NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< NANA, de Zola Napoléon le Petit >>


Partager

Napoléon Ier et la littérature

Encyclopédie

Aperçu du corrigé : Napoléon Ier et la littérature



Publié le : 25/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Napoléon Ier et la littérature
Zoom

Napoléon Ier, empereur des Français (Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821). Napoléon appartient deux fois, de manière inégale, à l\'histoire littéraire : d\'abord comme écrivain, comme figure mythique ensuite. Chateaubriand {Mémoires d\'outre-tombe, III, I, 5) a fait le bilan de la « carrière littéraire », qu\'il place entre 1784 et 1793. Bonaparte lisait les historiens (Hérodote, Strabon, Diodore de Sicile), les philosophes, les économistes (Mably, Smith), annotait d\'une plume rageuse les Discours de Rousseau. Il écrivait des lettres à l\'abbé Raynal, adressait aux ministres des mémoires sur l\'organisation de la Corse ou « sur la manière de disposer les pièces de canon pour le jet des bombes ».

 

En 1842, on découvrit un carton contenant 38 cahiers, écrits de 1786 à 1793, et destiné à son oncle le cardinal Fesch : il rassemblait, entre autres, une ébauche de journal intime [Époques de ma vie}, un « petit roman anglais » [le Comte d\'Essex), une nouvelle orientale [le Masque prophète), un dialogue sur l\'amour. Plus connu est le Souper de Beaucaire, évocation d\'une conversation qui aurait eu lieu le 29 juillet 1793 entre deux négociants marseillais, un Nîmois, un fabricant de Montpellier et Bonaparte, qui défendait la politique de la Convention : cet opuscule attira alors l\'attention des représentants du peuple en mission dans le Midi et fut édité aux frais de l\'État en août 1793.

 

Mais le véritable Napoléon de la littérature est celui que contribua à façonner le Mémorial de Sainte-Hélène (1823), que lira avec passion, au lieu de travailler dans la scierie paternelle, le jeune Julien Sorel. Le mythe ne s\'est cependant pas installé d\'emblée. Ainsi, le Journal d\'Henri Beyle n\'évoque jamais un quelconque sentiment d\'exceptionnel et de grandiose. Au fil des événements et des campagnes, la vie continue dans la France impériale, simplement plus sérieuse, plus grave, plus hypocrite aussi que dans l\'ancienne société, et en tout cas toujours dominée par les intérêts les plus bourgeois. La France, précise Beyle, est « restée » monarchique : entendons, elle ne l\'est pas « redevenue » avec le sacre. De même...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Napoléon Ier et la littérature" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit