NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Colline inspirée (La). Roman de Maurice Barré ... En attendant Godot de Samuel Beckett (analyse ... >>


Partager

Combat de nègre et de chiens de Bemard-Marie Koltès (analyse détaillée)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Combat de nègre et de chiens de Bemard-Marie Koltès (analyse détaillée)



Publié le : 22/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Combat de nègre et de chiens de Bemard-Marie Koltès (analyse détaillée)
Zoom

Combat de nègre et de chiens.

Pièce en vingt tableaux de Bemard-Marie Koltès (1948-1989), créée par l\'Ubu Theater, dans une mise en scène de Françoise Kourilsky, à New York en décembre 1982, publiée à Paris en dactylogramme par Théâtre Ouvert, et en volume chez Stock en 1979.

La mise en scène de Patrice Chéreau, en février 1983, au théâtre des Amandiers de Nanterre, fut un événement théâtral, et constitua le premier acte d\'une étroite collaboration entre le metteur en scène et l\'écrivain d’où devaient naître Quai Ouest (1986), Dam la solitude des champs de coton (1987), le Retour au désert (1988).

Dans un pays d\'Afrique de l\'Ouest sur « un chantier d\'une grande entreprise étrangère ». vivent trois Blancs. Hom, le chef du chantier. Léone qui vient d\'arriver de Paris, invitée par Hom. et Cal. l\'ingénieur, un personnage violent, tourmenté et alcoolique, dont l\'unique souci est un petit chien blanc comme son nom. «Tou-bab » - appellation du Blanc dans certaines régions d’Afrique -, l\'indique. Les travaux marchent au ralenti... Alboury, « un Noir mystérieusement introduit dans la cité », vient réclamer le corps d’un ouvrier noir, mort la veille sur le chantier. Horn essaye de l\'amadouer et lui raconte que l\'homme a été écrasé accidentellement, puis il rassure Léone inquiète ; en réalité, dans un accès de rage meurtrière, Cal a tué le Noir et l’a précipité dans les égouts. Le corps est irrémédiablement perdu et le conflit est inévitable, mais Horn continue de mentir à Alboury (tableaux I -4).

Cal tente d\'approcher la femme... Mais c’est Alboury qui intrigue et attire Léone, tandis que Cal persiste à vouloir la séduire, et que les deux Blancs s\'enfoncent dans une attente sans solution. Le désir s’éveille clairement entre Léone et Alboury (tableaux 5-9).

Le conflit se précipite : Horn et Cal s\'irritent et se disputent, tandis que Léone et Alboury sont de plus en plus attirés l’un par l’autre. Cal tente inutilement de retrouver le corps de l’ouvrier et Horn d\'acheter la paix avec Alboury, jusqu’à l’arrivée de Léone qui s\'interpose et tente de servir d’intermédiaire ; mais elle échoue et se voit rejetée par Alboury, puis par Horn ; alors, comme par défi, elle se mutile le visage des mêmes marques tribales que porte Alboury (tableaux 10-16).

Horn et Cal s’entendent pour traquer Alboury à mort, et Horn renvoie Léone à Paris. Cal dit adieu à Léone, puis meurt sous les balles des gardiens du chantier. Son cadavre est recouvert du cadavre de son chien (tableaux 17-20).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 918 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Combat de nègre et de chiens de Bemard-Marie Koltès (analyse détaillée)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit