Les agrumes

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le vice appuyé sur le bras du crime. les céréales >>


Partager

Les agrumes

Faune et flore

Aperçu du corrigé : Les agrumes



Publié le : 6/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les agrumes
Zoom

LEUR VARIÉTÉ FAIT LEUR FORCE

Depuis qu\'Hercule a envoyé le géant Atlas cueillir pour lui les pommes d’or du jardin des Hespérides, les agrumes

 

ont suscité la convoitise. On les

cultive depuis 2 500 ans : c\'est aujourd\'hui la première production fruitière mondiale avec plus de 80 millions de tonnes, réparties en une multitude de variétés adaptées aux terrains, aux climats et aux goûts des consommateurs.

CARACTÈRES GÉNÉRAUX

Les agrumes appartiennent à la famille des rutacées, de l\'ordre des térébinthales. Les rutacées comptent 150 genres et 1600 espèces. Ce sont des plantes ligneuses à feuilles alternes, à fleurs régulières, généralement hermaphrodites, possédant de 2 à 5 sépales, de 2 à 5 pétales et au moins le double d\'étamines. Le plus souvent les carpelles (élément de la partie reproductice femelle de la fleur) sont réunis autour d\'un prolongement de l\'axe floral, au nombre de 4 ou 5, avec un ou deux ovules par loge. Détail caractéristique, les rutacées possèdent des glandes à essence, qui ont l\'apparence de petits points transparents. La plupart sont

Vestiges du style (partie femelle contenant l\'ovaire)

des herbes, comme la fraxinelle (Dictamnus albus} ou la rue (Ruta

graveolens). Les agrumes constituent la sous-famille des citroïdés. Ce sont de petits arbres

au bois dur, au tronc lisse, à l\'écorce

verte ou grise.

 

Ils sont souvent épineux. Leurs feuilles alternes sont généralement simples, minces, brillantes et d\'un vert intense, légèrement coriaces. Leur pétiole est plus ou moins ailé, parfois articulé avec la feuille : on croit voir deux feuilles à la suite.

Les fleurs poussent solitaires ou en petits épis, à l’aisselle des feuilles (fleurs axillaires). Elles sont souvent blanches et

 

odorantes ; elles sont pollinisées par les insectes.

Le fruit est une grande baie à la peau coriace et à la chair tendre. Le péricarpe, ou zeste, comporte deux

Le fruit des citroïdés (ou agrumes)

Poils utriculaires (remplis de jus)

 

épaisseurs : la partie externe, ou exocarpe, est lisse ou veloutée, vivement colorée (on l\'appelle aussi « flavedo », jaune). Elle contient des glandes à essence lysigènes, c\'est-à-dire produites par la désorganisation des cellules environnantes. Ces glandes ont un rôle de protection contre les insectes. Elles contiennent des hétérosides, composés à base de sucre, et des huiles essentielles, comme le limonène, d\'une grande importance agroalimentaire. La partie interne, ou mésocarpe, est un tissu parenchymateux riche en pectine, à la fois blanc et spongieux (on parle d\'« albédo », blanc). L\'endocarpe n\'est à proprement parler que la mince peau des loges carpellaires, ou quartiers. Cette peau porte et enferme des cellules ou poils utriculaires remplis de jus. Les graines se trouvent également dans les quartiers, au contact de l\'axe floral central. Dans certains cas, le style de la fleur est encore visible au sommet du fruit, par exemple pour les citrons.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les agrumes Corrigé de 2938 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les agrumes" a obtenu la note de : aucune note

Les agrumes

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit