LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A. Cotta, Réflexions sur la grande transition L'indépendance de l'inflation à la croissance >>


Partager

R. von Strigl, Introduction aux principes fondamentaux de l'économie politique

Publié le : 15/5/2020 Format: Document en format PDF protégé


R. von Strigl, Introduction aux principes fondamentaux de l'économie politique
Zoom

Problematique

Supposons qu\'une célèbre cantatrice doive paraître sur la scène du théâtre d\'une grande ville. Pour cette représentation, on met en vente un nombre limité de places debout, au prix de 2 shillings. Or, en pareille occasion, de nombreux amateurs enthousiastes de belle musique vont faire queue pendant des heures pour obtenir des places debout. Traduisons ce fait dans la formule qui nous ramène à nos sèches considérations économiques, qui semblent ici déplacées. Pour le prix de 2 shillings, la demande des places debout est plus grande que l\'offre. Nous pouvons maintenant imaginer qu\'on fasse une expérience pour vérifier cette thèse. La direction du théâtre constatant avant l\'ouverture des. guichets que le nombre des amateurs est très grand, déclarerait à l\'improviste que le prix de ces places va être élevé de 2 shillings à 2,50 shillings. On pourra prévoir que parmi le grand nombre d\'amateurs quelques-uns n\'auront pas plus de 2 shillings en poche, et devront se dire qu\'ils ne peuvent pas sacrifier plus que cette somme pour un plaisir artistique, vu leur maigre revenu. Certains quitteront la queue. Si la direction du théâtre portait alors le prix à 3 shillings, il est probable que d\'autres amateurs s\'en iraient aussi.

Personne ne doutera que l\'on pourrait continuer à hausser le prix jusqu\'au moment où il n\'y aurait pas plus d\'amateurs que de places debout disponibles. Dans cette étude, nous n\'avons pas tenu compte des scènes turbulentes qui se produiraient à coup sûr par suite de cette « politique des prix »; la seule chose qui nous intéresse ici est une certaine relation économique. Nous ne voulons pas non plus soulever la question de savoir si cette politique des prix serait« juste ». Il est certainement souhaitable que les gens peu fortunés aient l\'occasion de jouir d\'un spectacle artistique. Ce qui nous intéresse c\'est seulement de savoir l\'effet qu\'exerceront les différents principes suivant lesquels on aura fixé les prix. Le fait est que, pour un prix de 2 shillings, il y a un « trop grand >> nombre d\'intéressés. Il faut décider, d\'une manière ou d\'une autre, qui recevra les billets disponibles, en trop petit nombre pour toute la foule des amateurs. Et il n\'est alors possible de décider que par les prix. Comme la grandeur de la demande dépend du prix, on pourra fixer ces prix de façon que la demande capable de payer ce prix soit réduite à l\'importance de l\'offre donnée. La fixation du prix décide alors de la demande qui recevra satisfaction.

Disons bien vite que cette sélection par les prix n\'est nullement pour nous la seule juste, ni juste en général. On peut supposer que la demande réduite, en raison de l\'offre existante, n\'ait lieu, par exemple, qu\'à partir de 5 shillings, prix trop élevé surtout pour les intéressés qui




Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "R. von Strigl, Introduction aux principes fondamentaux de l'économie politique" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit