pythie, n.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< python, n. Pythéas, en grec Putheas, navigateur phocéen ... >>


Partager

pythie, n.

Encyclopédie

Aperçu du corrigé : pythie, n.



Publié le : 5/12/2013 -Format: Document en format HTML protégé

pythie, n.
Zoom

pythie, n.f., dans l'Antiquité grecque, prêtresse de l'oracle de Delphes, inspirée par
Apollon (surnommé Pythius, soit pour avoir tué le serpent Python, soit pour avoir
installé son oracle à Delphes, anciennement nommée Pytho). On est encore très mal
renseigné sur le rôle exact de la pythie. Assise sur un trépied au-dessus d'un gouffre
d'où s'échappaient des vapeurs, elle rendait ses oracles au printemps, dans des
transports frénétiques, par des cris, des hurlements que les prêtres de Delphes
interprétaient en des termes toujours ambigus. La pythie, qui était, à l'origine, une jeune
vierge du pays, fut ensuite choisie parmi les femmes pauvres, ignorantes et âgées de
50 ans. Les jeux Pythiques étaient célébrés en l'honneur d'Apollon, tous les quatre ans,
à Delphes.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : pythie, n. Corrigé de 121 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "pythie, n." a obtenu la note de : aucune note

pythie, n.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit