NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ZAÏRE de Voltaire (résumé & analyse) VIE DE SAINT ALEXIS (résumé & analyse) >>


Partager

Le Voyage en Amérique et les Natchez de Chateaubriand

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Le Voyage en Amérique et les Natchez de Chateaubriand



Publié le : 19/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Le Voyage en Amérique et les Natchez de Chateaubriand
Zoom

Le Voyage en Amérique


et les Natchez

 

Révélés par l’édition des Œuvres complètes de 1826, le Voyage en Amérique et les Natchez faisaient partie du fameux manuscrit de plus de 2 000 pages, l\'« original primitif », oublié dans une malle londonienne, « exhumé » une quinzaine d’années plus tard et « restauré » dans sa forme et son contenu après avoir été partiellement exploité dans l\'Essai, dans le Génie et dans les Martyrs de 1809. Pour restituer à cet « original » sa fraîcheur, il faudrait se livrer à une véritable archéologie textuelle et intertextuelle. Censurées ou « bricolées », les versions définitives des deux ouvrages laissent néanmoins suffisamment percer le sens de ce qu’aura été pour Chateaubriand la leçon américaine.

Le jeune homme qui embarque le 8 avril 1791 à bord du Saint-Pierre a un alibi : découvrir au nord-ouest un nouveau passage interocéanique; un souvenir : celui du bon sauvage cher à Montaigne et Rousseau; une espérance : rapporter de son exploration le cadre d’un futur « roman canadien ». Si la lecture critique du Voyage de 1826 trahit la faiblesse de l’alibi et le naufrage du souvenir, celle des Natchez confirme l’émergence, en Amérique, de l’écriture romanesque de l’auteur de René. Henri Guillemin a trop démontré les « mensonges » de la relation de l’itinéraire américain pour qu’il suffise de rappeler que la vérité de Chateaubriand voyageur est rarement une vérité de fait mais plutôt une vérité de « contamination » entre le monde des réalités et celui des livres (en l’occurrence, ceux de Charlevoix, Prévost et Carver) dont il ne se sépare jamais. Plus important est l’autre « mensonge » démasqué et médité dans le Voyage : celui d’un Nouveau Monde dont les structures sociales, commerciales, comme l’idéologie, démentent les images d’une philosophie européenne qui avait fondé, dans cet ailleurs naturel et sauvage, toute une mythologie du salut.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1106 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le Voyage en Amérique et les Natchez de Chateaubriand" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit