LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ENTRETIENS SUR LA MÉTAPHYSIQUE ET SUR LA RELI ... ÉTAPES SUR LE CHEMIN DE LA VIE, Soren Aaby ... >>


Partager

ÉNERGIE SPIRITUELLE (L’), 1919. Henri Bergson

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : ÉNERGIE SPIRITUELLE (L’), 1919. Henri Bergson



Publié le : 23/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
ÉNERGIE SPIRITUELLE (L’), 1919.  Henri Bergson
Zoom

— « Le Rêve » : les sensations intérieures de la vue, de l’ouïe, du toucher sont la matière du rêve, mis en forme par le souvenir. Le rêve est donc fonction du souvenir et de la sensation. Aussi bien, le rêve est-il la vie mentale tout entière, moins l’effort de concentration : « Le moi qui rêve est un moi distrait qui se détend.» Et Bergson donne pour tâche à la psychologie du siècle qui s’ouvre l’exploration de l’inconscient.

 

— «Le Souvenir du présent et la fausse reconnaissance»: exposant, sans les

 

reprendre à son compte, les différentes théories psychologiques (Kraepelin, Janet,

 

Fouillée, etc.) sur la paramnésie (l’illusion de la fausse reconnaissance), Bergson estime qu’elle résulte du jeu de la perception et de la mémoire — phénomène qui se produirait dans tous les cas chez l’homme



ÉNERGIE SPIRITUELLE (L’), 1919. Henri Bergson, 1859-1941.

Essais et conférences.

Le livre rassemble sept études parues antérieurement dans divers recueils :

— «La Conscience et la Vie»: l’opposition de la conscience (liberté) à la matière (nécessité) trouve sa résolution dans la vie définie comme «liberté s’insérant dans la nécessité et la tournant à son profit ». L’évolution se comprend comme un immense courant de vie créatrice qui traverse la matière, oscillant entre la vie végétale et la vie animale, l’instinct de l’insecte et l’intelligence de l’homme. «L’homme, appelé sans cesse à s’appuyer sur la totalité de son passé pour peser d’autant plus puissamment sur l’avenir est la plus grande réussite de la vie. » La joie (synonyme de création) est signe que la destination de l’homme est accomplie.

 

— «L’Ame et le Corps»: écartant la doctrine métaphysique du parallélisme de l’âme et du corps (Descartes, Spinoza, Leibniz), Bergson s’interroge sur la relation entre l’activité mentale (la conscience) et l’activité cérébrale (le cerveau). Ce dernier, qui mime la vie de l’esprit, est «point d’insertion de l’esprit dans la matière», l’organe d’attention à la vie, qui sert à rappeler le souvenir mais non à le conserver.

— «“Fantômes de vivants” et “recherche psychique” » : si les phénomènes étudiés par




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "ÉNERGIE SPIRITUELLE (L’), 1919. Henri Bergson" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit