LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les Fleurs du mal selon Gérard Conio La Princesse de Montpensier = objet des passi ... >>


Partager

La princesse de Clèves extrait 1 de Mme de la Fayette

Echange

Aperçu du corrigé : La princesse de Clèves extrait 1 de Mme de la Fayette



Document transmis par : leathierry-313310


Publié le : 29/3/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La princesse de Clèves extrait 1 de Mme de la Fayette
Zoom



La princesse de Clèves extrait 1

Introduction :

Le texte que je vais vous présenter est un extrait du roman de Mme de la Fayette, qui s\'intitule « La princesse de Clèves ». Le récit s\'inscrit dans un cadre historique précis, celui de la France sous le règne d\'henri II

Bref présentation du livre:

Mme de Chartres introduit a la cour sa fille, Mlle de Chartres, qui se distingue par sa beauté et son esprit. Sur les conseille de sa mère, Mlle de Chartres épouse le princesse de Clèves et deviens La Princesse de Clèves. Peu de temps après elle rencontre le duc de Nemours. Les deux jeunes tombent immédiatement amoureux l\'un de l\'autre, mais la princesse fait tout pour cacher ses sentiments. Afin d\'y arriver elle va se retirer de la cour dans sa maison des coulommiers. A son mari qui ne comprend pas son retrait a la cours, elle avoue qu\'elle aime un autre homme, sans mentionner son nom. Le prince de Clèves rongé par la jalousie meurt de chagrin. Face a cette mort la princesse décide de se retirer dans un couvent.

Situer l\'extrait dans le livre :

Cet extrait se déroule lors de la première apparition de Mlle de Chartres a la cour

Explication linéaire :

1ère paragraphe :

« Il parut alors une beauté à la cour, qui attira les yeux de tout le monde, et l\'on doit croire que c\'était une beauté parfaite, puisqu\'elle donna de l\'admiration dans un lieu où l\'on était si accoutumé à voir de belles personnes. Elle était de la même maison que le vidame de Chartres, et une des plus grandes héritières de France. »

Dans cette première phrase Mme de la Fayette crée un effet d\'attente, elle ne révèle pas tout de suite le nom de l\'héroine du roman. Le lecteur la découvre a travers le regard intiguer et admiratif des courtisant. Tout est mis en oeuvre afin de retarder son apparition et susciter l\'interet :

- La forme impersonnelle ( « Il parut alors une beauté a la cour » ), elle permet de donner a cet extrait une tournure de conte de fée.

- Les article indéfini « un ; une » (« une beauté », « une beauté parfaite ») qui prolonge le mystère sur son identité.

- La convergence de tout les regards tourné vers l\'héroine : « qui attira les yeux de tout le monde », « elle donna de l\'admiration ».

- Afin de faire durer l\'attente, Mme de la Fayette ménage une pause dans le récit pour revenir sur le passé et l\'éducation de la jeune fille.

- L\'héroine n\'est pas nommé directement dans cet extrait (« Elle était dans la même maison que le vidame de Chartres »). Madam de la Fayette met ainsi son héroine en valeur, dévoilant petit à petit ses multiples qualités.

La Princesse de Clèves est présentée comme un modèle de perfection. Elle est désigner la première fois par une métonymie (« une beauté ») qui la consacre d\'emblée comme une incarnation de la beauté.

Mlle de Chartres apparaît d\'autant plus exceptionnelle et distinguée qu\'elle se fait remarquer dans un lieu d\'exception : la cour. Elle « attira les yeux de tout le monde... dans un lieu ou l\'on était si accoutumé a voir de bellles personnes ».

On peut également voir des hyperboles et des superlatifs : « une beauté parfaite », « attira les yeux de tout le monde », « admiration ».

Son statut social, également exceptionnelle, fait d\'elle une personne distinguée. On apprend qu\'elle est dans la même maison que le vidame de Chartres et « une des plus grandes héritières de France » « un des plus grand parties qu\'il y est eu en France » ( superlatifs )

La beauté de Mlle de Chartres demure tout de même abstrait, aucune présicion n\'est donné quant à ses tarits. Sa be...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "La princesse de Clèves extrait 1 de Mme de la Fayette" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit