LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< RISTAT Jean : sa vie et son oeuvre RIVAUDEAU André de : sa vie et son oeuvre >>


Partager

RIVAROL: Discours sur l'universalité de la langue française (résumé & analyse)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : RIVAROL: Discours sur l'universalité de la langue française (résumé & analyse)



Publié le : 1/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
RIVAROL: Discours sur l'universalité de la langue française (résumé & analyse)
Zoom

RIVAROL, Antoine Rivaroli, dit le comte de (1753-1801). La Révolution de 1789 marque une césure capitale dans l’œuvre et la carrière de Rivarol. Du jeune ambitieux qui triomphe grâce à ses bons mots, elle va faire un défenseur courageux et sans illusions de la monarchie, puis un exilé amer.

 

Le « dieu de la conversation »

 

Rivarol est né à Bagnols-sur-Cèze, dans le Languedoc. Son père, d’origine milanaise, successivement « fabricant en soie », aubergiste et collecteur d’impôts, était un homme cultivé. Le jeune Antoine entre au petit séminaire de Bourg-Saint-Andéol, puis à celui de Sainte-Garde, près d’Avignon. On perd sa trace vers 1775, pour la retrouver, en 1777, à Versailles, où il se fait appeler le chevalier de Parcieux (il était un cousin éloigné du mathématicien Deparcieux, modèle de l’« Homme aux quarante écus » de Voltaire). 



Discours sur l\'universalité de la langue française.

 

— C\'est un concours de circonstances géographiques, politiques, physiques, linguistiques, littéraires, psychologiques et sociales qui a assuré à la langue française la prééminence que chacun lui reconnaît. Ni l\'allemand, ni l\'espagnol, ni l\'italien, malgré leurs qualités propres, n\'ont bénéficié des mêmes chances. Seul l\'anglais aurait pu disputer la primauté au français. Dans la mesure, cependant, où il existe une corrélation entre le génie d\'une langue et le caractère, l’histoire et les institutions du peuple qui la parle, la supériorité du français s\'explique aisément.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2169 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "RIVAROL: Discours sur l'universalité de la langue française (résumé & analyse)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit