ULYSSE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< TYRO URANIE >>


Partager

ULYSSE

Encyclopédie

Aperçu du corrigé : ULYSSE



Publié le : 9/5/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
ULYSSE
Zoom

L\'air farouche et résolu, Ulysse tient dans ses mains le glaive et la lance grâce auxquels il sortira sain et sauf de ses périlleuses aventures. Il porte la tunique courte et le chapeau du voyageur, symboles de sa destinée errante pendant vingt années. Vase grec.



ULYSSE. Le plus célèbre héros grec de l’Antiquité, avec Héraclès, Ulysse naquit dans l’île d’Ithaque, dont son père Laërte, époux d’Anticlée, était le roi. Des traditions postérieures prétendent que Sisyphe, en visite dans l’île, se serait lié à Anticlée, alors fiancée à Laërte, et aurait engendré Ulysse. Par sa mère, Ulysse descendait d’Auto-lycos, fils d’Hermès. Le héros était donc de race divine. Dans son enfance et sa jeunesse, Ulysse fit de nombreux voyages et se rendit en particulier chez son aïeul Autolycos, qui l’invita à participer à une chasse au sanglier sur le mont Parnasse. Blessé par une défense d’une des bêtes, Ulysse gardera au genou une cicatrice qui lui permettra, des années plus tard, de se faire reconnaître de son épouse. Reçu ensuite à la cour d’Iphitos, il acquit le précieux arc d’Eurytos, qui lançait des flèches imparables. Ayant atteint l’âge adulte, tl remplaça son père trop âgé sur le irône d’Ithaque et chercha une épouse.

Il jeta, comme beaucoup d’autres héros de la Grèce, son dévolu sur Hélène, la fille du roi Tyndare, dont la beauté et la grâce avaient fait le tour du pays. Habilement, il fit jurer à tous les prétendants de venger tout outrage qui pourrait un jour être fait au futur époux ou à Hélène, pensant ainsi s’attirer la faveur de Tyndare. La jeune fille ayant choisi Ménélas, roi de Sparte, Ulysse reçut en consolation la sage Pénélope, fille du roi Icarios. De cette union naquit un fils unique, Télémaque.

Peu après cette naissance survint le rapt d’Hélène par Pâris, fils de Priam, roi de Troie. Aussitôt, Ménélas réunit tous les anciens prétendants de sa fille et leur rappela leur serment, les conjurant d’y rester fidèles; les héros acceptèrent de tenir leur promesse et se concertèrent alors pour lever une armée, afin d’envoyer une expédition punitive contre la ville de Troie. Ulysse, qui aimait la paix, simula la folie pour échapper à son enrôlement dans l’armée des Grecs. Il laboura le sable de la mer et sema du sel. Mais Pala-mède, qui était venu le trouver pour le convaincre de partir avec lui, plaça le petit Télémaque devant la charrue de son père, qui souleva aussitôt le soc de son outil et détourna ses bêtes, montrant bien par ses gestes qu’il avait conservé tous ses esprits; Ulysse dut quitter sa chère patrie. Il fut alors envoyé avec Ménélas en ambassade à Troie pour réclamer pacifiquement Hélène. Mais sa mission demeura sans résultat. En revanche, il réussit à décider Achille, réfugié dans le gynécée du roi Lycomède à Scyros, à rejoindre les Grecs, car un oracle avait prédit que le concours de ce héros était indispensable à une sûre victoire des Grecs. A la tête d’une flotte de douze vaisseaux, Ulysse gagna Troie et se montra d’un courage et d’une vaillance remarquables, tuant en particulier de nombreux héros troyens. Pourtant, il sut garder en toutes circonstances son sang-froid et se révéla surtout au cours de la guerre comme un habile et prudent diplomate, cherchant à tout prix à maintenir l’union entre les Grecs à force de persuasion, de discours, de missions secrètes, d’espionnages et de ruses. C’est ainsi qu’on le vit se glisser, avec son inséparable compagnon Diomède, dans la ville et y ravir le Palla-dion, statue protectrice de la cité. Une autre fois, il réussit à s’emparer des cavales de Rhésos avant qu’elles n’aient bu l’eau du Xanthe (Scaman-dre), ce qui, selon une prophétie, leur aurait donné des forces surnaturelles propres à assur...

Circé vient de changer les têtes de deux compagnons d’Ulysse, l\'une en tête de loup, l\'autre en tête de bélier. Fou de rage, le héros saisit la magicienne par la chevelure et la menace de son glaive pour la contraindre à rendre à ses compagnons leur forme humaine. 

Ce bas-relief reproduit l\'épisode sans doute la plus célèbre de l\'Odyssée. Tandis que ses compagnons, les oreilles bouchées par de la cire, rament en cadence, Ulysse, attaché au mât du navire, écoute le chant des Sirènes. Son visage reflète une passion presque folle; un de ses poings est crispé, son corps est penché en avant comme attiré par les mélodies suaves des monstres enchanteurs. Il tente en vain de faire craquer ses liens. Terre cuite de Myrina (Eolide).



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "ULYSSE" a obtenu la note de : aucune note

ULYSSE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit