LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Gandhi Explication de texte russell >>


Partager

?Le rapport des sociétés à leur passé ? Historien et

Fiche de révision

Aperçu du corrigé : ?Le rapport des sociétés à leur passé ? Historien et



document rémunéré

Document transmis par : Sriguru-309057


Publié le : 10/11/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
?Le rapport des sociétés à leur passé ? Historien et
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
?Le rapport des sociétés à leur passé ? Historien et




?Le rapport des sociétés à leur passé ? Historien et mémoires (4 à 5h)

I/ L?Histoire et la Mémoire

Quelles sont les différences et les spécificités entre Histoire et Mémoires ?
II/ L?historien et les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale en France
A/ Histoire et identité des peuples
B/ La mémoire : subjectivité et évolution permanente
C/ Les nouveaux rapports entre Histoire et mémoire.
A/ La persistance du mythe « résistancialiste » (1944 ? 1970) : une mémoire patriotique.
B/ Le tournant des années 1970 :
assumer Vichy à l?excès. La légende noire d?une France collaboratrice.
C/ Une mémoire spécifique de la Shoah
D/ Depuis les années 1990 : la France fait face aux années noires

Notions clé




Histoire
Mémoire/ Les mémoires
« Roman National »
Ecole des Annales
Lois mémorielles
« Vague mémorielle »
Mouvement commémoratif

Résistancialisme
Résistance
Années noires
Théorie du Glaive et du bouclier
PCF/ RPF


Shoah
Holocauste
Génocide
Négationnisme


Vichysto-résistant
Pétainiste
Justes
Déroulement




Cours magistral : Présentation par diaporama + quelques illustrations vidéo

Commémoration du 18 juin au mont Valérien par le président Macron

Discours sur la mémoire de l?esclavage par Edouard Philippe.
Exercice 1
Analyse critique du discours du général De Gaulle à l?hôtel de ville de Paris à la libération de la ville (août 1944)

+ correction

+ diaporama complémentaire.
Exercice 2
Analyse critique de trois documents vidéo d?archive

2 extraits du Chagrin et la Pitié de Marcel Ophuls (1969)
+ le président de l?ORTF explique sa réticence à diffuser le film.

Source : INA.fr

+ correction

+ diapos complémentaires


Documents vidéo d?archives d?illustration (cours dialogué)

Court extrait de Nuit et Brouillard + Claude Lanzmann interrogé par un journaliste d?anntenne 2 sur son film.

La mémoire de la Shoah et ses polémiques dans la sphère publique

Le procès Klaus Barbie via le JT d?antenne 2

Le scandale du négationnisme via un reportage d?antenne 2.

Diaporama commenté des grandes dates marquant le nouveau rapport à l?Occupation du gouvernement français.

+ extrait vidéo comparatif
Commémoration Rafle Vel d?Hiv (1992 et 1995)

+ extrait d?une émission de France Inter sur le choc « Une jeunesse française » publié en 1994.


















I/ L?Histoire et la Mémoire
Quelles sont les différences et les spécificités entre Histoire et Mémoires ?

A/ Qu?est-ce que l?Histoire ?
Science Humaine et Sociale donc une démarche scientifique. L?Historien = enquêteur du passé :faits vérifiés, indices, documents, preuves.
DONC HISTOIRE Reconstruction savante la plus objective possible du passé avec recul, neutralité et sans laisser place à l?émotion.
Un travail d?Historien qui se transforme?
XIXe siècle : L?Histoire doit éclairer le présent et donner son identité aux peuples. La base de l?enseignement : le « Roman national » écrit par Jules Michelet.
Histoire surtout POLITIQUE. Notion de continuité : le passé demeure à l??uvre dans le présent.
Fin des années 1920 : l?Histoire se renouvelle
Création du courant historique de l?Ecole des Annales.
Objectifs :
Rompre avec « l?Histoire bataille ».
Ouverture de l?Histoire à toutes les sciences sociales
Une nouvelle Histoire centrée sur les mentalités
Organiser le passé pour l?empêcher de trop peser sur les épaules des hommes = citoyen affranchis du poids du souvenir.
Histoire contemporaine (après les années 1970). Un nouveau rapport au passé
Conscience d?une coupure radicale passé/présent
Rapport au passé modifié
Mission : faire revivre de nouveau les acteurs dans leur contexte
Histoire = reconstruction problématisée et incomplète de ce qui n?existe plus.
Rapport Histoire/Mémoire inversé.
Avant 1970 : La mémoire nationale au service de l?Histoire (pour enraciner cette mémoire dans la continuité)
Après 1970 : L?Histoire au service de la Mémoire (« devoir de mémoire »).
B/ Qu?est-ce que la MEMOIRE ?
«L?Histoire a une vertu thérapeutique. Elle est une des très rares possibilités de conciliation entre des mémoires antagonistes. Car si l'histoire rassemble, la mémoire divise et sépare » selon l?Historien Pierre Nora (les Echos.fr, 2007)
comme dit l?Historien Pierre Nora DONC ouverte aux souvenirs et à l?amnésie.
Vulnérable aux manipulations, plurielle : LES MEMOIRES (Démultipliée, collective, individualisée) autant de mémoires que de groupes, en constante mutation (Périodes d?oublis et revitalisation)
Mémoire : sensible. Affective, subjective, imprécise, enracinée dans le concret, circonscrite (dans un espace limité)



C/ Les nouveaux rapports entre Histoire et mémoire
Depuis les années 1990, on assiste au développement d?un mouvement commémoratif fort.
Lois mémorielles : loi dans laquelle l?Etat exprime, voire impose, un point de vue officiel sur un évènement historique.
30 juin 1990 (loi Gayssot) : pénalisation de la négation de « crime contre l?humanité ».
29 janvier 2001 : loi de reconnaissance du génocide arménien.
21 mai 2001 (loi Taubira) : reconnaissance par la France de la Traite et de l?esclavage en tant que crime contre l?humanité.
23 février 2005 (loi Mekachera) : loi portant reconnaissance de la nation et contribution nationale en faveur des français rapatriés (action des français dans les colonies) (controversée).
Depuis 30 ans : entre crainte atténuée du passé et commémoration :
Mouvement commémoratif fort
Lois mémorielles
Multiplication des musées
Historien : expert et source de légitimité
«Vague patrimoniale » fragmentée. Elle n?est plus fondée sur une identité commune mais elle est divisée entre différentes identités. L?histoire nationale a donc laissé la place à une « mosaïque de mémoires particulières ».
La frontière mémoire/histoire devient parfois perméable par le goût d?une histoire populaire (généalogie par exemple)

I...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5119 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "?Le rapport des sociétés à leur passé ? Historien et" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit