NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La Condition humaine d'André Malraux (analyse ... Le Rouge et le Noir & Chronique de 1830 de S ... >>


Partager

Histoire de France. Ouvrage de Jules Michelet (analyse détaillée)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Histoire de France. Ouvrage de Jules Michelet (analyse détaillée)



Publié le : 22/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Histoire de France. Ouvrage de Jules Michelet (analyse détaillée)
Zoom

Histoire de France. Ouvrage de Jules Michelet (1798-1874), publié chez Hachette (tomes I à VI), Chamerot (VII à XV) et Chamerot et Lauwe-reyns (XVI et XVII) entre 1833 et 1867. Les dix-sept tomes, interrompus par la rédaction de l\'Histoire de la Révolution française (1847-1853), se répartissent en deux groupes : des origines jusqu\'à la fin du règne de Louis XI (t. I et II [1833] : des Celtes à 1270, avec, inaugurant le t. II, le « Tableau de la France » ; t. III [1835] : de 1270 à 1380; t. IV 11841] : de 1380 à 1422; t.V [1841] : de 1422 à 1461 ; t. VI [1844] : « Louis XI et Charles le Téméraire »), et de la Renaissance au règne de LouisXVI (t. VII [1855] : «Histoire de la Renaissance », avec une nouvelle Préface proposant une interprétation dévalorisante du Moyen Âge; t. VIII [1855] : «Histoire de la Réforme » ; t. IX [1856] : « Guerres de Religion » ; t. X [1856] : « la Ligue et Henri IV » ; t. XI [1857] : « Henri IV et Richelieu » ; t. XII [1858] : « Richelieu et la Fronde»; t. XIII [1860] : « Louis XIV et la Révocation de l\'édit de Nantes ; t. XIV [1862] : « Louis XIV et le duc de Bourgogne » ; t. XV [1863] : « la Régence » ; t. XVI [1866] : «Louis XV. 1724-1757»; t. XVII [1867] : « Louis XV et Louis XVI »). En 1869, Michelet envoie à l\'éditeur Hachette une nouvelle Préface pour la réédition de l\'ensemble. Tout comme le « Tableau de la France » du tome II, les chapitres 3 et 4 du tome V (restructuré en 6 chapitres) feront l\'objet d\'une publication séparée en 1853 sous le titre de Jeanne d\'Arc.

Après une série de manuels (18251828), une Introduction à l\'histoire universelle et une Histoire romaine (1831), Michelet, nommé chef de la section historique des Archives et qui enseignera à la Sorbonne à partir de 1834, puis au Collège de France à partir de 1838, entreprend une Histoire de France, appelée à devenir son chef-d\'œuvre. Initialement conçu dans l\'enthousiasme du « brillant matin » de Juillet et de la vision intuitive et globale de la France que ces événements lui inspirent, le projet, véritable culte du grand peuple des morts, se modifie en 1841. Alors que Michelet prépare son volume sur le xve siècle, il visite la cathédrale de Reims, et voit dans un petit clocher « une guirlande de suppliciés » qui le décide à vouloir établir en lui « l\'âme et la foi du peuple ». En 1846, après sa participation à la polémique anticléricale (Des jésuites, 1843 ; Du prêtre, de la femme, de la famille, 1845), il publie le Peuple où se trouve la célèbre formule : « L\'Histoire, Thierry l\'appelle narration et Guizot analyse : je l\'ai nommée résurrection. » Puis c\'est l’Histoire de la Révolution française pour se faire l\'interprète de « l\'esprit de la Révolution », en lequel « la France eut conscience d\'elle-même » (Préface de 1847). Quand il reprend son Histoire de France, Michelet, qui a perdu sa chaire au Collège de France en 1852, tout en publiant coup sur coup sa tétralogie naturaliste, l’Oiseau (1856), la Mer (1861), la Sorcière (1862) et la Bible de l\'humanité (1864), écrit l\'« Histoire de la Renaissance » « avec des forces centuplées ». Révisant son Moyen Âge, « cette mer superbe de sottises », il entend faire apparaître les « dieux crevés » et les « rois pourris ». Autopsie d\'un « gouvernement de cadavres » (Préface du tome XII), 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2521 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Histoire de France. Ouvrage de Jules Michelet (analyse détaillée)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit