NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< AMERS de SAINT-JoHN PERSE. Poème (exposé de ... >>


Partager

DÉLITS ET DES PEINES (DES), Beccaria

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : DÉLITS ET DES PEINES (DES), Beccaria



Publié le : 20/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
DÉLITS ET DES PEINES (DES), Beccaria
Zoom

Beccaria propose une idée neuve pour son temps: la justice n’est pas la servante de la religion; une condamnation ne venge pas une offense à la divinité. Le droit ne doit être défini et jugé que comme instance sociale. Sa raison d’être est l’utilité. On est ici au cœur de l’inspiration politique antiabsolutiste des Lumières, et de leur souci de briser tout lien entre le sacré et les institutions.

 

Les peines n’ont d’autre origine que le désir humain de sécurité. A cette sécurité, les hommes consentent à sacrifier une part de leur liberté. Encore faut-il que l’échange soit équitable, ce qui suppose un calcul des sanctions que requiert tel ou tel dommage fait à la société. La justice se fait mathématique, et la rigueur du raisonnement juridique est garantie par le recours aux formes syllogistiques de la logique classique. L’exercice légitime de la justice implique en outre une légalité, relativement à laquelle se définissent délits et peines, hors de laquelle il n’y aurait qu’arbitraire. Ce qu’on appelle aujourd’hui un Etat de droit. Les analyses que Beccaria propose de la loi présentent de fortes analogies avec ce qu’on lit, à la même époque, sous la plume d’un Rousseau.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1267 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "DÉLITS ET DES PEINES (DES), Beccaria" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit