NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'arrivée de l'euro : l'enclenchement d'un pr ... Les bulles financières >>


Partager

1998 : Les États-Unis face à l'union monétaire en Europe

Economie

Aperçu du corrigé : 1998 : Les États-Unis face à l'union monétaire en Europe



Publié le : 5/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
 1998 : Les États-Unis face à l'union monétaire en Europe
Zoom

La création de l’euro est un phénomène sans précédent, dont l’importance économique et politique est déterminante pour l’avenir des Européens. Pourtant, si des effets bénéfiques se manifesteront, accroissant la puissance de l’Europe, les rapports de forces économiques de la planète ne seront pas bouleversés à court terme.

 

La position dominante des États-Unis et le rôle international du dollar ne devraient pas être affectés dans un proche avenir.



Du point de vue des pays extérieurs à l’Union européenne, ces deux types de conséquences seront également prééminents : simplification des relations financières et marchandes, plus grande cohésion internationale dans la zone euro. Certes, la division politique qui caractérisera encore les pays du Vieux Continent est un handicap qui doit rassurer les puissances rivales de l’Europe. Cependant, aux yeux des opérateurs économiques et financiers, la masse critique que constitue cette zone représente un potentiel considérable: la puissance commerciale de l’Europe sera renforcée, les marchés financiers européens pèseront davantage face aux places américaines, et les multinationales européennes acquerront une dimension nouvelle en regard des géants d’outre-Atlantique.

 

D’un point de vue américain, la question centrale qui se rattache à l’unification monétaire européenne est celle de la concurrence que l’euro risque de faire au dollar en tant que monnaie internationale. Depuis les accords de Bretton Woods, qui organisèrent le système monétaire international à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, le dollar a été placé au centre de l’économie mondiale. Etant dans un premier temps la seule monnaie convertible en or, il acquit naturellement le rôle prépondérant de monnaie de réserve. En conséquence de ce statut particulier, mais aussi de par l’importance et la richesse de l’économie américaine, la plupart des relations économiques internationales, depuis la fixation des prix sur les marchés des biens jusqu’au règlement des transactions, se firent en dollars. L hégémonie ainsi acquise ne fut que partiellement diminuée par l’abandon de la parité-or en 1971 puis par la réémergence économique de l’Allemagne et du Japon, qui conféra au yen et au deutsche Mark un rôle alternatif dans les échanges économiques et les réserves des banques centrales.

 

L’euro, monnaie adossée à une économie puissante, permettant d’accéder à des marchés financiers larges et diversifiés, bénéficiant d’une garantie de stabilité interne de sa valeur grâce à une banque centrale indépendante, constitue un instrument de placement et de paiement attractif. Jusqu’alors, seul le dollar offrait de telles caractéristiques.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 992 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " 1998 : Les États-Unis face à l'union monétaire en Europe" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit