<br /> <br /> Victor Hugo&nbsp;: r&ecirc;veries (1828)<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Oh !

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ce que manger veut dire dm de philo Sartre >>


Partager



Victor Hugo : rêveries (1828)





Oh !

Echange

Aperçu du corrigé :

Victor Hugo : rêveries (1828)





Oh !



Document transmis par : loloic99-283112


Publié le : 19/12/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
<br />

<br />
Victor Hugo : rêveries (1828)<br />

<br />
<br />

<br />
<br />

<br />
Oh !
Zoom



Victor Hugo : rêveries (1828)





Oh ! laissez-moi ! c'est l'heure où l'horizon qui fume

Cache un front inégal sous un cercle de brume,

L'heure où l'astre géant rougit et disparaît.

Le grand bois jaunissant dore seul la colline.

On dirait qu'en ces jours où l'automne décline,

Le soleil et la pluie ont rouillé la forêt.



Oh ! qui fera surgir soudain, qui fera naître,

Là-bas, - tandis que seul je rêve à la fenêtre

Et que l'ombre s'amasse au fond du corridor, -

114300520700

Quelque ville mauresque, éclatante, inouïe,

Qui, comme la fusée en gerbe épanouie,

Déchire ce brouillard avec ses flèches d'or !



Qu'elle vienne inspirer, ranimer, ô génies,

Mes chansons, comme un ciel d'automne rembrunies,

Et jeter dans mes yeux son magique reflet,

Et longtemps, s'éteignant en rumeurs étouffées,

Avec les mille tours de ses palais de fées,

Brumeuse, denteler l'horizon violet !



Rêverie est le 37ème poème du recueil romantiques : les orientales, publié par Victor Hugo en 1829.



Structure :



- Alexandrins, vers de 12 pieds.

- 3 sizains

- rimes suivies et rimes embrassées, schéma :aabccb

- les rimes a et c sont féminines tandis que les rimes c sont masculines.

- 1er sizain : rimes a et b sont suffisantes et la rime c est riche.

- 2ème sizain : toutes les rimes sont riches

- 3ème sizains les rimes sont toutes suffisantes.

Découpage :



2 parties. Ici et La-bas

La première partie parle de son quotidien en france et la deuxième parle de la magie de l’orient.

Poème lyrique, auteur exprime ses sentiments à la première personne du singulier. « Laissez-moi », « je rêve », « mes Chansons »







Analyse :

Première partie :



On retrouve plusieurs fois la notion de solitude dans la première partie. « laissez moi ,v1 », « dore seul la colline, v.4 » « v.8, seul je rêve » L’adjectif est placé avant le verbe pour accentuer la solitude du poète.

Ensuite, le décor du paysage renforce la tristesse du poète car l' &la...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "

Victor Hugo : rêveries (1828)





Oh !"
a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

<br /> <br /> Victor Hugo&nbsp;: r&ecirc;veries (1828)<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Oh !

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit