LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PARAIN (Brice) PANCKOUKE (Charles Joseph >>


Partager

Paradoxe sur le comédien

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Paradoxe sur le comédien



Publié le : 12/3/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Paradoxe sur le comédien
Zoom

Paradoxe sur le comédien, ouvrage posthume de Diderot, révélé en 1830, et dont la rédaction s\'étale entre 1769 et la fin de la vie de l\'auteur. Ce texte, inspiré de conversations avec l\'acteur anglais Garrick, doit sa célébrité à une thèse qui peut paraître encore scandaleuse aujourd\'hui : le grand comédien doit jouer de « jugement » et non de « sensibilité ». De grands artistes du théâtre, Sarah Bemhardt, Copeau, Dul-lin ou Jouvet, s\'en démarquèrent avec plus ou moins de vigueur. Leurs lectures, souvent anhistoriques, reposent sur un réel malentendu : Diderot n\'assimile nullement talent dramatique et hypocrisie morale. Il a au contraire le souci de rendre au théâtre une dignité morale conforme aux exigences du drame bourgeois, et aux comédiens celle de « prédicateurs laïques ». Le propos du Paradoxe dépasse la seule question de l\'art dramatique. Diderot y élabore une théorie esthétique qui transforme profondément la doctrine classique de l\'imitation de la « nature » ; l\'artiste, selon lui, imite un modèle idéal formé par l\'ensemble des observations qu\'il a faites de la nature. Quant à l\'idée de la nécessaire insensibilité du comédien et, en général, de l\'homme de génie, elle repose sur une théorie générale (physiologique et matérialiste) de la sensibilité (développée dans le Rêve de d\'Alembert), qui oppose le cerveau au « diaphragme ». Le Paradoxe témoigne d\'une réflexion complexe et riche, dont la force novatrice ne cesse d\'étonner, sur les rapports entre la nature, le corps, la société et l\'art.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1560 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Paradoxe sur le comédien" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit