LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DÉFENSE ET ILLUSTRATION DE LA LANGUE FRANÇAIS ... Les Lettres persanes 1721 Charles-Louis de ... >>


Partager

CHRONIQUES. Récit de Jean Froissart (analyse détaillée)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : CHRONIQUES. Récit de Jean Froissart (analyse détaillée)



Publié le : 21/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
CHRONIQUES. Récit de Jean Froissart (analyse détaillée)
Zoom

CHRONIQUES. Récit de Jean Froissart (vers 1337-vers 1410), transmis par une cinquantaine de manuscrits et douze éditions anciennes. Il relate jusqu\'en 1400 les « beaux faits d\'armes » advenus en France, en Angleterre, en Écosse, mais aussi en Espagne, au Portugal, en Italie, à l\'occasion du conflit que nous appelons aujourd\'hui la guerre de Cent Ans.

 

Cet ouvrage est à plusieurs égards un monument. D\'abord par ses dimensions - seize volumes dans l\'unique version intégrale publiée -, ensuite par l\'espace qu\'il embrasse : tous les pays de la chrétienté qui se rattachent d\'une manière ou d\'une autre à la politique française ou à la politique anglaise durant la première phase de la guerre de Cent Ans (avec, à l\'occasion, des incursions vers la Hongrie et la Bulgarie - Nicopolis -, vers la « Barbarie » [Tunisie] - siège de Mahdia sous la conduite du duc de Bourbon -, ou vers le Proche-Orient - exposé du rapport des forces dans cette région par le roi d\'Arménie) ; enfin par la longueur de la période retracée, environ trois quarts de siècle, de 1326 à 1400. Mais les Chroniques sont aussi un monument par leur intention déclarée d\'arracher à l’injure du temps, à l\'oubli, les traits de bravoure, les actes héroïques (en un mot tout ce qui ressortit à la « proece ») auxquels le conflit franco-anglais a donné lieu.

 

Représenter les événements en mettant en évidence les « beaux faits d\'armes », c\'est raconter l\'Histoire du point de vue de la société aristocratique du xive siècle, que charme un récit dans lequel l\'image qu\'elle veut se donner d\'elle-même - preuse et courtoise -coïncide le plus souvent avec les faits rapportés. C\'est là un argument pour les détracteurs modernes de Froissart : celui-ci, pour complaire aux Grands qui le protègent (la reine d\'Angleterre Philippa de Hainaut, le duc et la




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1790 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "CHRONIQUES. Récit de Jean Froissart (analyse détaillée)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit