Les migrations animales

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Août 1918 (Histoire chronologique) 1910 Mars (Histoire chronologique) >>


Partager

Les migrations animales

Faune et flore

Aperçu du corrigé : Les migrations animales



Publié le : 10/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les migrations animales
Zoom

DEPLACEMENTS SAISONNIERS D\'ESPECES

POURSUIVRE LE BEAU TEMPS

Pour répondre aux variations du milieu ou à des contraintes de reproduction, de nombreux animaux changent périodiquement d\'habitat La plupart de ces déplacements concernent sinon une espèce entière, du moins la totalité de la population d\'une région donnée. Ces déplacements saisonniers sont appelés migrations.

 

Il faut distinguer les migrations, qui sont des événements périodiques, des déplacements singuliers dus à un appauvrissement du milieu pour une cause particulière (on parle alors d\'émigration ou d\'immigration animale).

 

La plupart des migrations sont saisonnières, suivant le rythme des changements climatiques ; cependant, certaines s\'effectuent en plusieurs années, en liaison avec le cycle reproductif. Le phénomène

LE SUIVI DES MIGRATEURS

 

Par leur nature même, les phénomènes migratoires sont difficilement observables en totalité. Si cela fait des millénaires que l\'on voit revenir les hirondelles au printemps, ce n\'est qu\'à l’époque moderne qu\'on a découvert qu’elles allaient en Afrique. On était encore loin de savoir si les mêmes hirondelles revenaient chaque année au même endroit... Le premier mode d\'observation, utilisé surtout pour les oiseaux et quelques migrateurs marins, est le baguage : une bague, ou une plaque métallique, conçue de telle sorte que l\'animal ne puisse s\'en débarrasser mais qu\'elle ne le gêne pas dans ses mouvements, est fixée sur le sujet (à la patte ou sur le dos pour les oiseaux). Lorsqu\'on est capable de le retrouver, elle identifie l\'animal. Pendant longtemps, des récompenses étaient offertes à qui retrouvait un oiseau bagué.

 

Les techniques actuelles permettent un suivi continu des animaux, avec par exemple le radar pour suivre les migrations nocturnes à très hautes altitude ; le suivi radio (radio-tracking en anglais) est rendu possible par la miniaturisation des appareils émetteurs, qui permet d\'en équiper les bagues d\'observation, et la généralisation des satellites, qui peuvent recevoir les signaux d’où qu\'ils viennent. On commence ainsi à mieux connaître les trajets et les habitudes des animaux migrateurs, ce qui permet d\'améliorer l\'aménagement de leurs lieux de passage.

 

migratoire se situant au niveau de l\'espèce ou de la population, on parle de migration pour tout mouvement cyclique d’une population animale, même si ce ne sont pas les mêmes individus qui effectuent l\'aller et le retour, mais deux générations différentes (cas du papillon monarque).

 

Toutes sortes d\'animaux (insectes, poissons, reptiles...) effectuent des migrations, même si les plus connues (parce que les plus visibles) sont celles des oiseaux et des grands troupeaux d\'herbivores.

DIFFÉRENTS ANIMAUX MIGRATEURS

Insectes, amrhibiens, reptiles Papillons et criquets

 

Les difficultés d\'observation et la courte durée de vie des insectes expliquent que peu de mouvements migratoires ont pu être mis en évidence chez ce groupe. Cependant, plusieurs espèces de papillons montrent un comportement migratoire bien marqué, et les migrations de criquets sont un phénomène connu et redouté depuis l\'apparition de l\'agriculture (« nuées de sauterelles »).

Les espèces migratrices de papillons sont un exemple de migrations s\'effectuant en plusieurs générations : ainsi les papillons monarques (Danous plexippus) d\'Amérique du Nord, qui vivent dispersés sur de vastes étendues dans les plaines du centre en été, se rassemblent-ils à l\'automne et parcourent en nuées de plusieurs millions d\'individus des centaines de kilomètres, pour se rendre en Floride, en Californie ou au Mexique.

Là, ils s\'amassent sur les arbres et se reproduisent ; leurs chenilles, une fois métamorphosées, repartent vers le nord au printemps : le

voyage de retour est ainsi effectué par la génération suivante. En Europe, levulcain et le morosphinx migrent de la même manière entre l’ouest de l\'Europe et les bords de la Méditerranée.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les migrations animales Corrigé de 2698 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les migrations animales" a obtenu la note de : aucune note

Les migrations animales

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit