NoCopy.net

Adam smith : ses concepts

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Weber: rationalité et désenchantement La théorie de la valeur chez les classiques >>


Partager

Adam smith : ses concepts

Economie

Aperçu du corrigé : Adam smith : ses concepts



Publié le : 6/11/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Adam smith : ses concepts
Zoom

« Si cette quantité (offerte) excède pendant quelques temps la demande effective, il faut que l’une des parties constituantes soit payée en dessous du prix naturel »
Donc à partir du moment où le prix de marché est en dessous du prix naturel, cela signifie que les facteurs de production sont rémunérés en dessous de leur taux naturel, ces facteurs vont donc se déplacer et quitter le secteur qui produit le bien en question. La conséquence sera alors que la quantité produite sera diminuée, et cela aura pour conséquence que le prix de marchéva s’élever, jusqu’au point où l’offre corresponde à la demande effective. Vice versa lorsqu’au départ que le prix de marché est au dessus du prix de naturel : des facteurs de production sont attirés dans la branche, la production va augmenter et cette hausse de l’offre aura pour conséquence la baisse du prix de marché. Ce phénomène est désigné sous le terme de gravitation, il emprunte ce terme à Newton, le prix naturel est alors comme le point central, le soleil d’un système solaire. Le 1er grand texte de Smith dans sa jeunesse était un texte sur l’histoire de l’astronomie où il voulait montrer que le système de Newton était supérieur à tous les autres. Il met en fait en évidence ici la fonction allocative du prix, c’est la 1ère fois qu’il y a ce mécanisme d’expliqué, c’était très au-delà des réflexions économiques de l’époque, à la fois dans les termes utilisés et dans le contenu.
Les prix de marché qui pouvaient être distincts des prix naturels vont finalement les rejoindre, donc système de prix qui va se retrouver …, nous ne sommes pas moraux sur un marché, mais ce que cela construit l’est. Ceci peut être compris comme étant un aspect de l’idée de main invisible. On fabrique alors une machine qui sera de plus en plus efficace dans la fabrication de richesses. 
C’est une méthodologie particulière de la compréhension des prix puisque Smith a expliqué non pas le prix mais les prix, c’est dans ce plurielque réside le principe même de l’explication. 
Prix réel
Valeur travail incorporée valeur travail commandée prix naturel prix de marché
Répartition Comportement O / D
Technologie
C’est la répartition qui explique la divergence. C’est une façon de comprendre le prix, une technique intellectuelle. Différent de la théorie générale de Keynes où il s’agira d’expliquer un seul prix.
Cela a plus à voir avec des questions de philosophies morales à l’origine de son investigation que l’on ne pourrait imaginer : en effet ce mécanisme permet à Smith, en référence à sa théorie du spectateur impartial, de montrer qu’en suivant leurs intérêts privés, les individus vont concourir mécaniquement à la réalisation de l’intérêt général mieux que si chacun essayait consciemment de concourir à sa réalisation et même si les sentiments sont corrompus (et peut être même parce qu’ils sont corrompus). C’est pourquoi le dernier des journaliers de Londres serait plus heureux que le chef à la tête de 1000 indiens nus. Les enjeux de philosophie morale sont donc toujours présents dans l’œuvre d’économiste de Smith. Cette dernière reste néanmoins intelligible de manière indépendante (de toute considération morale notamment), si bien qu’il apparait comme fondateur d’une nouvelle discipline, pas tant par les objets qu’il aborde que par la méthode qu’il suit.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Adam smith : ses concepts Corrigé de 9129 mots (soit 13 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Adam smith : ses concepts" a obtenu la note de : aucune note

Adam smith : ses concepts

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit