SOLAL (analyse du personnage)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LADY CHATTERLEY (analyse du personnage) Jean Jacques Rousseau, Le vol du ruban, Les C ... >>


Partager

SOLAL (analyse du personnage)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : SOLAL (analyse du personnage)



Publié le : 7/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
SOLAL (analyse du personnage)
Zoom

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Albert Cohen est conseiller juridique du comité intergouvememental pour les réfugiés. Profondément dévoué à la cause juive, il retirera de cette époque une amertume qui inspirera certaines pages de Belle du seigneur. Après la guerre, il devient haut fonctionnaire au sein de l\'ONU.

 

Parallèlement il poursuit sa carrière littéraire, publiant en 1954 Le Livre de ma mère, en 1968 Belle du seigneur et en 1969 Les Valeureux... Vivant retiré à Genève, il y meurt en 1981.

 

Albert Cohen affirmait avoir d\'abord écrit afin «de dire (son) amour pour le peuple juif, de dire sa grandeur». De fait, toute son œuvre et, plus particulièrement, le personnage de Solal sont imprégnés de la tradition juive.

 

Fondamentalement, cette tradition consiste à refuser, en tout cas à se méfier des plaisirs de la vie et ne les considérer qu\'à la lumière de l\'éternité. Comme le proclame le livre de l\'Ecclésiaste, dans la Bible, « Vanité des vanités, tout n’est que vanité». Solal adhère profondément à cette formule : il contemple tout ce qui lui arrive avec un recul effrayant. Sans cesse, il se pose la question de la valeur des choses et des êtres, mesurée à la lumière de l\'éternité.

 

L\'amour humain, en particulier l’amour physique, ne sort pas intact d\'un tel questionnement. Albert Cohen se révolte contre les illusions de la beauté physique, auxquelles il oppose un autre amour, idéal et purificateur.

 

Cet autre amour, que Cohen appelle de ses vœux, serait celui qu\'exprimait, par exemple, Lucile, la femme du révolutionnaire français Camille Desmoulins, morte en 1794. Profondément éprise, elle écrivait à son mari : «Je te cherche des défauts, je les trouve et je les aime. » Cohen rêve d\'un amour absolu, capable de dépasser les contingences physiques ou de les sublimer.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : SOLAL (analyse du personnage) Corrigé de 1524 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "SOLAL (analyse du personnage)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

SOLAL (analyse du personnage)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit