NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< bio 431 polytechnique: biodiversité et écolog ... Pigments névralgie - Léon-Gontran Damas >>


Partager

Plan détaillé sur De l’égalité des deux sexes, François Poullain de la Barre

Echange

Aperçu du corrigé : Plan détaillé sur De l’égalité des deux sexes, François Poullain de la Barre



Document transmis par : xatene-323893


Publié le : 30/5/2021 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Plan détaillé sur De l’égalité des deux sexes, François Poullain de la Barre
Zoom

Plan détaillé sur De l’égalité des deux sexes, François Poullain de la Barre

 

 

« Que ce serait une chose plaisante de voir une femme enseigner dans une chaire » écrit François Poullain de la Barre, écrivain du classicisme en 1673, à la fin du 17ème siècle. Ce prêtre converti au protestantisme est considéré comme l’un des précurseurs du féminisme par les analyses modernes qu’il propose comme notamment dans De l’égalité des deux sexes, ouvrage dont est tiré ce texte. Il expose dans ce texte sa vision moderne et marginale du rapport entre homme et femme et remet en question la façon dont sont traités les femmes en abordant plus particulièrement ici les préjugés liés au travail. Nous nous demandons donc comment l’auteur s’attaque-t-il aux préjugés de son temps sur les femmes ? Nous verrons d’abord qu’il s’agit d’un texte didactique, puis nous nous intéresserons à la pensée singulière et audacieuse de l’auteur avant d’aborder son regard moderne sur la position de la femme dans la société.

I- Un texte didactique

a) Une structure et une progression argumentatives claires

- C’est un texte argumentatif : présentation de la thèse dans le 1er paragraphe : pour lui, les femmes sont autant capables que les hommes de percevoir la société et de travailler que les hommes : « que ce serait plaisant de voir une femme enseigner dans une chaire... », justification par des arguments : selon lequel  la misogynie serait une habitude rentrée dans la coutume : « ce ne serait que par la raison de la nouveauté », qui souligne bien l’habitude ancrée dans les comportements, ( 2ème paragraphe) et selon lequel la doxa exercerait une pression sur les hommes : « les choses ont toujours été comme elles sont à l’égard des femmes », (3ème paragraphe). Il y a aussi des exemples pour illustrer et renforcer les arguments : « nous ne trouverions pas plus étrange de les voir sur les fleurs de lys que dans les boutiques » forme l’exemple du 2ème paragraphe parce qu’il retourne la situation d’habitude dont parle l’auteur/ « si elles avaient été capables des sciences et des emplois, les hommes les y auraient admises avec eux » est l’exemple du second argument ( 3ème paragraphe) et montre avec ironie l’absurdité de la pensée selon laquelle la doxa serait irrémédiable, ainsi que la présence d’une conclusion :selon laquelle ces raisonnements viennent « de la raison et la prudence qui les ont faites » et que ce ne sont finalement que des idées sans fondements, des usages culturels. Cette structure claire dont on remarque la progression argumentative permet l’effet didactique du texte.

La structure de ce texte participe à son effet didactique en faisant de lui un texte facile à comprendre, ce par plusieurs procédés :

L’utilisation des pronoms personnels : le pronom « je », qui désigne l’auteur, est présent une seule fois : « j’avoue », et montre la prise de position, la présence de l’auteur dans son texte. Vient ensuite le pronom « on » qui désigne l’ensemble de la société, du groupe sans en désigner un seul, c’est le « on » de l’universalité. On remarque que ce pronom inclut l’auteur dans un tout et permet de ne pas donner l’impression d’accuser les hommes à travers ce texte. Enfin, il y a le pronom « nous », qui désigne l’auteur et les hommes, l’ensemble du groupe masculin formant la société au 17ème siècle.

Les valeurs des temps : Le temps le plus utilisé dans ce texte est le présent simple à valeur de vérité générale. Il permet de montrer le bien-fondé et la doxa et d’insister sur l’aspect évident de celle-ci. Ensuite il y a aussi beaucoup de futur simple, il exprime bien souvent la supposition et le fait soumis à une condition, ce qui montre d’hypothétiques suggestion de l’auteur (exemples) et quelquefois d’une action future par rapport au présent (exemples).

Les connecteurs logiques reliant différents arguments : Le connecteur logique « si » est très souvent utilisé pour connecter différentes idées et souligne la condition et l’hypothèse, encore une fois pour réécrire l’histoire ou proposer des changements futurs.

Cela aide à structurer le texte et à le rendre parfaitement clair donc à transmettre un message efficace.

b) Un texte concret, ancré dans son époque

- C’est également un texte concret, ancré dans son époque, qui permet une approche  instructive parce qu’il se base sur des faits, parce qu’il est cartésien.

Comme nous le montre la phrase : « J’avoue que cet usage nous surprendrait », l’auteur admet que sa théorie est surprenante. Le verbe « j’avoue », implique qu’il comprend le point de vue de l’autre, du lecteur. Si l’usage surprendrait, c’est parce que sa thèse s’ancre précisément dans son époque et est relative à ses coutumes. De la même manière, dans la phrase : « de les voir sur les fleurs de lys que dans les boutiques », on perçoit le contexte historique. La « fleur de lys » est une métonymie pour désigner le pouvoir royal, donc la monarchie. Les « boutiques » sont, selon le texte un endroit où il est fréquent de voir les femmes. Ce sont donc des lieux, des remarques sur la société qui sont mentionnés et qui ancrent dans son époque ce texte, afin d’en montrer la portée didactique et actuelle au 17ème siècle.

c) Plaire et instruire

- Pour que ce texte instruise et atteigne sa portée didactique afin que son message soit compris, il faut qu’il plaise. L’auteur atteint son but grâce à l’humour, notamment l’ironie présente dans son texte comm...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Plan détaillé sur De l’égalité des deux sexes, François Poullain de la Barre" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit