CORRIGE TYPE<br /> Mati&egrave;re :<br /> Devoir n&deg; :<br /> <br /> SE11<br /> 01<br

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Compte Rendu du film Les Heures d’ ... comment rendre compte de la structure sociale ... >>


Partager

CORRIGE TYPE
Matière :
Devoir n° :

SE11
01

Economie

Aperçu du corrigé : CORRIGE TYPE
Matière :
Devoir n° :

SE11
01



document rémunéré

Document transmis par : charles38-276030


Publié le : 19/4/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
CORRIGE TYPE<br />
Matière :<br />
Devoir n° :<br />
<br />
SE11<br />
01<br
Zoom

CORRIGE TYPE
Matière :
Devoir n° :

SE11
01

Epreuve de recette du : 02/09/15

statut: 81

7SE11CTPA0115

Les grandes questions que se posent les économistes
Partie 1 – Mobilisation des connaissances (6 points)
Question 1 – Pourquoi la valeur ajoutée est–elle utilisée pour mesurer la création de
richesse ? (3 points)
Affirmation - L’agrégat économique mesurant les richesses produites dans une économie nationale, sur une année donnée,
est le PIB. Il est égal à la somme des valeurs ajoutées des productions marchandes et non marchandes. Il est indispensable
d’évaluer les richesses produites en ne prenant en compte que les valeurs ajoutées par les unités de production résidentes, le
calcul de la valeur ajoutée correspondant à la différence entre le chiffre d’affaires et les consommations intermédiaires.
Explication - En effet, si l’on prenait en compte la valeur de toute la production pour mesurer les richesses créées, les
consommations intermédiaires, c’est-à-dire les biens ou services incorporés dans le processus de production seraient
comptabilisées plusieurs fois. Prenons un exemple concret : une voiture. La valeur de la production de l’entreprise ayant produit
les pneus a déjà été enregistrée par la comptabilité nationale et elle est comptabilisée dans le PIB. Lorsque la construction de la
voiture sera achevée, l’entreprise calculera la richesse qu’elle a réellement créée en retirant la valeur de toutes les
consommations intermédiaires qu’elle n’a pas créées. Ainsi, le PIB ne sera pas surévalué, en comptant, ici, la valeur des pneus
qu’une seule fois. Le PIB ne comptabilise pas plusieurs fois le même bien à différentes étapes de la production mais
n’enregistre que la valeur ajoutée par l’entreprise. Illustration - Ainsi, selon l’INSEE, en 2012, en France le PIB s’élevait à
2032,3 milliards d’euros, il serait beaucoup plus élevé si l’on n’éliminait pas les double-emplois.

Question 2 – Quelles sont les limites du PIB comme indicateur de richesse ? (3 points)
Introduction - Le PIB est un agrégat macroéconomique obtenu en additionnant les valeurs ajoutées des unités résidentes.
Etant pour l’essentiel une somme de valeurs ajoutées, le PIB permet d’évaluer la création de richesses qui a eu lieu sur un
territoire donné, au cours d’une certaine période, grâce à l’activité productive des acteurs économiques de toutes nationalités
qui y résident. Il est censé mesurer le niveau de bien-être atteint sur ce territoire, mais cette mesure est critiquée car elle omet
de prendre en considération certains éléments importants.
Affirmation 1 - Le PIB sous-évalue les activités productives non marchandes. Explication 1 - De fait, l’activité domestique
d’autoproduction et, ce faisant, d’autoconsommation n’est pas prise en compte par les comptables nationaux de l’INSEE et
n’est donc pas comptabilisée dans la production nationale. Les services non marchands (fournis notamment par les
administrations publiques) sont, quant à eux, évalués uniquement au coût des facteurs de production et non au prix de marché ;
par suite, ils sont largement sous-évalués puisque la valeur comptabilisée est nettement inférieure à leur valeur réelle. De
même, la comptabilité nationale ne prend pas en compte les activités liées à l’économie souterraine, licites ou illicites.
Illustration 1 - Ainsi, par exemple, les comptables nationaux ne retiennent pas la production de légumes d’un potager familial,
sous-évaluent la production réalisée par un enseignant et ne comptabilisent pas le trafic de drogue, la prostitution ou le travail
au noir.
Cned – 7SE11CTPA0115

1/4

Affirmation 2 - Le PIB ne prend pas en compte les externalités liées à l’activité productive (ni les négatives, ni les positives).

Signaler un abus


Corrigé : CORRIGE TYPE<br />
Mati&egrave;re :<br />
Devoir n&deg; :<br />
<br />
SE11<br />
01<br Corrigé de 2827 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "CORRIGE TYPE
Matière :
Devoir n° :

SE11
01 a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

CORRIGE TYPE<br /> Mati&egrave;re :<br /> Devoir n&deg; :<br /> <br /> SE11<br /> 01<br

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit