NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Hymne à la liberté » de Pierre Emmanuel fiche lecture: Corridors du quotidien de Pau ... >>


Partager

Synthèse – Analyse : « Psychopathologie de la vie quotidienne ». Sigmund FREUD.

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Synthèse – Analyse : « Psychopathologie de la vie quotidienne ». Sigmund FREUD.



Publié le : 12/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Synthèse – Analyse : « Psychopathologie de la vie quotidienne ». Sigmund FREUD.
Zoom

Le lapsus révèle l’idée qui est celle que l’on ne voulait pas dire, que l’on voulait refouler. Il reflète un conflit intérieur

par un trouble de la parole.

Pour les lapsus calami, Freud pense que la façon d’écrire, qui quand elle est claire, démontre que l’auteur est

d’accord avec lui-même. A l’inverse elle démontre que les idées exprimées sont compliquées.

Les erreurs de lecture ont pour cause principale le fait que le texte contienne quelque chose qui éveille la répulsion

du lecteur, et il apporte une correction ou une suppression dans la réalisation du désir.

Freud traite du phénomène du

souvenir et de l’oubli. Il attire notre attention sur le fait qu’à son époque, aucune théorie psychologique n’en donnait

d’explication.

Les choses que nous croyons avoir oubliées peuvent réapparaître brusquement à notre conscience.

L’oubli est défini comme un processus spontané. Il s’effectue une sélection entre diverses impressions et entre des

détails des événements vécus.

Les facteurs qui opèrent la sélection des souvenirs sont inconnus.

Il y a les oublis de projet, le fait de réaliser une action. Dans l’intervalle qui sépare la conception du projet et sa

réalisation, il peut survenir des modifications qui feront que le projet sera modifié ou oublié comme effacé.

La faiblesse de l’attention ne suffit pas à expliquer cet oubli.

Cependant, Freud a noté que dans tous les cas, l’oubli est motivé par un sentiment désagréable.

Afin de trouver l’explication pour un objet égaré, nous sommes obligés de remonter à des mobiles et à des sujets

pénibles qui sont inconscients.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3108 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Synthèse – Analyse : « Psychopathologie de la vie quotidienne ». Sigmund FREUD." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit