NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Réflexions ou Sentences et MAXIMES MORALES, d ... HISTOIRE DES VOYAGES DE SCARMENTADO de Volt ... >>


Partager

PROVINCIALES (les). Lettres polémiques de Blaise Pascal (résumé et analyse de l'oeuvre)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : PROVINCIALES (les). Lettres polémiques de Blaise Pascal (résumé et analyse de l'oeuvre)



Publié le : 28/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
PROVINCIALES (les). Lettres polémiques de Blaise Pascal  (résumé et analyse de l'oeuvre)
Zoom

PROVINCIALES (les). Lettres polémiques de Blaise Pascal (1623-1662), publiées séparément à Paris de janvier 1656 à mai 1657, et en volume sous le titre Lettres écrites à un provincial par un de ses amis sur le sujet des disputes présentes de la Sorbonne, chez Langlois (sous la marque fictive « À Cologne, chez Pierre de la Vallée >>) en 1657 ; réédition avec de nombreuses corrections qui ne sont pas de la main de l\'auteur, en 1659.

 

Rares sont les ouvrages de polémique à survivre aux circonstances qui les ont suscités. Le cas des Provinciales est d\'autant plus remarquable que l\'occasion de leur naissance peut nous paraître non seulement lointaine, mais étrangère - à savoir les débats provoqués par l\'éclosion du mouvement janséniste. Cornelius Jansénius était un évêque hollandais, mort en 1638 dans la communion de l\'Église, mais qui lui légua, avec le manuscrit de son Augus-tinus, un véritable brûlot théologique propre à alimenter un siècle et demi de controverses. De quoi s\'agissait-il ? De revenir, par-delà l\'inspiration humaniste et optimiste de la Renaissance représentée dans le catholicisme par l\'ordre des jésuites, à un augustinisme sévère, voire déformé, qui semblait faire bon marché de la liberté de l\'homme devant la toute-puissance divine. Le jansénisme sera condamné à plusieurs reprises par Rome : en 1643 dans la bulle In eminenti d\'Urbain VIII, en 1653 dans la bulle Cum occasione d\'Innocent X, puis dans la bulle Ad sacram fulminée par Alexandre VII en 1656. La papauté réprouve en particulier cinq << propositions >> qui lui ont été déférées par la Sorbonne et sont censées contenir l\'essentiel de la doctrine de l\'Augustinus sur la grâce.

 

Mais le jansénisme trouve en France des défenseurs, spirituellement groupés autour du monastère de Port-Royal qu\'a réformé au début du xvne siècle la jeune abbesse Angélique Arnauld : parmi eux, Saint-Cyran, directeur de conscience des religieuses, qui meurt en 1643; les solitaires de Port-Royal (Antoine Le Maistre, Le Maistre de Sacy, Lancelot, Hamon, etc.) qui, sans vœu de religion, mènent dans la vallée de Chevreuse une existence consacrée à la prière et à l\'étude ; Antoine Arnauld, frère de la mère Angélique, sans doute le plus brillant docteur en Sorbonne du siècle. Précisément, c\'est à partir de deux ouvrages d\'Arnauld parus en 1655 (la Lettre d\'un docteur de Sorbonne à une personne de condition et la Seconde Lettre de M. Arnauld à un duc et pair de France) qu\'éclate la polémique où s\'inscriront les Provinciales. La Sor-bonne reproche en effet à Arnauld d\'avoir insinué dans ses Lettres que les cinq propositions condamnées ne figuraient pas dans l\'Augustinus (question de fait) et d\'avoir lui-même soutenu que la grâce avait manqué à saint Pierre lors de son reniement (au lieu de dire que saint Pierre avait manqué à la grâce : c\'est la question de droit). Malgré une défense vigoureuse, Arnauld est censuré sur la question de fait le 14 janvier 1656 et la condamnation sur le droit semble inévitable. Devant la perspective d\'une défaite en Sorbonne, les jansénistes décident d\'ouvrir un nouveau front : il faut passer des discussions techniques entre théologiens à une véritable campagne auprès du public, non spécialisé par définition, des << honnêtes gens >>. De cette métamorphose, Arnauld est incapable : alors Pascal s\'offre.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2837 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "PROVINCIALES (les). Lettres polémiques de Blaise Pascal (résumé et analyse de l'oeuvre)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit