LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Chartreuse de Parme (la). Roman de Stendhal ( ... Illusions perdues Honoré de Balzac (résumé ... >>


Partager

EN attendant GODOT de Samuel Beckett (résumé de l'oeuvre & analyse détaillée)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : EN attendant GODOT de Samuel Beckett (résumé de l'oeuvre & analyse détaillée)



Publié le : 24/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
EN attendant GODOT de Samuel Beckett  (résumé de l'oeuvre & analyse détaillée)
Zoom

EN attendant GODOT. Pièce en deux actes et en prose de Samuel Beckett (Irlande, 1906-1989), publiée à Paris aux Éditions de Minuit en 19S2, et créée dans une mise en scène de Roger Blin à Paris au théâtre Babylone le 5 janvier 1953.

 

Deux personnages. Estragon (dit Gogo) et Vladimir (surnommé Didi), se retrouvent sur une route de campagne, près d’un arbre, dans un paysage très dépouillé. Il s\'agit de deux clochards dont le dialogue révèle très vite la raison de leur présence en ce lieu : ils attendent un troisième personnage nommé Godot Ils ne sont pas du tout sûrs qu\'il viendra et ne savent même pas exactement qui il est ni ce qu’ils souhaitent obtenir de lui. Cependant, pour patienter jusqu’au moment de son arrivée, ils engagent une conversation à bâtons rompus où se succèdent plaintes, évocations de vagues souvenirs, petites chamailleries suivies de récondliations et diverses interrogations : Vladimir s’étonne par exemple subitement qu\'un seul des quatre évangélistes ait évoqué le salut de l’un des deux larrons crucifiés en même temps que le «Sauveur». Ils sont ensuite rejoints par deux protagonistes qui composent un étrange couple : l’un (Pozzo) tient l’autre (Lucky) attaché par une longue corde et entretient avec lui des rapports de maître cruel à serviteur soumis à ses moindres caprices et supportant en silence ses insultes et ses coups. Estragon et Vladimir s’offusquent de cette façon de traiter un être humain et demandent à Pozzo parce qu’ « il cherche à m\'apitoyer, répond Pozzo, pour que je renonce à me séparer de lui » avant d’ajouter que Lucky joue pour lui le rôle de « knouk », c\'est-à-dire de bouffon. Après une explication sur la façon abrupte dont la nuit tombe en cette contrée, Pozzo propose aux deux compères de faire danser et penser Lucky. Celui-ci obéit et, après une courte «danse du filet », se lance dans une longue et pénible tirade philosophique, tâtonnante et hermétique. Après le départ de Pozzo et Lucky, un jeune garçon vient annoncer à Gogo et Didi que Godot ne viendra pas ce soir mais « sûrement demain » (Acte I).

 

Les deux personnages précédents se retrouvent au même endroit après s\'être séparés pour la nuit. Estragon a tout oublié ou presque de ce qui s’est passé la veille. Ils reprennent leur conversation. Gogo a trouvé une paire de chaussures : Didi l’incite à les essayer en guise de distraction. Après avoir eu recours sans conviction à divers moyens de passer le temps (imiter Pozzo et Lucky, faire de la gymnastique), ils sont satisfaits de voir revenir Pozzo et Lucky. Le premier est devenu aveugle et, après une chute, implore qu’on lui apporte de l’aide pour se remettre debout. Didi, ayant voulu lui porter secours, tombe à son tour sans parvenir à se redresser. Estragon connaît ensuite le même sort. Après une période de reptation tout le monde parvient cependant à se relever tant bien que mal. Didi interroge Pozzo pour savoir de quand datent sa cécité et le mutisme de Lucky. Mais l’autre, irrité de ces questions concernant le temps, quitte la scène précédé de son esclave. Le même jeune garçon revient ensuite porter à Vladimir et Estragon le même message qu’à l’acte I. Ceux-ci prennent la décision de partir et de revenir le lendemain... mais ils ne bougent pas (Acte II).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2120 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "EN attendant GODOT de Samuel Beckett (résumé de l'oeuvre & analyse détaillée)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit