sequ1

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< livre corrigé chap1 L'expansion communiste en france >>


Partager

sequ1

Echange

Aperçu du corrigé : sequ1



Document transmis par : ximelizarraga-215732


Publié le : 14/10/2013 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
sequ1
Zoom

Séquence 1 L'argumentation

5

Corpus :
Doc. 1 : Denis Diderot, Supplément au voyage de Bougainville, 1772.
Doc. 2 : Bougainville, Voyage autour du monde, chapitre 9, 1771
Doc. 3 : Jean-François Revel. La connaissance inutile. 1988.
Doc. 4 : Claude Levy-Strauss, Tristes Tropiques, 1955
Doc. 5 : Gauguin, Les seins aux fleurs rouges , 1899
The Giant book , 1934

10

Document 1

15

Diderot est un des très grands penseurs du XVIII° siècle, animateur du projet de l'Encyclopédie, et d'essais dans lesquels
il développe une philosophie athée et matérialiste. Il a publié une suite imaginaire au Voyage de Bougainville dans
laquelle il blâme le projet de coloniser Tahiti et de vouloir « civiliser « ses habitants. Son porte-parole est un vieillard
tahitien.

Puis, s'adressant à Bougainville, il ajouta : «Et toi, chef des brigands qui t'obéissent écarte promptement ton vaisseau
de notre rive; nous sommes innocents, nous sommes heureux et tu ne peux que nuire à notre bonheur. Nous suivons
le pur instinct de la nature et tu as tenté d'effacer de nos âmes son caractère. Ici tout est à tous; et tu prêché je ne sais
20

quelle distinction du tien et du mien. Nos filles et nos femmes nous sont communes; tu as partagé ce privilège avec
nous; et tu es venu allumer en elles des fureurs inconnues. Elles sont devenues folles dans tes bras; tu es devenu
féroce en leurs. Elles ont commencé à se haïr; vous vous êtes égorgés pour elles; et elles nous sont revenues teintes
de votre sang. Nous sommes libres; et voilà que tu as enfoui dans : terre le titre de notre futur esclavage. Tu n'es ni
un dieu, ni un démon : qui es-tu tu pour faire des esclaves ? Orou! toi qui entends la langue de ces hommes-là, dis à

25

tous, comme tu me l'as dit à moi, ce qu'ils ont écrit sur cette lame de métal : Ce pays est à nous . Ce pays est à toi ! et
pourquoi ? parce que tu y as mis le pied ? Si un Tahitien débarquait un jour sur vos côtes, et qu'il gravât sur une de
vos pierres ou sur l'écorce d'un de vos arbres : Ce pays appartient aux habitants de Tahiti, qu'en penserais-tu ? Tu es
le plus fort ! Et qu'est-ce que cela fait ? Lorsqu'on t'a enlevé une des méprisables bagatelles dont ton bâtiment est
rempli, tu t'es récrié, tu t'es vengé; et dans le même instant tu as projeté au fond de ton coeur le vol de toute une

30

contrée ! Tu n'es pas esclave : tu souffrirais la mort plutôt que de l'être, et tu veux nous asservir ! Tu crois donc que
le Tahitien ne sait pas défendre sa liberté et mourir ? Celui dont tu veux t'emparer comme de la brute, le Tahitien, est
ton frère. Vous êtes deux enfants de la nature; quel droit as-tu sur lui qu'il n'ait pas sur toi ? Tu es venu; nous
sommes-nous jeté sur ta personne ? avons-nous pillé ton vaisseau ? t'avons-nous saisi et exposé aux flèches de nos
ennemis ? t'avons-nous associé dans nos champs au travail de nos animaux ? Nous avons respecté notre image en toi.

35

Laisse-nous nos moeurs; elles sont plus sages et plus honnêtes que les tiennes; nous ne voulons point troquer ce que
tu appelles notre ignorance contre tes inutiles lumières. Tout ce qui nous est nécessaire et bon, nous le possédons.
Sommes-nous dignes de mépris, parce que nous n'avons pas su nous faire des besoins superflus ? Lorsque nous
avons faim, nous avons de quoi manger; lorsque nous avons froid, nous avons de quoi nous vêtir. Tu es entré dans
nos cabanes, qu'y manque-t-il, à ton avis ? Poursuis jusqu'où tu voudras ce que tu appelles les commodités de la vie;

40

mais permets à des êtres sensés de s'arrêter, lorsqu'ils n'auraient à obtenir de la continuité de leurs pénibles efforts
que des biens imaginaires. Si tu nous persuades de franchir l'étroite limite du besoin, quand finirons-nous de
travailler ? Quand jouirons-nous ? Nous avons tendu la somme de nos fatigues annuelles et journalière la moindre
qu'il était possible, parce que rien ne nous paraît préférable au repos. Va dans ta contrée t'agiter, te tourmenter tant
que tu voudras; laisse-nous reposer : ne nous entête ni de tes besoins factices, ni de tes vertus chimériques.

1

Denis Diderot, Supplément au voyage de Bougainville , 1772.

45

Document 2
50

55

60

65

Au vol près, tout se passait de la manière la plus aimable. Chaque jour nos gens se promenaient dans le pays
sans armes, seuls ou par petites bandes. On les invitait à entrer dans les maisons, on leur y donnait à manger;
mais ce n'est pas à une collation légère que se borne ici la civilité des maîtres de maisons; ils leur offraient des
jeunes filles; la case se remplissait à l'instant d'une foule curieuse d'hommes et de femmes qui faisaient un
cercle autour de l'hôte et de la jeune victime du devoir hospitalier; la terre se jonchait de feuillage et de fleurs, et
des musiciens chantaient aux accords de la flûte...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "sequ1" a obtenu la note de : aucune note

sequ1

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit