NoCopy.net

Le Serpent qui danse - Charles Baudelaire

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La diseuse de bonne aventure Introduction d'un commentaire d'un texte de R ... >>

Consultation interdite

Plagiat détecté


Partager

Le Serpent qui danse - Charles Baudelaire

Echange

Aperçu du corrigé : Le Serpent qui danse - Charles Baudelaire



Document transmis par : Gazelle97430-217624


Publié le : 30/10/2013 -Format: Document en format HTML protégé

Le Serpent qui danse - Charles Baudelaire
Zoom

Le serpent qui danse

Charles Baudelaire - Les fleurs du mal


Biographie de Charles Baudelaire

Introduction :

Charles Baudelaire est l'auteur de Les Fleurs du mal. Recueil poétique condamné à sa publication pour « offense à la morale publique «. Dans ses poèmes, Baudelaire évoque à de nombreuses reprises des figures féminines, notamment Jeanne Duval, une jeune métisse qu'il surnomme sa Vénus noire. Le Serpent qui danse évoque l'amour charnel et passionnel entre Jeanne et le poète. C'est un poème hétérométrique composé de 9 quatrains dont le lyrisme est teinté d'un certain érotisme.


Poème :

Le serpent qui danse

Que j'aime voir, chère indolente,
De ton corps si beau,
Comme une étoffe vacillante,
Miroiter la peau !

Sur ta chevelure profonde
Aux âcres parfums,
Mer odorante et vagabonde
Aux flots bleus et bruns,

Comme un navire qui s'éveille
Au vent du matin,
Mon âme rêveuse appareille
Pour un ciel lointain.

Tes yeux où rien ne se révèle
De doux ni d'amer,
Sont deux bijoux froids où se mêlent
L&#8217;or avec le fer.

A te voir marcher en cadence,
Belle d'abandon,
On dirait un serpent qui danse
Au bout d'un bâton.

Sous le fardeau de ta paresse
Ta tête d'enfant
Se balance avec la mollesse
D&#8217;un jeune éléphant,

Et ton corps se penche et s'allonge
Comme un fin vaisseau
Qui roule bord sur bord et plonge
Ses vergues dans l'eau.

Comme un flot grossi par la fonte
Des glaciers grondants,
Quand l'eau de ta bouche remonte
Au bord de tes dents,

Je crois boire un vin de bohême,
Amer et vainqueur,
Un ciel liquide qui parsème
D&#8217;étoiles mon c½ur !

Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal



Annonce des axes d'étude


Commentaire littéraire
I. Eloge d'une femme aimée qui invite à la rêverie

A. une déclaration d'amour

1. L'énonciation (qui parle à qui)

Dans le poème, le «je« s'adresse à un «tu«. Le « je « est le poète et le « tu « est Jeanne Duval, Charles Baudelaire s'adresse donc directement à elle et le tutoiement indique une intimité. Il y a donc une proximité dans le vécu mais aussi une proximité spatiale.

2. Le registre lyrique

Le poème a un lexique affectif important : « chère indolente «... qui montre une intensité amoureuse. Emerveillement du poète, qui est renforcé par des intensifs : « si beau «. Les sentiments sont exprimé...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Le Serpent qui danse - Charles Baudelaire" a obtenu la note de : aucune note

Le Serpent qui danse - Charles Baudelaire

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit