Economie

Economie

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< deuxieme guerre mondiale Exemple explication de texte >>


Partager

Economie

Economie

Aperçu du corrigé : Economie



document rémunéré

Document transmis par : elhajjajy21-310062


Publié le : 15/12/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Economie
Zoom

Yann Bouvier (http://yann-bouvier.jimdo.com)

Lycée de Fonsorbes (2018-2019)

Les propositions ci-dessous s’appuient exclusivement sur le contenu du cours. Elles en proposent une version
rédigée et parfois adaptée, en fonction des sujets de composition travaillés.

COMPOSITION n°1 : « LA MONDIALISATION : ACTEURS, FLUX ET DEBATS »
NOTES - Il s’agit de montrer les liens multiples et constants qui lient « acteurs » et « flux » : il ne faut pas
faire comme si les uns existaient sans les autres. Au contraire, il convient d’axer le devoir sur leurs relations,
leurs impacts sur les territoires (essentiel en géographie !), et sur les débats que ces relations génèrent. Le
sujet, ici, invite à mobiliser l’ensemble du thème étudié en classe, et reprend l’intitulé de la leçon. Toutefois il
n’insiste pas sur l’étude de cas menée en classe. Il est donc possible de la mobiliser en guise d’exemple, mais
elle ne doit pas avoir une présence trop imposante dans votre devoir (contrairement au sujet n°2).
Pensez à rédiger de manière fluide, en clarifiant les ponts entre les idées (mots de transition, etc.). Pensez à
intégrer un schéma au croquis, et à l’exploiter dans la rédaction, en vous appuyant dessus. Un seul schéma peu
suffire. Cette composition n’est qu’une « proposition » de l’idéal qui peut être atteint en 2 heures, si le sujet
était le même que celui travaillé et si le cours était parfaitement compris/mémorisé.

[ACCROCHE] La crise financière et économique initiée en 2008 aux Etats-Unis par une montée des
taux d’intérêts bancaires américains puis s’étant rapidement propagée au reste du monde illustre
bien l’existence d’un espace mondialisé.
[DEFINITION DU SUJET] Depuis les années 1980, le terme « mondialisation » désigne une
multiplication des échanges de toutes natures à l’échelle planétaire. Des territoires parfois très
éloignés sont mis en relation par la circulation des hommes, des biens, des idées : ces flux, ces
échanges sont de plus en plus nombreux, de plus en plus rapides. Ils sont le fait d’acteurs multiples
(un acteur est un agent ayant une action sur un territoire), et font parfois l’objet de vifs débats,
soulevés par des questionnements sanitaires, sociaux et environnementaux. [ENJEUX DU SUJET] Ce
processus est ancien : il a démarré au XVIème siècle, avec la colonisation de l’Amérique par les
Européens, et la naissance de flux intercontinentaux réguliers. Mais il s’est accéléré dans la seconde
moitié du XXème siècle, sans pour autant concerner tous les territoires de manière équivalente :
certains restent à l’écart de ces échanges (Afrique équatoriale, etc.), du fait d’une moindre présence
d’acteurs clefs de la mondialisation.
[PROBLEMATIQUE] Comment le processus de mondialisation met-il en relation des acteurs et des
territoires variés ? Quels débats suscite-t-il ?
[ANNONCE DU PLAN] Après avoir présenté les principaux acteurs de la mondialisation,
principalement à l’échelle globale, nous analyserons les flux qu’ils génèrent, organisent et subissent
parfois. Enfin, nous aborderons les contestations que ce processus engendre, et les remédiations
qu’elles pourraient provoquer.

[I/ LES ACTEURS DE LA MONDIALISATION] La mondialisation est le fait d’acteurs variés, qui
interviennent à toutes les échelles. Leurs rapports à la mondialisation divergent parfois néanmoins.
[A - Les acteurs privés (FTN, etc.), moteurs de la mondialisation] Les principaux acteurs
économiques et commerciaux de la mondialisation sont les « Firmes transnationales » (F.T.N.) : des
entreprises dont la production est assurée dans plusieurs états, et aux chiffres d’affaire conséquents
(comme Apple, Google, Ferrero, etc.). On compte actuellement plus de 82.000 FTN (soit onze fois
plus qu’en 1967), qui s’appuient sur 800.000 filiales à l’étranger. Elles produisent environ 25% de la
richesse mondiale et sont à l’origine de 70% du commerce mondial (par des flux de matières
premières ou de produits finis entre leurs différents sites de production/distribution : cf. schéma cidessous). Elles organisent donc l’essentiel des échanges matériels mondiaux, et modèlent le pan le
plus visible de la mondialisation. L’essentiel des FTN est concentré dans les pôles de la Triade : ainsi,
elles contribuent par leur localisation à accentuer les inégalités entre les territoires, en se
concentrant dans ceux étant déjà les mieux intégrés à la mondialisation.
Yann Bouvier (http://yann-bouvier.jimdo.com)

Lycée de Fonsorbes (2018-2019)

Yann Bouv...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Economie Corrigé de 3306 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Economie" a obtenu la note de : aucune note

Economie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit