclaration conjointe mentionnant officiellement l’extermination en masse des Juifs européens et décidant de poursuivre en justice les responsables de violences à l’encontre de populations civiles.



La Déclaration de Moscou d’octobre 1943, signée par le président américain Franklin D. Roosevelt, le Premier ministre britannique Winston Churchill et le dirigeant soviétique Joseph Staline, stipulait qu’après l’armistice, les individus jugés responsables de crimes de guerre seraient extradés dans les pays où les actes avaient été commis, et jugés d’après les lois de la nation concernée.



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Deportation" a obtenu la note de : aucune note

Deportation

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit