NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'EXPLORATION DE L'OCÉANIE: Les Européens déc ... HOMME FOUDROYÉ (L’) de Blaise Cendrars ... >>


Partager

INVERSION DE L’ARBRE ET DU SILENCE de Salah Stétié (résumé & analyse)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : INVERSION DE L’ARBRE ET DU SILENCE de Salah Stétié (résumé & analyse)



Publié le : 8/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

INVERSION DE L’ARBRE ET DU SILENCE de Salah Stétié (résumé & analyse)
Zoom

INVERSION DE L’ARBRE ET DU SILENCE Salah Stétié. Poèmes, 1980.

 

Ce recueil réunit cent vingt-deux poèmes, suivis d’une sorte de poème-bilan; mais ce sont plutôt des fragments d’un unique texte se prolongeant comme le ferait une ligne pointil-lée, laissant tour à tour entendre la parole et le silence, en une alternance que l’on retrouve au sein de chaque vers jusque dans l’usage de l’hiatus et des signes de ponctuation: points de suspension, virgule ou deux-points en début de vers, comme si celui-ci émergeait du blanc, ou silence, qui le précède. Cette forme ne peut, évidemment, être distinguée du sens: le poème est recherche de l’Être au-delà de toute existence particulière, tension pour atteindre l’insaisissable. L’arbre est l’emblème de cette quête. En lui se répondent l’épaisseur mortelle de la terre et l’envol aérien. En lui l’élévation s’inverse dans le silence de la profondeur. Mais il est aussi un signe: de même que l’arbre troue la surface de la terre, le signe traverse le sens et s’élance au-delà, dans le silence de toute signification. Outre l’arbre, certains objets privilégiés réapparaissent régulièrement: l’herbe qui ajoute aux propriétés de celui-ci la finesse pénétrante de l’épée, la lampe qui inverse en éclat le bois de l’arbre et l’obscurité de l’olive, l’arc, symbole du poème... L’essentiel est dans le mouvement qui métamorphose sans cesse un objet en un autre, dans un jeu sériel. On trouve ainsi: Isis, la femme, la poupée, la pupille, l’œillet, la lampe. Le poème acquiert donc une qualité proprement musicale: c’est un développement à partir des thèmes qui s’établissent dans le rapprochement et l’écart entre les termes de la série.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "INVERSION DE L’ARBRE ET DU SILENCE de Salah Stétié (résumé & analyse)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit