NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< TOILE (Chanson de) (résumé & analyse) Grand Oral du Bac: La Seconde Guerre mondiale >>


Partager

IGITUR OU LA FOLIE D’ELBEHNON de Stéphane Mallarmé

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : IGITUR OU LA FOLIE D’ELBEHNON de Stéphane Mallarmé



Publié le : 8/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

IGITUR OU LA FOLIE D’ELBEHNON de Stéphane Mallarmé
Zoom

IGITUR OU LA FOLIE D’ELBEHNON Stéphane Mallarmé. Conte poétique en prose, 1925.

 

Ce texte très bref — et sans doute demeuré inachevé — est composé de cinq « morceaux », respectivement intitulés: Le Minuit, L\'Escalier, Vie d’Igitur, Le Coup de dés, et Le Sommeil sur les cendres, après la bougie soufflée. Ils sont suivis de Scolies, fragments de matériaux non utilisés dans l’ouvrage. Ces divisions correspondent aux moments d’un parcours au cours duquel un être, sans autre identité que celle que lui confère son nom, ou le pronom auquel il se réduit, va aller jusqu’au bout du Néant, jusqu’à cet acte ultime par lequel il ose défier le Hasard, le coup de dés.

 

♦ Composée vraisemblablement dans les années 1867 à 1870, mais publiée seulement après la mort du poète, en 1925, l’œuvre est donc contemporaine des recherches menées par Mallarmé (1842-1898) à l’époque où il conçoit ses œuvres maîtresses, notamment Hérodiade, pièce centrale des Poésies. Cette époque correspond à un moment crucial de son aventure poétique, celui où il élabore son projet et découvre le sens même de la création poétique. À la différence des autres grands poèmes, où la pensée du poète prend la forme du mythe ou du drame, il s’agit bien ici aussi d’un récit, succession de plusieurs scènes, mais d’où tout élément de figuration est répudié : Igitur est un être purement abstrait, et c’est à l’intelligence du lecteur, selon les termes mêmes de l’auteur, de «mettre les choses en scènes». Pourtant, la réflexion n’est pas totalement désincarnée, elle continue à s’appuyer sur quelques éléments de décor, ceux-là même que l’on retrouve dans les autres poèmes: meubles, tentures, orfèvreries... Mais tout ce matériel très « fin de siècle », qui constitue l’univers mallarméen, n’a d’autre but que de conférer quelque densité à ce qui n’est qu’un processus intellectuel, suivi dans son déroulement logique, et presque à l’état brut.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "IGITUR OU LA FOLIE D’ELBEHNON de Stéphane Mallarmé" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit