NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HARDY (Alexandre) HARPAGON: personnage de l'Avare >>


Partager

Harmonies poétiques et religieuses, recueil poétique de Lamartine

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Harmonies poétiques et religieuses, recueil poétique de Lamartine



Publié le : 19/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Harmonies poétiques et religieuses, recueil poétique de Lamartine
Zoom

Harmonies poétiques et religieuses, recueil poétique de Lamartine (1830) qui rassemble une cinquantaine de pièces réparties en 4 livres. Quatre étapes principales rythment l\'élaboration de cette œuvre : de février 1826 à février 1827, Lamartine exhale l\'élan vers Dieu que suscitent en lui la beauté et la sérénité des paysages toscans par des chants dont il a voulu faire de véritables « Psaumes modernes » {Invocation, I, 1 ; Hymne du matin, I, 3 ; Hymne du soir dans les temples, I, 8 ; Aux chrétiens dans les temps d\'épreuves, I, 6 ; l\'Hymne de la nuit, I, 2 ; la Pensée des morts, II, 1 ; Milly, ou la Terre natale, III, 2). Après un an d\'interruption, le poète, sur le point de quitter Florence (1828) et ses églises dont « les voûtes chantent d\'elles-mêmes », revient à ses « Harmonies sacrées » {l\'infini dans les deux, II, 4 ; l\'Étemité de la nature, IV, 9) et élabore le long chant qui, plus tard fragmenté, donnera les quatre « Grandes Harmonies » : Jéhovah, ou l\'idée de Dieu, II, 8 ; THumanité, II, 10 ; l\'idée de Dieu, II, 11 ; le Chêne, II, 9. Mais dès son retour en France, assailli par des soucis matériels, Lamartine perd la sérénité dont il avait joui en Italie : ses nouveaux

 

poèmes témoignent de cet état d\'âme troublé {la Retraite, III, 10 ; la Tristesse, I, 7) mais aussi de l\'influence de Lamennais et de Manzoni (août 1828-28 juin 1829). Enfin, à la suite d\'un voyage à Paris, où il a repris contact avec les cercles littéraires (Mme Récamier, Chateaubriand, Hugo), sa poésie achève d\'évoluer vers des formes plus souples et des réalités plus simples {l\'Épître à M. de Sainte-Beuve, III, 6 ; l\'Hymne de l\'enfanta son réveil, I, 7). Octobre 1829 clôt cette période d\'inspiration fervente : en proie, malgré son élection à l\'Académie française, à une crise morale due à l\'approche de la quarantaine, au pressentiment d\'une révolution imminente et à la mort de sa mère, il écrit Job, poème de l\'inquiétude, du regret et du doute, qui sera finalement intitulé Novissima Verba ou Mon âme est triste jusqu\'à la mort. L\'ouvrage, dont il corrige les épreuves, le laisse insatisfait ; et dans son Avertissement, il reconnaît des « imperfections de style » ( « ce que l\'on sent fortement s\'écrit vite »). Lamartine destinait ses vers à « un petit nombre » : « des âmes méditatives » et « des cœurs brisés par la douleur ». Or ils suscitèrent à leur publication une louange quasi unanime : entre deux révolutions, le siècle n\'était pas encore tout acquis à l\'idée de progrès et Dieu n\'était pas encore tout à fait mort.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 862 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Harmonies poétiques et religieuses, recueil poétique de Lamartine" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit