<br /> <br /> <br /> <br /> R&eacute;f&eacute;rences du devoir<br /> <br /> <br /> <br

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< geothermie Commentaire de Texte - EXTRAIT L'Histoire com ... >>


Partager





Références du devoir



Echange

Aperçu du corrigé :



Références du devoir




Document transmis par : NessCTX-279209


Publié le : 4/10/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
<br />

<br />
<br />

<br />
Références du devoir<br />

<br />
<br />

<br
Zoom





Références du devoir



Matière : Français



Code de la matière : FR20



N° du devoir : 2

(tel qu’il figure dans le fascicule devoirs)



Pour les devoirs de langues étrangères, précisez LV1, LV2 ou LV3 : doubleclic







Vos coordonnées



Indicatif : 72205003931

Nom : Chatrieux

Prénom : Noreen

Ville de résidence : Elizabethtown

Pays (si vous ne résidez pas en France) : Etats-Unis d’Amérique

Double-cliquez dans les zones bleues pour saisir les différentes informations demandées puis commencez à saisir votre devoir en page 2.





Nom du professeur correcteur :



Note :



Observations générales du correcteur :







































Par défaut, Word 2007 ne peut enregistrer directement sous ce format PDF. Il vous faudra installer un Plugin fourni gratuitement par Microsoft. Vous pourrez télécharger ce plugin Ici (Ctrl clic pour suivre le lien). Une fois le plugin téléchargé, exécutez-le et installez-le (prenez soin de fermer toutes les applications Office avant l'installation).









Votre texte passera automatiquement à la ligne suivante à ce niveau pour laisser une marge au correcteur



Commencez à saisir votre devoir ci-dessous :



Questions sur le corpus



Le texte A est un extrait du livre de Voltaire, Candide. Le narrateur raconte l’aventure de Candide en décrivant les lieux de guerre : ce que Candide voit et ressent en plein champ de guerre – celle des abares contre les bulgares.

Le texte B est une lettre écrite par Boris Vian, destinée à Monsieur Paul Faber, le conseiller municipal, pour défendre sa chanson écrite précédemment, « Le Déserteur ». Il écrit celle-ci lorsqu’il reçoit sa demande pour partir à la guerre et décide qu’il n’y ira pas. La chanson est écrite pendant la guerre d’Indochine, et la lettre est écrite en répondant à une accusation de Monsieur Faber qui la critique et la juge insultante.



Dans Candide, le narrateur décrit les dégâts et les atrocités de la guerre, en donnant les détails visuels horrifiants et sanglants de ses victimes. Il accentue aussi sur la tristesse et l’achèvement des gens innocents qui sont affectés par cette violence. Il montre aussi la peur des soldats, dont Candide, « qui tremblait comme un philosophe », qui sont forcés à prendre part à ces crimes. Voltaire présente simplement ce qu’il reste des hommes après qu’ils aient vu et vécu la guerre.

La lettre de Boris Vian au conseiller municipal se concentre plutôt sur la bêtise des soldats. Beaucoup de ces soldats sont amenés de force à se battre, sans vraiment en connaître les raisons, et en mourrant sans savoir pourquoi. Ils acceptent aveuglement de mourir, pour une cause qu’ils ne désirent peut-être même pas défendre. Boris Vian ne se moque pas des soldats, car ce n’est pas leur faute s’ils vont au combat sans comprendre pourquoi. Il dénonce le pouvoir politique et la société en général, qui leur fait croire qu’ils se battent pour une bonne cause, et ne les prévient pas que leurs morts ne serviront à rien. Les politiques les envoient sans leur expliquer pourquoi ils devraient se battre, donc les pauvres hommes vont au combat et donnent leur vie inutilement. Boris Vian dénonce alors les morts inutiles de la guerre et le pouvoir politique qui les cause.

Les deux textes accusent donc tous deux les dégâts de la guerre. Tandis que Voltaire décrit les horreurs et dommages physiques de la violence, Boris Vian critique les morts inutiles et les soldats perdus sans une masse de gens innocents, mais les deux montrent la peur et l’incrédulité des hommes de guerre. Vian dit que ces hommes innocents sont pris pour des objets, et sont envoyés à la guerre sans trop savoir pour quelles raisons ils se battent, puis sont pris de peur et meurent horriblement en pensant que leurs morts défendront ce qu’ils souhaitent protéger, mais elles sont souvent inutiles.



Le texte de Voltaire, Candide, est un discours narratif. Il raconte l’histoire d’un homme, Candide, envoyé de force et pour la première fois à la guerre. Voltaire décrit tout ce que voit ce dernier, dont les victimes, les corps sanglants, les mourants, les morts, l...


Signaler un abus


Ressources Gratuites


Le corrigé du sujet "



Références du devoir


a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

<br /> <br /> <br /> <br /> R&eacute;f&eacute;rences du devoir<br /> <br /> <br /> <br

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit