NoCopy.net

Tourisme solidaire en espagnol

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< explication texte einstein MUSIQUE ANALYSE DVORGAK >>


Partager

Tourisme solidaire en espagnol

Echange

Aperçu du corrigé : Tourisme solidaire en espagnol



Document transmis par : allan4816-323306


Publié le : 10/5/2021 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Tourisme solidaire en espagnol
Zoom

Nous allons définir le tourisme de masse et donner ses inconvénients puis, faire pareil pour le tourisme durable. Tout d’abord, le tourisme de masses peut être défini par des chiffres. En effet, selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, 95 % des touristes mondiaux se concentrent sur moins de 5 % des terres émergées. Nos destinations de voyages ne sont pas assez diversifiées, et cela a un impact direct sur les territoires les plus prisés, leurs populations et leur environnement. Le tourisme de masse est un concept né après les années 1960 en raison de la diminution des heures de travail par semaine et de la création des congés payés. Le tourisme de masse se limite souvent aux côtes, aux villes ou aux sites les plus connus d\'une destination. Ce type de tourisme suppose des coûts de vacances moindres, favorisés par des moyens de transports et d\'hébergement toujours plus accessibles. Mais le tourisme de masse est aussi une des conséquences de l\'accès du plus grand nombre aux vacances. Le tourisme de masse présente des avantages mais beaucoup d’inconvénients. Le seul avantage est économique car le tourisme génère de l’argent et assure un salaire aux saisonniers, guide touristiques, et à encore beaucoup de personnes. Ceci est valable hors pandémie mondial comme celle du coronavirus que la majorité des pays subit. Cependant les inconvénients et conséquences sont nombreux. Tout d’abord, le tourisme de masse ne profite pas aux populations locales des pays visités. On constate également que l\'arrivée massive de touristes finit par entraîner des dégradations sur les sites touristiques, dont il faut alors limiter la fréquentation par diverses mesures. Il y a aussi, la consommation exagérée des ressources naturelles, les pollutions diverses par les déchets, le bruit, la pollution de l\'eau, de l’air et la pollution visuelle. Venise est victime du tourisme de masse. La place Saint-Marc, accueille 25 millions de visiteurs par an sans parler des navires de croisière qui menacent la ville construite sur pilotis de s’effondrer. L\'eau qui est une denrée rare dans les pays chauds attractifs, est particulièrement gaspillée au sein des grands complexes hôteliers, au détriment des populations locales. En moyenne dans les régions tropicales, 27 litres d\'eau sont consommés par jour et par habitant contre 100 litres par jour et par touriste. En bord de mer, cette eau est le plus souvent pompée directement dans la nappe phréatique, ce qui a régulièrement pour conséquence un affaissement du sol et une infiltration du sable des plages. Dans ce cas de figure, les plages concernées ont ainsi tendance à disparaître, ce qui fait baisser la fréquentation touristique. Les croisières sont en train de devenir toujours plus populaires et elles transportent chaque année 20 millions de passagers dans le monde. Mais elles sont aussi un mode de transport très polluant, parce qu’il a une incidence majeure sur la production totale de CO2 dans le secteur touristique et, en plus, il est la cause de la destruction des systèmes marins. En effet, les poissons, les mollusques et les barrières de corail peuvent mourir à cause des excès d’azote et phosphure causés par les eaux usées des bateaux. La principale cause de la pollution est le carburant qui est le fioul. Celui-ci est bien moins cher que le diesel mais est plus polluant. La Baie d’Along est très menacée par la pollution ; ce site attire de plus en plus de bateaux qui polluent beaucoup. En effet, la Baie d’Along a attiré en 2019 15 000 visiteurs par jour, soit deux fois plus qu’en 2016. Cependant, sur leur passage, bateaux et touristes laissent de nombreux détritus. De même au Pérou, de nombreux dégâts sont produits sur l’écosystème, à cause des constructions d’infrastructures touristiques polluantes et gourmandes en eau et décharges sauvages. Le Mont Blanc croule sous les déchets ce qui est également représentatif du tourisme de masse. Ces dernières années, les pouvoirs publics ont dû mener des campagnes contre les déchets abandonnés par les alpinistes, les randonneurs ou les campeurs sauvages. Ensuite, les moyens de transport multiples utilisés par les voyageurs contribuent à l’émission du CO2 et les gaz à effet de serre, des milliers d’avions de touristes atterrissent et décollent, des bus touristiques circulent quotidiennement, ainsi que les bateaux de croisières qui longent les littoraux. Par exemple, un bateau de croisière produit 7000 tonnes de déchets par an. Le tourisme, c’est aussi 60% du trafic aérien mondial. Les exemples de sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l\'Unesco, pour en assurer la protection ne manquent pas et sont en pleine augmentation. Parfois la nature et le temps sont responsables des dégradations, parfois c\'est la sur-fréquentation touristique qui en porte la responsabilité.

 Le tourisme durable est une nouvelle forme de tourisme qui commence à être connu et qui se développe de plus en plus depuis quelques années. Celui-ci englobe toutes les formes de tourismes dites responsables qui sont respectueuses de l’environnement et soucieuse du bienêtre des populations. Les bénéfices du tourisme équitable se répartissent avec équité entre le voyageur et les populations locales qui accueillent les visiteurs qui sont utilisés généralement pour entretenir les sites, les monuments, les transports. C’est un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques en appliquant un partage équitable des retombées économiques issues du tourisme et une employabilité viable e...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Tourisme solidaire en espagnol" a obtenu la note de : aucune note

Tourisme solidaire en espagnol

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit