NoCopy.net

La folie meurtrière (Médée, Sénèque, v. 910-937 et 945-957)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Spondylarthrite ankylosante La vague >>


Partager

La folie meurtrie&#768;re (Me&#769;de&#769;e, Se&#769;ne&#768;que, v. 910-937 et 945-957)

Echange

Aperçu du corrigé : La folie meurtrie&#768;re (Me&#769;de&#769;e, Se&#769;ne&#768;que, v. 910-937 et 945-957)



Document transmis par : LiloPanda-305389


Publié le : 23/4/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La folie meurtrie&#768;re (Me&#769;de&#769;e, Se&#769;ne&#768;que, v. 910-937 et 945-957)
Zoom

MÉDÉE, SÉNÈQUE : La folie meurtrière
(v. 910-937 et 945-957)
Question 1 Montrez la manière dont Médée parvient à prendre une décision monstrueuse.
Après avoir commis un premier crime (le meutre de Créuse et de son père), Médée, malgré les
conseils de sa nourrice, refuse de s'enfuir. Il faut maintenant qu'elle se venge de Jason, afin de mettre un
terme à leur histoire. Elle souhaite redevenir ce qu'elle était avant de le rencontrer. Pour cela, elle prend une
décision monstrueuse, elle décide de tuer ses enfants : liberi quondam mei, vos pro parternis sceleribus
poenas date. Au tout début de sa tirade, Médée évoque ses crimes passés avec une certaine fierté, fierté qui
est mise en exergue par le verbe juvat qui est martelé au début de la tirade de Médée et qui met évidence le
paradoxe entre la notion de plaisir mais également de douleur. Elle fait un déroulement chronologique de
tous ses crimes depuis qu'elle est partie de Colchide : le meurtre de son frère rapuisse fraternum caput, suivi
par le vol de son père arcano patrem spoliasse sacro. A la fin du dernier vers, elle fait même don de la mort
de ses enfants à son père et à son frère : fratri patrique quod sat est, peperi duos. Cela montre bien la
volonté de Médée de lier le passé le plus lointain avec ce qu'elle va faire en créant une sorte de lien entre ces
trois crimes qui sont pourtant éloignés spatialement et temporellement. En quelques sortes, Médée essaye de
fausser la chronologie, de bouleverser l'ordre des choses puisqu'elle essaye de redevenir une virgo. Elle se
revendique même comme épanouie par le crime : Medea nunc sum. Par ailleurs, cette phrase qui ouvre la
tirade de Médée est très importante : ce sont ses crimes qui ont forgé son identi...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "La folie meurtrie&#768;re (Me&#769;de&#769;e, Se&#769;ne&#768;que, v. 910-937 et 945-957)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

La folie meurtrie&amp;#768;re (Me&amp;#769;de&amp;#769;e, Se&amp;#769;ne&amp;#768;que, v. 910-937 et 945-957)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit