NoCopy.net

PROTAGORAS, ou les Sophistes, Platon

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE OU DROIT, ou Droi ... L'adaptation filmique de Stephen Frears sembl ... >>


Partager

PROTAGORAS, ou les Sophistes, Platon

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : PROTAGORAS, ou les Sophistes, Platon



Publié le : 30/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
PROTAGORAS, ou les Sophistes,  Platon
Zoom

Platon, le Protagoras présente une variété de styles (dialogue, exposé, mythe, commentaire) et de personnages (Socrate, un ami de celui-ci, Hippocrate, Alcibiade, Cri-tias, Callias, Prodicos, Hippias et Protagoras), qui donne à ce texte une extrême richesse, tant de contenu que de forme. Cette diversité se retrouve dans la mise en scène, très théâtrale, puisque trois actes se dégagent pour trois moments différents: Socrate, au début du dialogue, relate à un ami sa rencontre avec «le plus sage des hommes de ce temps », le sophiste Protagoras (premier temps) ; Hippocrate était venu le voir dès l’aube (deuxième temps) pour qu’il l’introduise auprès du sophiste, afin d’en devenir le disciple. Mais la science

Prodicos) et à leur maître Protagoras, alors que sa philosophie vise avant tout à les

 

combattre.

 

Édition: Protagoras; Euthydème; Gorgias; Ménexène; Ménon; Cratyle (trad. É. Chambry), coll. GF, Flammarion, 1968.

 

Étude: F. Châtelet, Platon*, coll. «Folio-Essais», Gallimard, 1989.

qu’enseigne Protagoras, l’art de parler, est-elle bonne ou mauvaise pour l’âme? Ils se rendent chez Callias, l’hôte des sophistes, où Socrate et Protagoras entament la discussion sur la question essentielle du dialogue: la vertu peut-elle être enseignée (troisième temps)? En effet, Protagoras soutient qu’il enseigne à devenir meilleur et qu’une fois cette science acquise — l’art de la prudence — le disciple peut gouverner tant son foyer que la cité. Mais, pour Socrate, la vertu politique n’est pas de l’ordre d’un savoir transmissible. D’un avis différent, l’un et l’autre vont tenter tour à tour de définir ce qu’est la vertu.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : PROTAGORAS, ou les Sophistes,  Platon Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "PROTAGORAS, ou les Sophistes, Platon" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

PROTAGORAS, ou les Sophistes, Platon

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit