1998 : Enfin une reprise durable?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< 1998 : La gauche de la gauche 1998 : l'euphorie boursière à Paris >>


Partager

1998 : Enfin une reprise durable?

Economie

Aperçu du corrigé : 1998 : Enfin une reprise durable?



Publié le : 5/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
 1998 : Enfin une reprise durable?
Zoom

L\'accélération de la croissance française s’est poursuivie en 1998.

 

Elle s’inscrit dans une dynamique européenne vertueuse, au sein de laquelle

 

les pays européens peuvent enfin tirer les fruits des efforts particulièrement importants qu ’ils ont accomplis depuis le début de la décennie. L’amélioration la plus satisfaisante est bien sûr celle observée sur le marché du travail, où le chômage à enfin commencé à refluer.

 

Si les risques d’un tassement existent, ce processus de croissance entamé voici deux ans semble plus solide et plus durable que celui qui l’avait précédé.



Dès lors, ces nombreux facteurs réels qui hypothéquaient la reprise ont pu jouer favorablement en 1998. Le rebond permis par la croissance mondiale en 1996 puis en 1997 a pu être prolongé, d’autant que l’inflexion de politique économique observée depuis le changement de gouvernement de mai 1997 établissait un contexte moins restrictif qu’auparavant.

 

Jusqu’à présent, les fragiles reprises qu’avait observées l’économie française depuis le début de la décennie n’avaient pas permis de stopper la dramatique montée du chômage. C’est par conséquent avec un soulagement prudent qu’a été accueillie la croissance de plus de 1,5 % de l’emploi en 1998 - plus de 300000 emplois nouveaux -, alors même que les effets attendus du passage aux 35 heures n’ont pas encore eu d’incidence. C’est certainement là le résultat le plus satisfaisant de la reprise, dans la mesure où il allège les difficultés sociales et permet d’entretenir le dynamisme de la demande des ménages.

 

La dynamique de la demande est donc favorable de tous les points de vue : emploi, revenus, capacité d’endettement, taux d’intérêt. Les entreprises ne s’y trompent d’ailleurs pas et réalisent en conséquence des investissements de capacité. Les encours de crédit, que ce soit les particuliers ou les entreprises, sont de nouveau sur une tendance haussière. Les enquêtes d’opinion auprès des entreprises montrent que les carnets de commandes sont bien remplis, que les stocks sont jugés en dessous de leur niveau normal, et que les perspectives d’activité et de demande demeurent à des niveaux élevés. Seule la demande extérieure introduit un bémol dans cet environnement très porteur, bien que les perspectives ouvertes par la construction européenne demeurent positives.

 

Après une décennie de croissance chaotique, voire de récession, la dynamique vertueuse tant attendue semble donc s’être enclenchée. Sauf accident, toujours possible, notamment sur le front des marchés financiers, la phase de croissance actuelle devrait donc perdurer, permettant enfin l’embellie tant attendue sur le marché du travail.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé :  1998 : Enfin une reprise durable? Corrigé de 940 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " 1998 : Enfin une reprise durable?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

1998 : Enfin une reprise durable?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit