TPE VIELLISSEMENT POPULATION

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< croissance et mondialisation Etude de cas : la gestion durable d'un milie ... >>


Partager

TPE VIELLISSEMENT POPULATION

Echange

Aperçu du corrigé : TPE VIELLISSEMENT POPULATION



Document transmis par : nevermore-288420


Publié le : 23/4/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
TPE VIELLISSEMENT POPULATION
Zoom







I - Les causes et caractéristiques du vieillissement de la population.



A) Les causes du vieillissement



1. Le mouvement de vieillissement « par le haut »





http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2007/03/10/vieillir-en-douce.html





1.a. L’allongement de l’espérance de vie



Comme nous l’avons spécifié dans l’introduction, le phénomène du vieillissement de la population s’effectue de deux manières différentes, « par le haut » et « par le bas ». On caractérise le phénomène par le haut par l’allongement de l’espérance de vie et l’avancée en âge des générations du baby boom.









En effet, nous avons observé une hausse impressionnante de l’espérance de vie moyenne en France.





Source : Site de l’INED d’après l’ONU en 2016



En 1950, l’espérance de vie était de 66,1 ans à la naissance et n’a cessé de croître au fil des années, passant de 78,8 ans en 2000, jusqu’à 82,6 ans en 2016. On observe tous les 4 ans, que l’espérance de vie augmente d’environ 1 an. Pour expliquer l’allongement de l’espérance de vie il faut s’intéresser à plusieurs facteurs.



La baisse du taux de mortalité infantile est le premier facteur de l’augmentation de l’espérance de vie. En effet celle-ci étant la moyenne des probabilités de mourir dans l’année

à un âge donné, la mortalité des enfants en bas-âge a une influence très importante sur elle.





Source : Site de l’INED d’après l’ONU en 2016





Comme on peut le constater sur le graphique ci-dessus, depuis les années 50, la mortalité infantile n’a cessé de reculer (une baisse d’environ 94%).



Les améliorations des conditions et de l’hygiène de vie, les progrès médecine et la meilleur prévention des maladies font que le taux de mortalité diminue et donc l’espérance de vie augmente.

L’analyse de ces facteurs est de nature épidémiologique. L’épidémiologie, est la science qui consiste en l’étude de la fréquence et la répartition des phénomènes de santé et des facteurs qui les déterminent, dans un cadre donné, le notre étant la population française.











Nous avons donc élaborés des graphiques pour mettre en évidence les différentes causes de la mort et leur évolution au cours du temps à partir de chiffres de 2006 et de 2011.







Source (chiffres) : Site de l’INED



Le graphique ci-dessus montre que, sur 100 000 individus, en France métropolitaine, en 2006, 1094 personnes, dont 66% d’hommes et 34% de femmes, sont décédées.





Source (chiffres) : Site de l’INED



On peut voir sur le second graphique qu’en 2011, 994 personnes, dont environ 66% d’hommes et 34% de femmes, sont décédées. Le rapport entre les facteurs est resté stable et la proportion de décès en fonction du sexe aussi. Cependant, le nombre de décès a diminué de 9%.



On peut constater que les causes principales de décès sont les tumeurs, ou cancers, et les maladies cardio-vasculaires. Ces phénomènes de santé sont directement liés à nos conditions de vie et notre hygiène de vie.

En effet, les scientifiques estiment que les cancers sont majoritairement la conséquence du tabagisme, de l’alcoolisme et d’une alimentation déséquilibrée. On retrouve, par ailleurs, les mêmes facteurs pour les maladies cardio-vasculaires.





Source : institut National du Cancer



Cependant, les progrès de la médecine ont permis au taux de survie au cancer d’augmenter de manière impressionnante et la grande baisse du nombre de décès dû aux maladies infectieuses qu’a constaté la fin du 20ème siècle. Cela permet donc au taux de mortalité de diminuer au cours du temps. Comme on a pu le constater grâce aux graphiques.





1.b. L’avancée en âge des générations du Baby-Boom













De nos jours, le vieillissement de la population est aussi causé par le baby-boom survenu au cours du XXe siècle. Le baby-boom est une augmentation brusque du taux de natalité dans de nombreux pays suite à la Seconde Guerre mondiale. En effet entre 1945 et 1965, le nombre de naissance a été extrêmement important.

Les raisons évoquées pour expliquer ce phénomène sont les suivantes : un contexte économique d’après guerre plus favorable, des politiques familiales plus volontariste (Allocations familiales et quotient familial créés en 1945) et enfin des nouvelles valeurs sociales où l’enfant, le couple et la famille sont favorisés.













On qualifie désormais les individus issus de cette générations, « baby-boomers ».

 

Aujourd’hui, ces baby-boomers entre dans la catégorie des seniors et leur nombre important entraine donc une augmentation de la part démographique occupée par les plus de 60 ans Depuis le début du XXIème siècle, les baby boomers qui partent massivement à la retraite créent un nouvel effet socio-économique d'envergure : le « papy boom ».

Le papy-boom est donc une conséquence prévisible du baby boom de l'après-guerre, de l'allongement de l'espérance de vie.













2. Le mouvement de vieillissement « par le bas »





source : na! Dessinateur



2.a. La baisse de natalité



Par opposition au phénomène du baby-boom, la baisse actuelle de la natalité est aussi un facteur du vieillissement de la population.

Depuis la fin du baby-boom, le nombre de naissances chaque année en France a progressivement baissé malgré quelques « mini-baby-booms » lors de l’année 2000 par exemple. En 2015, le nombre de naissances en France était de 792 000, contre 812 000 en 2014. Cependant, cette baisse reste relativement faible en partie parce que la mortalité infantile est faible, environ 3,5 pour mille.











2.b. la baisse du taux de fécondité



Un autre phénomène explique la baisse de la natalité et donc élève l'âge moyen de la population, il s’agit de la baisse du nombre de femmes en France en âge de féconder, c'est à dire les femmes âgées de 15 à 50 ans.







Source du graphique : INSEE,2013



Le taux de fécondité en France s ‘élève en 2014 à 1,99 enfant par femme selon l'INSEE. C'est le meilleur taux d'Europe avec l'Irlande mais cela n'est pas assez pour que la croissance démographique soit renouvelée (il faudrait un taux de 2 enfants minimum par femme).





















Le nombre de naissance en France a largement baissé depuis l’après deuxième guerre mondiale : pour 1000 habitants, il est passé de près de 21 naissances en 1946 à 12 naissances en 2012.





Source du graphique : INSEE,2013



B) Les caractéristiques



1) Qui sont-ils ?



Comme nous l'avons vu précédemment, une personne à partir de l'âge de 55 ans est considérée comme un « senior ». . En France, en 2016, les seniors représentent 24,9% de la population et ce taux ne fait que croître. Tandis que les moins de 20 ans représentent 24,6% de la population. Pour la première fois, la part des seniors dépasse celle des moins de 20 ans. Du fait de l’allongement de cette partie de la vie, on distingue différentes catégories de seniors :



- les 75 ans et plus : « les seniors fragilisés ou dépendants»

C'est la catégorie de seniors qui est née durant l'entre deux guerres et qui a vécu la plupart des grands événements du 20ème siècle. Elle a atteint ou est en voie d’atteindre le stade où la perte d’autonomie, physique comme psychique, tend à se généraliser. Ces seniors sont donc désormais dans une période de leur vie où il faut mettre en place des mesures adaptées sur le plan médical et social.

- les 62-75 ans : « les seniors robustes »

Ces seniors sont les baby-boomers. Aujourd'hui, ces retraités profitent de leur nouvelle vie. Ils ont connu l’ascension sociale et le quasi plein emploi, sauf une partie d’entre eux en fin de carrière. Ils ont eu la chance de bénéficier de l’élévation du niveau de l’éducation et ont observé l’émergence de la société de consommation et de loisirs. La situation du marché immobilier durant leur période d’activité leur a permis d’investir et de se constituer un patrimoine conséquent. C'est une génération active moins contrainte par le temps, qui aiment découvrir de nouveaux centres d'intérêt (sports, voyages...). Ils passent du temps avec leurs proches et peuvent se permettre de les aider financièrement dans leur projet...

- les 55-62 ans : « les seniors actifs »

Ces jeunes seniors sont les enfants du baby-boom de l'après guerre, ils ont grandi à l’époque de la France des "Trentes Glorieuses". Ils on bénéficié des même avancées de la société et du même environnement favorable à l’ascension sociale que les seniors « robustes ». La grande majorité  d’entre eux est en bonne santé. Les plus jeunes sont encore actifs et les autres tout fraichement retraités.



senor-information.over-blog.com



2) Où vivent-ils ?





Carte des régions françaises de la part des 65 ans ou plus en 2012

(Source : INSEE, en 2012)









Nous constatons que les personnages âgées de 65 ans ou plus résident majoritairement dans les grandes régions du sud (+ de 20% de seniors) telles que la Nouvelle Aquitaine, l’Occitanie, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et enfin la Corse. L’attrait de ces régions pour les seniors repose sur un meilleur niveau et une meilleure qualité de vie, un climat plus favorable.





















Carte des régions françaises de la part des 65 ans ou plus en 2013

(Source: INSEE, en 2013)







En comparant les cartes de 2012 et 2013, nous remarquons que le part des 65 ans ou plus a globalement augmenté de 0,3 point pour toutes les régions françaises y compris dans les DROM. De plus, en 2013, les régions Centre-Val de Loire et Bourgogne-Franche-Compté ont dépassé la part des 20% des plus de 65 ans.













II – Les impacts sociaux et économiques du vieillissement de la population.



A) L’enjeu économique du vieillissement de la population



1) L’importance des seniors dans notre économie



461010311150Les seniors détiennent la majorité du patrimoine global français malgré leur infériorité numérique.

source : Institut...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "TPE VIELLISSEMENT POPULATION" a obtenu la note de : aucune note

TPE VIELLISSEMENT POPULATION

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit