NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ÎLE DES ESCLAVES (L’) de Marivaux (résu ... JACQUES LE FATALISTE ET SON MAÎTRE Denis Dide ... >>


Partager

HYMNES de Pierre Ronsard (résumé & analyse)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : HYMNES de Pierre Ronsard (résumé & analyse)



Publié le : 8/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

HYMNES de Pierre Ronsard (résumé & analyse)
Zoom

Pierre de Ronsard. Poésie philosophique, 1555-1564.

 

Ronsard (1524-1585) innove en publiant les premiers Hymnes en 1555: alors que selon l’usage chrétien l’hymne est une prière, il en fait un poème d’éloge, de longueur très variable, virtuellement infini puisqu’il s’agit de célébrer jusqu’à l’épuisement du sens une notion abstraite, un phénomène, une personne... Avec l’hymne, Ronsard s’oriente vers une inspiration cosmique, qui passe bien sûr par la richesse du mythe ; il ne se borne pas comme les représentants de la poésie scientifique à décrire le monde, il entreprend de la transfigurer par le biais de sa parole triomphante: l’hymne, réservoir de motifs, kaléidoscope de formes (son cadre est plus souple que celui de l’ode pindarique, du fait de la disparition de l’armature strophique contraignante), devient l’espace allégorique où se chante et se représente le mystère de la création poétique, à la fois récit mythique et récit personnel.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "HYMNES de Pierre Ronsard (résumé & analyse)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit